L'éditorial
Search
Jeudi 27 Juin 2019
Journal Electronique

Le dialogue et rien que le dialogue

Le verdict du Conseil constitutionnel est tombé. La présidentielle du 4 juillet est reportée faute de candidats et de «conditions adéquates» à sa tenue  dans «la transparence et la neutralité». La décision du Conseil constitutionnel, qui s’appuie sur les articles 7, 8 et 102 de la Constitution, augure  une nouvelle étape fondée sur le respect de la souveraineté populaire et traitant de la procédure et des mécanismes de gestion de la période de transition. Il appartient, souligne-t-on dans le communiqué du Conseil, au chef de l’Etat de «convoquer de nouveau le corps électoral et de parachever le processus électoral jusqu’à l’élection du président de la République et la prestation du serment constitutionnel». Le nouveau départ vise ainsi à consolider les bases du processus constitutionnel tributaire d’un climat apaisé et de la mise en place des conditions adéquates pour garantir un scrutin crédible et transparent. Il s’agit dès lors de veiller au dépassement des logiques de tranchées et des divergences politiques et/ou idéologiques pour favoriser l’émergence d’une solution consensuelle. L’avenir de l’Algérie en dépend. Le temps du dialogue national, ouvert à l’ensemble de la classe politique, aux personnalités politiques, aux forces sociales et aux membres de la société civile, a sonné pour barrer la route aux aventuriers de tous bords, armés de nihilisme et de jusqu’au-boutisme, et d’assurer la pérennité de l’Etat-nation lourdement interpellé par les impératifs économiques et les défis sécuritaires imposés par le bouillonnement dans la région sahélienne. L’appel au «dialogue sérieux, rationnel, constructif et clairvoyant», lancé de Tamanrasset par le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’ANP, ouvre la voie à une approche collective pour préparer le terrain à la mise en œuvre d’une solution légale et démocratique de la crise. La question pertinente inhérente à l’instauration d’une commission indépendante de contrôle de l’élection est tout aussi importante que la nécessité de la représentativité du mouvement citoyen libéré des pesanteurs des «infiltrés» et appelé à s’imposer en interlocuteur valable ou se diluer dans le magma des forces occultes mues par des ambitions politiciennes, voire des desseins macabres attentatoires aux fondements institutionnels et constitutionnels de l’Etat-nation.

 Horizons

Place à une intelligence collective

Les appels du premier responsable de l’institution militaire au dialogue, comme remède à la crise politique que traverse le pays, ne laissent aucune frange de la classe politique ou de la société civile indifférente. Ils visent également à rassembler toutes les bonnes volontés de ce pays pour œuvrer ensemble à une solution qui requiert la conjugaison des efforts de tous. En filigrane des engagements de l’institution militaire à être du côté du peuple et à protéger ses revendications, on peut également comprendre la réitération de l’invitation à tout mettre autour d’une table, en présence de toutes les parties concernées, avec la sincérité et le sérieux requis, autant comme un souci bien réel de faire face à une crise qui risque de conduire le pays vers l’inconnu, que comme une prise de conscience de possibles développements qui pourraient encore compliquer la situation en rajoutant à la crise politique une impasse constitutionnelle. Sans préjuger de l’avis du Conseil constitutionnel sur l’issue à réserver au scrutin du 4 juillet prochain, on peut d’ores et déjà avancer que le dispositif constitutionnel en vigueur sera en mal pour encadrer un report de cette échéance. De nombreux constitutionnalistes algériens défilent sur les plateaux de télévision pour tenter d’imaginer des interprétations possibles pour une continuité de la «souveraineté constitutionnelle». Au même moment, de nombreuses voix de la classe politique, de personnalités nationales et de la société civile se font entendre pour décliner des offres politiques susceptibles de contourner pareille situation, notamment en puisant dans les revendications des manifestants. Avec tout cela, les manifestations populaires continuent de se faire remarquer par leur caractère massif et calme, appuyant à chaque fois la nécessité d’un changement politique serein. Le dialogue devra rester la seule voie susceptible de fédérer toutes ces bonnes volontés et laisser éclore une intelligence collective, seule à même de tracer la voie de sortie de la crise que vit le pays.
Horizons

Un état solide 

On ne soulignera jamais assez l’effort titanesque qu’a consenti l’Algérie durant plusieurs décennies pour scolariser l’ensemble de ses enfants, sans discrimination aucune, qu’elle soit sociale ou géographique. L’Algérie peut être aujourd’hui légitimement fière de présenter en matière d’éducation un bilan des plus positifs. L’examen de fin de cycle primaire donne une idée sur l’importance des cohortes annuelles qui s’ensuivent. Cette année, ce sont plus de 800.000 élèves qui se sont soumis au premier test important de leur vie scolaire. Cet examen s’est déroulé dans le contexte historique bien particulier du bouleversement politique qui s’est produit depuis le 22 février. Des tentatives ont été déployées par certaines parties pour réduire à blanc l’année scolaire et des doutes avaient été exprimés quant à la capacité du pays à tenir les échéances éducatives dans des conditions suffisamment acceptables. La conscience aiguisée des enjeux et le sens des responsabilités dont a fait preuve le mouvement citoyen et la solidité des institutions étatiques en dépit de cette situation exceptionnelle que vit le pays ont permis de tenir ce rendez-vous si important pour l’ensemble des familles algériennes. Soucieuses de l’avenir de leur progéniture, mais déjà rassurées que l’élève ne change pas d’établissement pour passer cet examen et qu’il n’y ait pas de session de rattrapage, grâce au recours à la moyenne des examens trimestriels pour le repêchage des élèves qui n’auront pu obtenir le 5/10 requis pour le passage. L’examen de cinquième s’est aussi déroulé dans de bonnes conditions logistiques et sécuritaires, grâce à une organisation bien rodée et à la mobilisation des services de sécurité qui ont déployé des moyens humains et matériels considérables, selon un plan bien étudié, pour sécuriser les différentes phases du déroulement des épreuves de fin des cycles primaire, moyen et secondaire à travers les 48 wilayas. C’était important pour l’Algérie d’asséner la démonstration qu’elle demeure, malgré les perturbations politiques qu’elle traverse, un Etat solide face à l’adversité et qui tient ses responsabilités avec sérieux. C’est un examen finalement bien réussi.

Horizons

Un dialogue productif et réaliste 

Par-delà le nihilisme ambiant et les surenchères des partisans du chaos institutionnel et constitutionnel, le destin collectif est suspendu à un sursaut national pour préserver les fondements de l’Etat nation. Après 3 mois de manifestations pacifiques, le temps est venu pour une évaluation concrète et objective de la dynamique de changement démocratique aux acquis incontestables. Le démantèlement du régime finissant et la lutte contre la corruption constituent une réalité tangible qui exprime la quintessence des revendications du mouvement citoyen assuré du devoir de protection et d’accompagnement de l’ANP. Si la symbiose entre le peuple et son armée est une vertu cardinale, la quête commune d’une Algérie nouvelle nécessite la conjonction de tous les efforts pour dépasser les divergences en plaçant l’intérêt national en priorité irréfragable. L’Algérie, qui a vécu dans sa chair la douloureuse épreuve du terrorisme, connaît le prix des dérives sanglantes générées par l’extrémisme à visage religieux. Il est, dès lors, de la plus haute priorité de s’engager, avec un esprit de responsabilité, dans la voie d’un «dialogue sérieux, sincère, réaliste, constructif et clairvoyant» auquel a appelé, lors du deuxième jour de sa visite en 6e Région militaire, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP. Il s’agit en l’occurrence de trouver des «solutions idoines sans délais» qui impliquent notamment une contribution efficace des personnalités et des élites nationales pour accompagner les efforts de l’ANP. «L’histoire retiendra tout effort ayant contribué à trouver une sortie saine à la crise en Algérie. Il n’échouera point celui qui consent des efforts, à condition qu’ils soient honnêtes et sincères», a-t-il souligné dans son intervention. La base du dialogue productif repose sur les avancées jusque-là réalisées et l’élaboration d’une feuille de route aux antipodes des transitions «aux conséquences incertaines» et des débats stériles. Dans son message, le chef d’état-major de l’ANP affirme que la «solution est entre les mains des Algériens fidèles à leur patrie et ce sont eux qui trouveront la solution à travers, je le répète, le dialogue qui mène à un consensus et à un compromis sur l’impératif de l’organisation de l’élection présidentielle le plus tôt possible». Le temps presse pour l’Algérie qui «attend une sortie légale et constitutionnelle» pour empêcher l’exacerbation de la situation et favoriser une sortie   de crise rapide.
 Horizons

L’urgence d’un dialogue inclusif et constructif

Dans moins de 10 jours, l’issue de la présidentielle du 4 juillet sera connue. Elle est suspendue à la délibération finale du Conseil constitutionnel appelé à statuer sur la validité des dossiers des deux candidatures présentées par le chef d’entreprise Abdelkrim Hamadi et l’ingénieur en mécanique aéronautique Hamid Touahri, après le retrait des 72 autres candidats indépendants et du représentant de l’Alliance nationale républicaine et de celui du Front El Moustakbal. Le retrait des deux candidats n’est plus légalement permis, sauf dans le cas de décès ou d’un «empêchement légal» attesté par l’absence du candidat dûment constatée par le Conseil constitutionnel et prévu par l’article 103 de la Constitution. Dans ce cas d’espèce, la tenue de la présidentielle du 4 juillet sera inévitable. A contrario, la suspension (et non l’annulation) de l’élection présidentielle ne veut pas dire la fin du processus électoral qui reprendra ses droits, sous l’autorité du chef de l’Etat en fonction, dans les 60 jours qui suivent la décision du Conseil constitutionnel. Dans cette étape charnière, l’urgence d’un dialogue national fécond s’impose à tous pour dépasser les divergences, pallier les insuffisances organiques et organisationnelles et tracer la voie d’une solution consensuelle. Cette option stratégique a été soutenue, à plusieurs reprises, par le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’ANP, appelant à des propositions pour «un dialogue constructif avec les institutions de l’Etat». Dans ce contexte, l’initiative de l’Organisation nationale des moudjahidine, inscrite dans la démarche du haut commandement de l’armée, plaide pour une conférence nationale destinée à réunir les conditions d’un «dialogue sérieux et responsable». L’idée d’une conférence nationale  regroupant l’ensemble des acteurs, à savoir des représentants du hirak populaire, des partis politiques, des organisations nationales, des syndicats et autres. L’écueil de la non-représentativité du mouvement citoyen, incapable depuis 3 mois de dégager des interlocuteurs crédibles, pèse énormément sur la quête d’une solution consensuelle obstruée par des porte-voix illégitimes, des opportunistes de tous bords et certains partis de l’opposition prônant, pour tout programme, le dégagisme irréaliste et le refus de l’urne.
 Horizons

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Ali Hammam, participera,  le 27 juin au Caire (Egypte), aux travaux de la 11e session du Conseil des ministres arabe de l’eau au siège de la Ligue des pays arabes.

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, effectuera, le 27 juin , une visite d’inspection dans la wilaya d’Oran suite au désastre écologique qui a frappé le lac d’Oum Guellaz.

 

Ministre de la Formation professionnelle

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkhir, effectuera,  le 27 juin , une visite de travail dans la wilaya d’Ouargla, où il présidera la cérémonie de remise de diplômes aux stagiaires de la formation et de  professionnelle pour l’année 2018-2019.

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, effectuera, le 27 juin  à 12h30, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tipasa.

Ministère de l’Agriculture

Le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche organisera, le 29 juin, en collaboration avec la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture, la 7e opération «Ports et barrages bleus» au niveau de l’ensemble des ports et abris de pêche et les principaux barrages du territoire national.

Ministère du Travail
Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, le Pr Hassan Tidjani Haddam, présidera, le 27 juin à 9h à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale (Alger), les travaux de la rencontre nationale avec les organisations syndicales sous thème «La pratique syndicale à l’ère des changements en Algérie».

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, présidera, le 30 juin à 8h30 au siège du ministère, une rencontre d’évaluation et d’orientation avec les directeurs de la santé et de la population de wilaya.

 

Ligue algérienne de la pensée et de la culture
La Ligue Algérienne de la pensée et de la culture organisera le 27 juin à 14h, au siège du Cub du moudjahid à Port Saïd, Alger, une conférence sur le rôle de l’élite dans l’expression de la dynamique politique actuelle en Algérie.

  

 HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organisera, les 26 et 27 juin à 9h à la Bibliothèque nationale d’El Hamma (Alger), une rencontre nationale autour de «la citoyenneté linguistique et son rôle dans le vivre-ensemble entre les langues nationales en Algérie», et le 1er et 2 juillet de 9h à 13h au siège du HCLA, la dernière session de formation pour cette saison au profit des journalistes.

Machaâl Echahid
A l’occasion de la célébration du 46e anniversaire de la mort du chahid Mohamed Boudia, l’association Machaâl Echahid organise, le 26 juin  à 10h, en collaboration avec le journal El Moudjahid et l’ambassade de la Palestine, un forum de la mémoire.

Musée du moudjahid    
Le Musée national du moudjahid organisera, le 27 juin à 10h à la kasma de Gué-de-Constantine (Alger), simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 374e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Direction de la pêche
La Direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Alger organise, sous le patronage du ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, et sous l’égide du wali d’Alger, au niveau des ports et abris de pêche de la wilaya d’Alger, le 29 juin à 9h au niveau du port de pêche et de plaisance
d’El Djamila, la célébration de la Journée nationale «Ports bleus 2019».

 

Vente-dédicace
Les éditions Média Index organisent, le 22 juin  à 14h, à la librairie «La Renaissance» de Riadh El Feth, à Alger, et le 29 juin à la librairie Chihab, à Constantine, une vente-dédicace avec l’auteur Abdelmadjid Sana, de son ouvrage «Les Cris de douleur des profondeurs du Rhumel».

 Salon des équipements des sports nautiques et la gestion des plages
Le 1er Salon des équipements des sports nautiques et la gestion des plages aura lieu du 25 au 29 juin de 10h à18h au port d’El Djamila la Madrague (Alger).

 Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise chaque samedi jusqu’au 27 juillet des ateliers de slam.

Editions Média Index
Les Editions Média Index organiseront le 29 juin à la librairie Chihab de Constantine, une vente-dédicace avec Abdelmadjid Sana de son ouvrage «Les cris de douleur des profondeurs du Rhumel».

 ONCI
Dans le cadre de son action de soutien aux jeunes talents, l’ONCI et la maison Hafsa Couture  organiseront, le 29 juin à 15h30 à la salle Atlas (Alger), un concours de jeunes stylistes et mannequins.

Théâtre de verdure d’Alger
Le Théâtre de verdure d’Alger accueillera, le 27 juin à 20h30 pour la première fois en Algérie, le concert du célèbre chanteur français Kendji Girac.

CNMA
La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) organise, le 29 juin à 8h30, à l’hôtel El Aurassi, Alger, la rencontre nationale avec les conseils interprofessionnels des différentes filières agricoles.

 

 Fédération algérienne de badminton

La Fédération algérienne de badminton organisera, les 28 et 29 juin, la finale de la coupe d’Algérie (toutes catégories) à la salle OMS de la commune de Hammamet, wilaya d’Alger.

Théâtre de verdure d’Alger

Le Théâtre de verdure d’Alger accueillera, le 27 juin  à 20h30, pour la première fois en Algérie, le concert du chanteur français Kendji Girac.

Salon du lycéen et de l’étudiant
Organisé par l’agence de communication spécialisée dans le marketing RH The Graduate, le Salon du lycéen et de l’étudiant algérien «The GraduateFair» se tiendra du 4 au 9 juillet prochain respectivement à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger à Oran, au Palais de la culture Moufdi-Zakaria à Alger et à l’hôtel Novotel à Constantine.


Opéra d’Alger
A l’initiative de la fondation Abdelkrim Dali, l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organise, le 26 juin à 20h, une soirée dédiée à cheikha Meriem Fekkaï, un des grands noms de la musique classique algérienne.

Photo news
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière 2019
  • croisière 2019
  • croisière 2019
  • croisière-2019
  • croisière 2019
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept