Le sens de la justice
Search
Mardi 26 Mai 2020
Journal Electronique

Le sens  de la justice 

Le processus électoral prend inexorablement son envol. Forte du socle constitutionnel et d’un large consensus traduit clairement par l’adhésion de 23 partis politiques et de plus de 5.000 représentants de la société civile, des militants du hirak de différentes wilayas, des compétences et des personnalités influentes, la voie légale des urnes a été consolidée par la mise en place d’une instance indépendante de contrôle des élections dans toutes ses phases et la révision partielle de la loi électorale. En attendant la convocation prochaine du corps électoral, la signature des deux lois organiques par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, atteste de la volonté de veiller au respect du choix populaire et de consacrer, tel que l’a souligné le ministre de la Justice Belkacem Zeghmati, «une rupture avec les anciennes pratiques qui ont tant marqué les opérations de vote dans notre pays et ont souvent donné lieu à tant de suspicion et de polémique». A bon escient, l’éminente constitutionnaliste, membre de l’Instance de dialogue et de médiation, Fatiha Benabbou, a rappelé que la création d’une autorité indépendante de surveillance des élections et la lutte contre la corruption constituent les revendications majeures du mouvement citoyen du 22 février, aujourd’hui confisqué et altéré par des «infiltrés» au service des intérêts personnels et des ambitions politiques. Le glas a sonné pour une minorité qui redoute l’épreuve décisive des urnes, désormais régie par l’instance indépendante de 50 membres plébiscitant dans «une transparence totale» l’ancien ministre de la Justice, Mohamed Charfi, au poste de président. Malgré toutes les difficultés d’une mission délicate, l’homme au parcours riche dans la magistrature a déclaré que la priorité sera de «concrétiser la revendication principale du peuple, celle de choisir librement celui qui le représentera au plus haut sommet de l’Etat». Outre le sens du devoir et de la justice, le président de l’Autorité indépendante est également connu pour sa probité et son esprit d’indépendance qui lui ont valu son limogeage en 2013 du poste de ministre de la Justice par Bouteflika à la suite de l’émission d’un mandat d’arrêt international contre l’ancien ministre de l’Energie Chakib Khelil, solennellement annoncée en conférence de presse par l’actuel ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati, qui a subi lui aussi les foudres de l’ancien pouvoir. Victimes du régime prédateur finissant pour avoir mené un combat contre «un véritable réseau de corruption international dont les tentacules s’étendent à tous les continents… grâce à des mécanismes financiers complexes destinés à protéger les méfaits commis», a indiqué Charfi, prié de choisir entre la justice et son poste par les porte-voix. L’homme qui a fait le choix principiel de la justice citoyenne, aujourd’hui engagée dans l’éradication de ce fléau ravageur, est le garant sûr d’un scrutin libre, crédible et transparent.
n Horizons

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

APN
L’Assemblée populaire nationale (APN) entamera, le  26 mai , les séances consacrées au débat du projet de loi de finances complémentaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept