Ambiance festive pour une manifestation politique
Search
Lundi 22 Juillet 2019
Journal Electronique

«La marche du vendredi » pour le changement, dans la capitale en ce 15 mars, a été marquée par une forte mobilisation des citoyens. Les manifestants ont répondu massivement à l’appel lancé via les réseaux sociaux à une forte participation et à ne pas marcher vers le Palais du peuple et la Présidence pour éviter les affrontements avec les services de sécurité. Le dispositif sécuritaire mis en place était léger, à l’exception de quelques camions et des cordons composés des éléments des Unités de maintien de l’ordre dans des points stratégiques à l’instar de la place du 1er-Mai, le siège de la sûreté de wilaya d’Alger, la Grande-Poste. La manifestation a débuté plutôt que prévu. Des familles accompagnées d’enfants en bas âge, des jeunes en groupes, des couples se sont déplacés, vers 10h du matin, avant la suspension des lignes de train et la fermeture des stations du métro. Ils se sont rassemblés devant la Grande-Poste et à la place du 1er-mai, quelques heures avant la prière du vendredi. Ils ont scandé les mêmes slogans que lors des marches précédentes et insisté sur le changement politique. A 14h, toutes les rues et avenues étaient occupées par une marée humaine. De même pour les places publiques et les jardins. Le chantier du nouveau siège de la commune d’Alger-Centre a été pris d’assaut par des jeunes drapés de l’emblème national. Les manifestants, venus de l’est d’Alger ont trouvé d’énormes difficultés à rejoindre la Grande-Poste. Et pour cause, la procession s’est trouvée bloquée au niveau de la rue Hassiba Benbouali, du boulevard Amirouche, de la place Audin et au niveau du tunnel des facultés. Certains habitants des immeubles d’Alger-Centre ont autorisé les familles accompagnées de leurs bébés et les personnes âgées à se reposer dans les cages d’escaliers. Les secouristes, reconnaissables à leurs gilets, portaient assistance aux manifestants en difficulté à cause des bousculades.

Si certains manifestants ont maintenu les slogans précédents et les revendications pour le changement politique, d’autres ont scandé des slogans contre l’ingérence étrangère. «Macron dégage. Nous réglons un problème familial» et «l’Algérie n’est pas Venezuela», lit-on sur les pancartes. En revanche, des groupes de jeunes ont brandi des pancartes pour réclamer « une assemblée constituante souveraine» rejetant la conférence nationale inclusive. Les supporters des clubs de football du CRB, du NAHD, de l’USMH, de l’USMA et du MCA étaient fort présents et chantaient «Khaoua, khaoua» ( frères, frères).

Une ambiance de fête régnait partout. Des youyous, des chants ponctués des percussions de derbouka et de tambour donnaient un air de fête   à cette manifestation politique. Les vendeurs ont trouvé leur compte en cette journée. Des drapeaux nationaux sont proposés sur les trottoirs aux manifestants à 500 DA et les écharpes aux couleurs nationales à 200 DA.

Aucun incident n’est signalé, à l’exception de quelques échauffourées à la sortie du tunnel des facultés. La police a recouru aux gaz lacrymogènes. Des manifestants ont réussi à forcer le cordon de sécurité au niveau du boulevard Mohamed V. Afin d’éviter des actes de vandalisme dont a fait l’objet, la semaine dernière, le Musée des antiquités, un dispositif spécial a été mis en place à proximité de l’Ecole des beaux-arts. Plusieurs personnalités et des chefs de partis politique étaient présents à cette marche. L’on cite, entre autres, la sœur du chahid Larbi Ben M’hidi, et la moudjhida Djamila Bouhired. A 17h30, les organisateurs vêtus de gilets orange, munis de sifflets, annoncent la fin de marche. Sur le chemin du retour, une ambiance festive régnait à Alger. Des jeunes ont procédé au nettoyage des lieux. Les manifestants se sont donné rendez-vous pour vendredi prochain.

Neïla Benrahal

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de l’Energie

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, effectuera,  le 22 juillet , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef pour s’enquérir des projets de son secteur.

Ministère de l’Intérieur

Le ministre de l’Intérieur, Salah-Eddine Dahmoune, accompagné du DGSN, Abdelkader Kara Bouhadba, présidera, le 22 juillet à 7h30, à l’Ecole d’application  de la Sûreté nationale de Soumaâ (Blida), la cérémonie de sortie de promotion de lieutenants et d’agents de police.

 RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organise sa 10e édition de l’université d’été des cadres de la RASD et du Front Polisario, dont la cérémonie d’ouverture aura lieu, le 27 juillet à 10h, à l’université M’hamed Bougara de Boumerdès.

Ministère de l’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Chérif Omari, présidera, le 22 juillet  au siège de l’Inraa, à El Harrach (Alger), une journée d’étude sur le développement des filières cameline et caprine.

 

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 

CARE

La matinale du Cercle d'action et de réflexion autour de l'entreprise organise,  le 22 juillet  à 8h30 à l’hôtel Sofitel, une conférence sous le thème «Quelles priorités pour une feuille de route économique de l’Algérie à l’horizon 2022».

 

AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organisera, à Aïn Defla du 22 au 25 juillet avec la collaboration de la direction de la culture de la wilaya, la 2e édition de «Ciné Ville», en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l’audiovisuel, le Centre algérien de développement du cinéma et l’Entreprise publique de télévision.

 

Université de Boumerdès
L’université M’hamed-Bougara de Boumerdès  organise, jusqu’au 23 juillet, des portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers au titre de l’année universitaire 2019-2020.

 Musée national du moudjahi

Le Musée national du moudjahid organisera, les 22 et 25 juillet à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, les 381e et 382e rencontres avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer».
 Institut culturel italien

L’Institut culturel italien procédera,  le 22 juillet  à 18h30, à la projection du film Loro (Paolo et les autres) de Paolo Sorrentino, avec Toni Servillo, Elena Sofia Ricci et Riccardo Scarmacio.

 Librairie Media Book

Agora du livre recevra, le 23 juillet à 14h à la librairie Media Book, Hamid Zouba qui présentera son livre «Ma vie… Ma passion selon Hamid Zouba».

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept