Imprimer

A un an des Jeux olympiques 2020, la boxe algérienne est loin d’être remise dans un climat de sérénité. Le bras de fer entre le président déchu de la fédération, Abdelmadjid Nehassia continue de faire l’actualité.

Réhabilité à la surprise générale par le ministère de la Jeunesse et des Sports, Nehassia s’est déplacé récemment à la fédération pour faire la passation de consignes avec l’intérimaire Mourad Ouhib. Mais ce dernier a refusé catégoriquement de céder son poste, rappelant à Nehassia qu’il n’a pas le verdict d’un tribunal. Pour le président de la commission d’arbitrage, Othmane Laazizi, la réponse de Ouhib est logique. «Je ne comprends pas comment Nehassia se déplace à la fédération avec le directeur général des sports, M. Yaker. Il a oublié que la décision du tribunal a été annulée au temps du président Abdeslam Draa. J’ajoute que Nehassia a été réhabilité, alors qu’il a fait objet d’un retrait de confiance signé par les dix membres du bureau fédéral. Outre cela, l’assemblée générale a voté avec plus des deux tiers pour le retrait de confiance. Nous sommes arrivés à un point où on veut que la boxe reste otage de Nehassia et de son clan» a-t-il estimé. Dépité par rapport au forcing du MJS pour que Nehassia reprenne les commandes de la FAB, Laazizi a rappelé l’intention du président intérimaire Ouhib et du bureau fédéral d’avoir recours à la justice pour éviter le retour d’un président illégal. «Nous ne pouvons plus tolérer une telle mascarade. Ce bureau fédéral ne s’est imposé que par la loi et avec l’aval de l’assemblée générale. Une AG qui est souveraine lui revient toujours le dernier mot quand il s’agit d’un tel conflit. Mais, on veut à tout prix déstabiliser la fédération, en voulant accorder la légitimité à un président de fédération illégitime. De mon côté, je tâcherai de barrer la route à un groupe restreint qui veut s’éterniser au niveau de la FAB.» Pour ce qui est de l’assemblée générale extraordinaire, notre interlocuteur a indiqué que les préparatifs sont déjà en cours. «Nous avons entamé les contacts avec les ligues ainsi que les présidents de club. La date sera annoncée durant les prochains jours. La balle est une nouvelle fois dans le camp de l’AG. Nous allons expliquer dans la transparence l’évolution de ce conflit avec Nehassia.

Adel K.