Search
Fruits et légumes, la flambée des prix risque de durer
Samedi 23 Septembre 2017
Journal Electronique

Une fois n’est pas coutume, les  prix des fruits et légumes avaient  connu une hausse vertigineuse juste après la fin de mois du Ramadhan. Un tour  dans des marchés de la capitale renseigne sur l’ampleur de la flambée. 

La  pomme de terre, légume de large consommateur  est cédée entre 70  et 80 DA le kilogramme, l'oignon se  vend à 50 DA le kilo. La tomate coûte entre 100 et 160 DA, la carotte est cédée à 80 DA, la laitue et les aubergines  s’affichent respectivement  à 170 DA  et  110 DA. Les ménagères ne savent plus ou donner de la tête devant des étals ou  le  poivron vaut 100 ou  150 DA le kilo et  la courgette à 200 da. Les haricots verts entre 300 et 350dinars ne semblent pas vouloir redescendre de leur piédestal. Côté des fruits, les raisins ne descendent pas sous la barre des 120 DA, les poires de piètre qualité sont à 160 DA. « Ces prix nous donnent  le vertige surtout en cette période de rentrée scolaire ou  petites bourses, mises à rude épreuve auront du mal à boucler le mois », soupire  une dame au marché Redha Houhou . 

  « La tendance ne semble nullement  s’inverser et risque même  de se prolonger encore durant  les  prochains mois », estime   le président de  l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA),  Salah Souilah.

« Il est vrai que les prix sont liés à l’offre et à la demande, mais certains prix pratiqués par les vendeurs sont hors de  portée des consommateurs  à  faibles revenus », regrette t-il.   « Le seul souci de certains  commerçants est de se  remplir leurs poches », clame t-il.  Les feux de forêt et la canicule de juillet- Aout    ont eu  aussi  des conséquences directes sur la qualité et les quantités des marchandises. Cela ne suffit pas pour comprendre la folie qui s’est emparé de la mercuriale.   Notre interlocuteur regrette aussi   « le fait  que le prix  soient  les même pour tous les produits. « Si on établissait une sélection en fonction  du calibre et la qualité des produits, le consommateur aura plusieurs choix  et les familles à revenus faibles  subiront moins les hausses  ». Le boycott n’etant pas la solution,  l’UGCAA a tenté en vain de  sensibiliser  les commerçants pour baisser les prix. «  Nous avons e  échoué face à  l’insensibilité des commerçants de gros et de détail », reconnait il.Le président de la Fédération Algérienne des Consommateurs, Zaki Hariz soutien que   la hausse des prix  de fruits et légumes s’explique d’abord  par la loi de l’offre et de  la demande.  Selon lui,  « a    Chaque fin de  récolte,  les prix des fruits et légumes de saison connaissent une hausse étant mis sur le marché en moindres quantités ». D’après ses prévisions,  les prix vont augmenter  encore, même avec l’arrivée des produits sous serre leur prix de revient  sont chers et ne poussent vers une baisse.

La dépréciation du dinar a également  des conséquences directes sur la formation des  prix.  Chez les  agriculteurs le  manque à gagner se situe  entre 10 et  15%. Les prix des matières premières (semence ; engrais,  traitement chimique et la construction de bassins) sont importés et de fait les fellahs dépensent plus .  La  décision de l’Etat de geler les subventions de ces  matières premières a fragilisé les agriculteurs livrés à eux même.

 Selon des  études technico-économiques, le prix des produits sont même  loin de leur coût réel. La vente se fait parfois à perte.  D’autres problèmes sont également à l’origine de la flambée des prix notamment  mauvaises conditions de stockage et  le manque de chambres frigorifiques. Hariz a indiqué, par ailleurs,  que l’augmentation des prix n’est en rien une  spéculation  au niveau des marchés de gros de fruits et légumes. « Si on disposait d’un minimum de  conditions de stockage et  d’un nombre suffisant de chambres froides,    le consommateur n’aura pas à subir les conséquences de la hausse générale des produits de large consommation », s’exclame t-il .

Samira Belabed

  • Tripartite
  • tripartite
  • Gaid Salah
  • Attribution 15.000 logements
  • Attribution 15.000 logements
  • Attribution 15.000 logements
Monde
    • AG de l’ONU: Zuma, Mugabe et Evaristo Carvalho appellent à mettre fin à l’occupation du Sahara occidental et de la Palestine

      Les présidents de l’Afrique du Sud, du Zimbabwé et de Sao Tomé-et-Principe ont lancé à l’ONU un appel à mettre fin à l’occupation coloniale du Sahara occidental et de la Palestine, réitérant la responsabilité du Conseil de sécurité vis-à-vis des peuples sahraoui et palestinien.Devant la tribune de l’ONU, le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a affirmé que "le déni continu du droit des peuples sahraoui et palestinien à l’autodétermination (...) est immoral et constitue une question urgente pour ceux qui recherchent la paix en notre temps". 

    • La lauréate du prix Nobel de la paix piégé par le drame des Royingas

      L’Onu veut plusque les promesses de la conseillère d‘Etat birmane, Aung San Suu Kyi. Un « accès complet et sans entrave », fortement exigé par les enquêteurs sur la situation des droits de l’homme qui auront du mal à convaincre les autorités birmanes réfractaires à la mission onusienne mandatée, en mars, par une résolution adoptée par consensus par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Société
Economie
Culture
Education Nationale
    • De nouveaux enseignants abandonnent leur poste, recours aux listes d'attente

      Plusieurs enseignants, nouvellement recrutés à l’éducation nationale; n’ont pas rejoint leurs postes pour diverses raisons dont l’éloignement des postes de travail. Cette situation préjudiciable au fonctionnement des établissements scolaires a conduit  le ministère de tutelle à recourir aux inscrits sur  les  listes d'attente pour combler ces absences. 

Sports

L'agenda

Conseil de la Nation

Le Conseil de la Nation reprendra ses travaux le 25 septembre prochain, consacrés à la présentation du plan d’action du gouvernement par le Premier ministre.

 

Ministère du Tourisme et de l’Artisanat

Le ministre Tourisme et de l’Artisanat, M. Hassen Marmouri, recevra le 24 septembre à9h30, en audience au siège du ministère, l’Ambassadeur  de la République Arabe d’Egypte en Algérie, M. Omar Abou Eiche.

 

Ministère de la formation et de l’enseignement professionnel

Le ministre de la formation et de l’enseignement professionnel, M. Mohamed Mebarki , effectuera le 24 septembre ,une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Ain Defla.

 

TNA

Le théâtre national algérien, organise samedi à 18h30, la première de la pièce théâtrale « Silence….Omerta ».

 

Musée national de Moudjahid

Le Musée national de moudjahid organise le 25 septembre   à14h  simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 195e  rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate  pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Forum DGSN

le forum DGSN organise le 24 septembre  à 09h à l’école supérieur de police Châteauneuf Alger,  une conférence de presse pour présenter le bilan des activités enregistrées durant la saison estivale 2017.

 

Editions Anep

La librairie Chaib Dzaïr de l’Anep, organise le 26 septembre à partir de 15h, la présentation du roman « Pupille »,suivie d’une vente /signature par son auteur Riadh Hadir.

 

 

Ministère de l’Energie

le ministre de l'énergie M. Mustapha Guitouni, effectuera le 24 septembre, une visite de travail et d’inspection dans la Wilaya de M’sila.

 

 

 

Musée national du Moudjahid

Le Musée national du Moudjahid, organise le 24 septembre à14h, une conférence historique à l’occasion de la célébration du 61ème anniversaire de la mort du héros de la révolution, Zighoud Youcef.

 

Salon Alger Industries

Sous le haut patronage du ministre de l’Industrie et des Mines, le 11ème salon Alger Industries aura lieu du 10 au 13 Octobre à la Safex.

 

Ambassade  du Japon

L’Ambassade du Japon en Algérie organise le 24 septembre à partir de 14h, à l’Ecole Ihssane sise à Mascara, la cérémonie d’inauguration d’un projet de don de matériel pédagogique et l’aménagement de l’Ecole.

 

Etablissement Arts et Culture

L’établissement arts et culture d’Alger organise du 07 au 23 septembre la quatorzième édition de Layali El Andalous qui se déroulera à partir de 19h, à la salle Ibn Khaldoun et à l’école de musique Cheikh Abdelkrim Dali de Kouba.

 

 

Tourism Invest

Le premier salon international de l’investissement touristique et des équipements « Tourism Invest »  se déroulera du 27 au 30 septembre au Palais des expositions-Pin Maritimes-.

 

HORIZONS, votre journal en PDF

Reportage

    • Plus de 10.000 délinquants interpellés dans les trains

      Un travailleur de  la SNTF a été, la  semaine dernière, sauvagement agressé à l’arme blanche à l’intérieur d’un train à Birtouta, dans la banlieue d’Alger. Ses collègues ont aussitôt  entamé un mouvement de protestation, pour dénoncer l’insécurité.  Selon les données de la Gendarmerie Nationale 53 plaintes liées aux agressions dont ont été victimes, des agents de la SNTF, ont été traitées, en moins de 8 mois de l’année en cours.

      Un reportage de Neila Benrahal

      Read more Plus de...

    • Au cœur de l’Akfadou, la divine surprise

      L’Akfadou recèle un site féerique. Le Lac Noir, appelé communément Agoulmim Aberkane est une  étendue d’eau qui abrite une faune et une flore très riche. Ce site découvert  récemment par le grand public est très fréquenté.  L’association écologique « Les Amis de la nature » d’Addekar, (wilaya de Béjaia)  appelle  même  les pouvoirs publics à classer la forêt d’Akfadou comme parc national  ou réserve naturelle  pour  y limiter ou carrément interdire l’activité humaine. Et lancer ensuite des recherches scientifiques sur la conservation des paysages et des écosystèmes, la gestion des ressources naturelles et l’impact des activités humaines.

      Un reportage de Karima Dehiles

      Read more Au cœur de...

Histoire

Destination Algérie

Conception/Kader Hamidi/Kdhosting . Hebergement/Kdhosting : kdconcept