Handball-Sofiane Khalfallah (ancien international) : «Je soutiendrai la création d’un comité de sauvegarde»
Search
Lundi 13 Juillet 2020
Journal Electronique

 Entretien réalisé par Adel K.

Il est considéré comme un des meilleurs joueurs de sa génération. Sofiane Khalfallah a été un ailier droit de métier durant les années 80 et 90. Très jeune, il s’est vite imposé comme un élément essentiel en tant que jeune espoir. Après avoir brillé avec son club de handball, l’ERCA, Khalfallah s’est distingué au niveau des équipes nationales, dont celle des seniors. International de 1987 à 1999, il a été parmi les sélectionnés pour les Jeux olympiques de 1996 d’Atlanta. Après avoir pris sa retraite, il a tenté une courte expérience d’entraîneur, avant de se limiter à sa nouvelle vocation de manager au niveau du HBC El Biar. Dans cet entretien, il fait savoir qu’il va s’inscrire dans la création d’un comité de sauvegarde du sport aux sept titres africains.

Le handball algérien devrait connaître prochainement, à l’initiative du président du MC Akbou, Racim Hamidouche, la création d’un comité de sauvegarde. Que pensez-vous de cette initiative ?
Ce projet est intéressant. Juste, il faut savoir orienter cette structure vers l’adhésion de tous les acteurs de la discipline. Ce comité doit servir comme un outil pour rassembler la famille de la petite balle, pas seulement les anciens handballeurs. Dans un passé récent, il y a eu des initiatives qui, malheureusement, n’ont pas abouti vu le désintérêt de la majorité des handballeurs, notamment ceux qui doivent s’occuper de l’aspect administratif. Les techniciens ne peuvent pas assumer seuls un tel type de démarches.

Parmi les revendications de ce comité, la réintégration de l’ex-sélectionneur national quintuple champion d’Afrique, Mohamed Aziz Derouaz. Qu’en pensez-vous ?
La réintégration de Derouaz est une évidence. Il s’agit avant tout d’un grand monsieur qui a été entraîneur national, président de fédération et ministre de la Jeunesse et des Sports. Il a révolutionné le handball avec la défense avancée, en étant l’artisan de l’âge d’or de l’équipe nationale. Je ne vois pas ce sport sans la présence d’un monument comme Derouaz.

Le comité veut également intégrer les techniciens au niveau de l’assemblée générale, en exigeant un changement des statuts de la fédération. Un commentaire ?
Les entraîneurs méritent de devenir membres de l’assemblée générale. Je constate que plusieurs hommes de terrain voient leurs rôles limités. Pourtant, plusieurs sont capables d’apporter une pierre à l’édifice au niveau de l’AG, sans attendre seulement la tenue de séances de travail du collège technique.

Ne pensez-vous pas qu’il peut y avoir un chevauchement entre l’Amicale des anciens handballeurs et le comité de sauvegarde ?
Je ne pense pas qu’il va y avoir chevauchement. Le problème de l’Amicale des anciens handballeurs est d’être chapeautée par Derouaz. Celui-ci a beaucoup d’ennemis. Il a toujours gêné. Donc, la réussite du comité est possible, surtout qu’il y aura un groupe assez étoffé pour gérer la nouvelle structure en présence d’un géant du hand comme Derouaz.

Vous faites partie des anciens joueurs qui se sont éloignés du terrain. Peut-on connaître les raisons ?
J’ai compris que le métier d’entraîneur en Algérie ne peut être un gagne-pain. J’ai donc décidé de bâtir mon entreprise, après avoir tenté de courtes expériences d’entraîneur. Actuellement, je suis dans le domaine du management au niveau du club le HBC El Biar en tant que trésorier général.

L’assemblée générale élective est prévue en fin de l’année en cours. Que pensez-vous des voix qui se sont élevées pour la candidature massive des anciennes gloires du handball que ce soit pour la présidence ou pour le bureau fédéral ?
Un ancien handballeur qui sera candidat que ce soit pour la présidence ou pour le bureau fédéral, doit avoir un certain niveau. De mon côté, je vois bien le docteur Tarek Hassani, ou Abdelkrim Chouchaoui pour postuler lors de la prochaine AG.
Le prochain président de la FAHB doit penser à l’aspect technique. Plusieurs noms comme Mohamed Maachou, ou Omar Azeb ont choisi de fuir vers les pays du Golfe. Il faut reconsidérer l’entraîneur algérien.

L’équipe nationale senior est la vitrine du championnat. A votre époque, le niveau de la compétition était élevé avec un nombre réduit de clubs, notamment de la division une. Avec la situation sanitaire due au coronavirus et l’éventuelle saison blanche, l’éventualité d’augmenter le nombre de clubs de l’excellence n’est pas à écarter. Qu’avez-vous à nous dire là-dessus ?
Si le nombre serait revu à la hausse, le niveau du championnat va encore baisser. Il nous est arrivé d’augmenter le nombre de clubs à 29. Il faut prendre en considération les clubs qui abordent les saisons avec des caisses vides, ou par crédit.
De ce fait, l’idéal est de penser à jouer un championnat à 12 clubs, puis carrément passer à 10 clubs. J’estime que cela est avant tout dans l’intérêt de l’équipe nationale. A notre époque, nous avions jusqu’à six clubs qui jouaient pour le titre de champion. J’espère qu’on pourra réfléchir à réactiver cette stratégie efficace.
 A. K.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Radio algérienne

La Radio algérienne organise, le 12 juillet , une journée de sensibilisation sur la pandémie de coronavirus, retransmise par les 48 radios régionales et les chaînes nationales.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept