Rationalisation et politique sociale
Search
Lundi 21 Octobre 2019
Journal Electronique

Rationalisation et politique sociale 

L’avant-projet de loi de finances (PLF) consacre une nouvelle approche novatrice qui privilégie la rationalisation, l’esprit d’ouverture et une gestion rigoureuse des ressources pour rompre avec l’ère de la corruption généralisée et de la prédation criminelle de l’ancien régime. Elle est dictée par la nécessité de faire face à l’instabilité du marché pétrolier et le tarissement des réserves de change estimés à 72 milliards de dollars. Et même si la courbe de la croissance reste appréciable, à la faveur d’un taux d’inflation maîtrisé, le gouvernement entend parvenir à un équilibre budgétaire appelant à une rationalisation des importations des biens et services, et l’élargissement de la fiscalité aux niches attenant aux biens immobiliers et mobiliers. Le projet de loi de finances 2020 innove également en matière de recherche des sources de financement de «projets économiques structurels rentables». Si le financement conventionnel a été réaffirmé, le recours au financement étranger de «manière sélective» se légitime par la volonté de «drainer des capitaux étrangers au profit de l’économie nationale, de créer de la richesse et des emplois et la promotion des activités économiques dans plusieurs secteurs qui pâtissent de contraintes et d’entraves qui inhibent l’acte d’investir, par la mise en place de tous les mécanismes pratiques à même d’améliorer le climat des affaires et de réunir toutes les conditions incitatives». Dans la même logique, le verrou de la règle 51-49%, considéré tel un frein à l’investissement étranger, a sauté. La levée de cette restriction, applicable aux secteurs non stratégiques, vise à renforcer «l’attractivité de l’économie nationale» et à améliorer le climat des affaires. Il s’agit d’une mesure phare du PLF marquée par la mobilisation de toutes les ressources pour assurer la relance économique et préserver les acquis. La politique sociale est effectivement au cœur du processus de redressement qui accorde la part belle au chapitre des transferts sociaux (1.763 milliards de dinars contre 1.760 en 2018) représentant 21% du budget de l’Etat. Cette enveloppe conséquente est destinée au soutien des ménages, des retraites, du secteur de la santé et de l’habitat. La catégorie des handicapés, profitant d’une revalorisation de 150% de leur pension, tout comme le sont les jeunes startupers et les porteurs de projets exonérés d’impôts et disposant de mesures incitatives. En dépit d’une conjoncture difficile, l’Etat social est fortement présent pour satisfaire les attentes des citoyens aspirant à une vie digne et décente.
Horizons

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministères du Travail et de la Justice

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera, en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, le 22 octobre à 9h au centre familial de Ben Aknoun, une journée d’étude nationale sur le contentieux en matière de sécurité sociale.

Ministère de l’Agriculture
Dans le cadre du programme national de reboisement, la Direction générale des Forêts, le complexe d’ingénierie rurale, le Bureau national des études du développement rural et l’Institut national de recherche forestière organiseront, les 21 et 22 octobre, des portes ouvertes au profit des journalistes.

 

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, présidera, le 22 octobre, une conférence à l’occasion de la Journée nationale de la presse.

Ministère de la Formation professionnelle
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkhir, effectuera le 22 octobre, une visite de travail dans la wilaya de Tipasa.

Ministère du Tourisme
Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera,  le 22 octobre, à 9h, à l’Ecole nationale supérieure du tourisme, la cérémonie d’ouverture officielle de la nouvelle année scolaire 2019-2020 des établissements de formation relevant du secteur du tourisme.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra» qui sera inauguré par l’écrivain et romancier Waciny Laâredj le 26 octobre à 17h.

 

 Office des parcs sportifs
Sous le patronage du wali d’Alger, l’Office national des parcs sportifs et d’attraction organise du 17 au 19 octobre à 9h, un concours national hippique de saut d’obstacles au club hippique du Caroubier (Alger).

Musée national du moudjahid
Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de la presse, le Musée organisera, le 22 octobre à 14h, une conférence historique.

ANVEREDET
Le Polytechnic Innovation Center PIC de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) d’Alger, en collaboration avec l’Anverdet, organisera, du 21 au 24 octobre à l’ENP d’Alger, un atelier sur la négociation des contrats de licences de brevets académiques assuré dans le cadre du programme Team du CLDS-USA pour les laboratoires de recherche universitaire.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra». Pour l’inauguration, l’écrivain et romancier Wacini Laâredj animera, le 26 octobre à 17h à cette occasion, une conférence sous le thème  «L’Opéra et la musique dans ses œuvres, entre nécessité et besoin».

 

Boutique La Miellée
La boutique «La Miellée» de Dély Ibrahim organisera, le 26 octobre prochain, à partir de 10h, une journée de dégustation de miel. 14 variétés seront proposées au public.

Institut Cervantès
L’Institut Cervantès d’Alger accueillera, le 28 octobre prochain, à 19h, un concert de musique andalouse de Lamia Aït-Amara.

Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence organise, avec l’appui de la CNUCED, le 28 octobre à l’hôtel Sofitel (Alger), à 8h30, une journée d’étude sur «la problématique de la concurrence dans le contexte de l’économie numérique».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept