Search
Financement non conventionnel: des économistes préconisent l’encadrement pour éviter l’inflation
Vendredi 23 Février 2018
Journal Electronique

Des économistes dont Mohamed Bakalem estiment que sans la mise en œuvre de réformes structurelles importantes, la décision du gouvernement d’introduire  le financement non conventionnel pour financer l’économie nationale sera sans effet. Pire encore, elle engendrera  des conséquences plus graves accentuant encore plus la crise financières que connait actuellement le pays. Le risque, inéluctable serait, selon eux,   l’inflation.

Expert en finances Mohamed Bakalem soutient que c’est une solution transitoire qui permettrait de préparer une économie capable de générer des richesses, de la fiscalité et des ressources budgétaires pour le financement de l’économie. « Mais sans les réformes structurelles qui permettraient l’émergence d’une économie créatrice de richesses hors hydrocarbure, on aurait rien fait sinon avoir décalé un peu l’échéance », a-t-il dit.  Il a fait observer que « le gouvernement a précisé qu’il allait maintenir la rationalisation des dépenses pour éviter justement cet effet inflationniste mais sans les réformes  nécessaires nous  n’y échapperons pas. ».  L’expert a souligné que le recours à un tel procédé de financement reste un choix parmi d’autres pour  éviter l’endettement extérieur. Mais il devra, selon lui,  être accompagné par des mesures drastiques qui assureront des résultats au profit de l’économie nationale.   Le gouvernement, a-t-il dit, est appelé  dans ce cadre à apporter plus d’amélioration au climat des affaires en encourageant les investissements directs étrangers (IDE), de mettre en place des mesures à même de booster la  productivité et d’améliorer son efficacité. Bekalem estime qu’il est temps, voire urgent, de réhabiliter la notion du travail et de placer celui-ci au cœur du système économique. Cela ne peut se faire sans la valorisation de la ressource humaine, a-t-il mentionné.  

L’expert Tawfik Hasni explique que le financement non conventionnel  consiste à permettre à l’Etat de pouvoir utiliser les ressources de la Banque d’Algérie pour couvrir  des obligations du trésor.  Il  ne cache pas ses appréhensions. « Il faut éviter surtout de verser cette argent dans la consommation  car les conséquences seront alors  catastrophiques » ; a-t-il  averti. Selon lui,  l’augmentation de la masse monétaire  sans en contre partie,  une création de richesses engendrera  une situation inflationniste. «  A court terme , l’inflation est inévitable » ,  a-t-il affirmé avant de mettre en relief la nécessité d’impliquer les investisseurs nationaux privés et étrangers dans  le  financement du développement économique du pays.  « Cela nécessite forcement des réformes » a-t-il dit. Cet expert est pour même la révision de la règle 49/51qui selon lui bloque les investisseurs étrangers.   Il a même soulevé le risque de la dévaluation du dinar qui rendra le marché algérien moins compétitif.

 Pour sa part l’économiste Mohamed Chérif  Belmihoub a mis en avant un scénario plus alarmant.  Selon lui  l’introduction du financement non conventionnel est « une solution facile, hasardeuse  et fortement risquée surtout si elle n’est pas cadrer ». Il s’explique en disant que ce mode de financement ouvrira « la porte aux abus », soulignant que le trésor public à des besoins colossaux  pour financer son budget  et  rembourser sa dette intérieur. i est impératif, a-t-il prôné, d’encadrer ce mécanisme en litant le seuil de financement à ne pas dépasser par le trésor. Il est clair ,  a-t-il dit , que le gouvernement vise par cette action  à  couvrir le financement des déficits budgétaires,  la  dotation du fonds national d’investissement et le  remboursement de dette public interne.   Lui aussi est « pour des réformes structurelles pour amoindrir les effets inflationnistes de ce mode de financement ».  Il a souligné enfin  que la Banque d’Algérie   doit  favoriser le marché financier  au lieu d’imprimer des billets pour répondre aux besoins du trésor. « Créer une monnaie artificielle sans qu’il y ait en contrepartie  de la production engendrera de l’inflation.    Nous allons ouvrir la porte à une vraie surenchère financière » a-t-il alerté.  La rigueur dans la dépense, aller vers des subventions ciblées  et la lutte contre l’informel sont mieux .  Abderrahmane Mebtoul est pour une action de sensibilisation pour faire adhérer la population à une telle action.

Wassila Ould Hamouda

 

 

 

 

  • scène match  MCA CRB
  • Kaaouane
  • Kaaouane
  • Kaaouane
  • Kaaouane
  • Kaaouane
  • 07 02 2018 Sénat célébration 20 anniversaire ph larbi
  • 07 02 2018 Senat célébration 20 anniversaire ph larbi
  • 07 02 2018 Senat célébration 20 anniversaire ph larbi
  • 07 02 2018 Senat célébration 20 anniversaire ph larbi
  • 07 02 2018 Senat célébration 20 anniversaire ph larbi
  • scène match  MCA CRB
  • scène match  MCA CRB
  • scène match  MCA CRB
  • scène match  MCA CRB
  • Réunion  5 + 5
  • scène match  MCA CRB
  • scène match  MCA CRB
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion 5+5
  • scène match  MCA CRB
  • Réunion  5 + 5
  • scène match  MCA CRB
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • Réunion  5 + 5
  • ouyahia Asal
  • Oyahia Asal
  • ouyahia Asal
  • ouyahia Asal
  • Yousfi lors de l inauguration de plusieurs usine a Alger
  • Yousfi lors de l inauguration de plusieurs usine a Alger
  • Yousfi lors de l inauguration de plusieurs usine a Alger
  • Yousfi lors de l inauguration de plusieurs usine a Alger
  • Yousfi lors de l inauguration de plusieurs usine a Alger
  • Yousfi lors de l inauguration de plusieurs usine a Alger
  • idir a la coupole
  • idir a la coupole
  • idir a la coupole

Monde

Société

    • Déperdition scolaire : 260.000 élèves quittent chaque année l'école, selon le Crasc

      D’après les statistiques du centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle d’Oran ( Crasc) , 246 000 élèves sont exclus chaque année des écoles , pour diverses raisons. Ces adolescents, quand ils ne sont pas récupérés par les centres de formation professionnelle, se retrouvent totalement livrés à eux même, sans repères ni perspectives.

Environnement

    • La hausse du niveau des océans s'accélère

      Une étude publiée lundi révèle que la montée des océans s'accélère et le niveau des eaux pourrait grimper de 65 centimètres d'ici la fin du siècle, un chiffre conforme aux estimations des Nations unies et qui pourrait poser de sérieux problèmes aux villes côtières.

Economie

Culture

Sciences et Technologies

    • Un écran LED comparable à une seconde peau

      Un écran ultrafin, souple comme un pansement, qu'on peut se coller sur la main pour recevoir et envoyer des messages: c'est l'invention d'un universitaire japonais, qui rêve de la voir utilisée notamment dans le domaine de la santé.

Sports

Santé

Medias

    • Face à une déferlante d’offres de programmes adaptés, la télévision tiendra-t-elle encore longtemps ?

      Tous les indicateurs vont dans le sens d’une régression des bassins d’audience des télévisons traditionnelles.

L'agenda

APN

La commission des transports, des Transmissions et des Télécommunications,organise le 26 février, à partir de 8h, au Centre International Abdellatif Rahal Club des Pins, une journée parlementaire autour « le rôle des secteurs du Transport, des Transmissions et des Télécommunications dans le développement économique national »

 

MDN

Le regroupement sportif national militaire d’athlétisme, sera organisé le 7 mars au centre de regroupement et de préparation des équipes nationales sportives militaires de Ben Aknoun.

 

Ministère des Moudjahidines

Le ministre des Moudjahidines, M. Tayeb Zitouni présidera le 3 mars dans la wilaya de Oum El Bouagui, la cérémonie du 61ème anniversaire de la mort du héros de la révolution, le martyr Larbi Ben M’hidi.

 

Ministère des Moudjahidines

Le ministre des Moudjahidines, M. Tayeb Zitouni présidera le 27 février à Ouargla, la cérémonie du 56ème anniversaire des manifestations du 27 février 1962à Ouargla.

 

 

Ministère des travaux publics et des transports

Le ministre des travaux publics et des transports, Abdelghani Zaalane, effectuera jeudi, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mascara.

 

Ministère de l'Agriculture

Le Ministre de l'agriculture du Développement Rural et de la Pêche M. Abdelkader Bouazghi effectue depuis hier une visite du travail et d'inspection dans la Wilaya de Souk Ahras.

 

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé de la population et de la réforme hospitalière organise jeudi au niveau de la place de la liberté Beb Essebt, Blida la semaine maghrébine sur la santé scolaire et universitaire .

 

Ministère du tourisme

Le Ministre du tourisme et de l'Artisanat M. Hassen Mermouri effectuera jeudi une visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'Oran.

 

Wilaya d’Alger

La Wilaya d’Alger célébrera jeudi à 9h30, la journée nationale de la Casbah.

 

Radio DGSN

La radio DGSN émis sur la chaine 1 de la radio national et à travers l’émission de vulgarisation sur la prévention routière « Li amnikoum », sera consacrée jeudi à parti de 16h aux préoccupations et questions des auditeurs sur la prévention routière.

 FLN

Le secrétaire général du parti FLN, M. Djamel Ould Abbes organise le 24 février   à14h00 à la salle omnisport de la wilaya de Mila, une rencontre régionale avec les élus locaux.

 

ANR

Le Secrétaire général du parti, M. Belkacem Sahli animera le 24 février à9h30, à la maison de jeune Saïd Sennani de Boumerdès, une conférence régionale des élus locaux des wilayas du centre.

 

MDN

La première région militaire organise jusqu’ au 23 février à partir de 08h30, au niveau de L'École nationale préparatoire aux études d'ingénieur d’El Harrach, le championnat national militaire inter- écoles de natation

 

Musée nationale de moudjahid

Le Musée National du Moudjahid organise jeudi  à10h, à la Kisma de Sidi M’hamed et simultanément au niveau des musées de toutes les wilayas du pays, la 237ème rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de libération.

 

Institut Culturel Italien

L’institut Culturel Italien d’Alger organise le 26 février à9h30 au Palais de la Culture, Moufdi Zakaria, une journée d’étude sur le patrimoine.

 

CYCLISME

Dans le cadre des rencontres avec le sport, le ministère de la jeunesse et des sports algérien et la fédération algérienne de cyclisme, en collaboration avec l’Ambassade d’Espagne et l’institut Cervantès d’Alger , organisent jusqu’au 24 février ,des rencontres dans le domaine du cyclisme avec la participation de Alvaro Pino cycliste espagnol de renom.

 

JETRO

L'organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) organise jusqu’ au 22 février 2018 l'envoi d'une mission d'affaires en Algérie à destination des entreprises japonaise.

 

Dar El Kenz

La galerie d’Art Dar El Kenz organise le 24 février à 15h, le vernissage de l’exposition de l’artiste Kamel Benchemakh intitulée les empreintes du temps.

 

 

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

Reportage

    • Sous un manteau de neige, la splendide Tikjda ravit ses visiteurs

      La station climatique de Tikjda (est de Bouira), perchée à 1.478 mètres d'altitude, a retrouvé sa splendeur hivernale grâce aux importantes quantités de neige enregistrées ces dernières 24 heures sur ses hauteurs, drainant depuis samedi des dizaines de visiteurs malgré les difficultés d'accès en raison de la chaussée glissante.

      Après plusieurs semaines d'attente, les hauteurs de ce merveilleux site touristique étaient toutes revêtues d'un manteau blanc, offrant aux différents coins une beauté féerique. D'ailleurs, dès les premières heures de dimanche et de lundi, des dizaines de visiteurs, dont des familles, affluent à Tikjda en provenance de Bouira et d'autres wilayas limitrophes à l'image de Béjaia, Boumerdès et Alger.

      Read more Sous un...

    • La Place des Martyrs fait sa mue

      Sahat Echouhada se positionne en place touristique de bonne facture

      La Place des Martyrs peut devenir un circuit touristique par excellence. La Basse Casbah compte également des Palais et des sites à découvrir. Avec l’ouverture imminente de la station qui y mènera Alger enrichira son offre touristique.

      Un reportage de Neila Benrahal

      Read more La Place...

Destination Algérie

    • L’Hôtel Tahat (Tamanrasset) fermé pour 24 mois, mise à niveau pour booster le tourisme Saharien

      L’hôtel Tahat de Tamanrasset vient de fermer ses portes, à partir du  1e Février pour des travaux de réhabilitation et modernisation. Selon l’entreprise de Gestion touristique de Tamanrasset (EGTT), cet hôtel est inscrit sur la liste de neuf hôtels à réhabiliter dans le Sud. « L’objectif est la mise à niveau aux normes internationales », a indiqué la direction.

      De notre envoyée spéciale à Tamanrasset : Neila Benrahal

Histoire

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept