Importation de véhicules de moins de trois ans: des associations préconisent une exonération des taxes douanières
Search
Samedi 21 Septembre 2019
Journal Electronique

La décision du ministère du commerce de lever l’interdiction sur l’importation des véhicules de moins de trois ans a suscité des avis différents. Ses retombées sur le marché des véhicules mais surtout la faisabilité de son application ont été diversement appréciés.Pour le consommateur elle ne peut qu’être satisfaisante d’autant qu’elle était attendue lors de chaque débat sur la loi de finances.

Le président de l’association de la protection des consommateurs et de l’environnement (APOCE), Mustapha Zebdi applaudit la mesure. « Elle vient satisfaire une revendication que l’association met en avant depuis des années », affirme t-il. Pour lui, avec le manque flagrant de véhicules sur le marché, il était temps qu’une telle mesure soit prise. Le responsable rappelle que l’offre nationale qui ne dépasse pas 200 000 unités ne répond guère à la demande qui se situe   entre 300 000 et 400 000 véhicules par an. Selon lui, il s’agit surtout de réguler le marché en assurant plus de disponibilité de véhicules pour faire baisser les prix des voitures neuves.

Mais pour l’économiste, Smail Lalmas, cette mesure devrait être réfléchie d’autant que se posera la problématique liée à la réglementation. De ce fait, il s’interroge sur les modalités d’instauration d’un dispositif qui  est tributaire, selon lui, de l’adoption d’une loi de finances.

« L’interdiction de l’importation a été prise dans le cadre de la loi des finances de 2006. La levée de son interdiction doit intervenir dans le même cadre et doit être signée par le chef de l’Etat», explique t-il. Toutefois, il souligne que la mesure doit être accompagnée par des facilitations à même d’alléger les charges fiscales sur les consommateurs. «L’obligation de passer par un canal bancaire pour financer le véhicule va rendre complexe la procédure et engendrera des couts supplémentaires dont celui du transfert », ajoute l’expert.   Pour lui, la volonté de libération du marché doit être confortée par une exonération de la taxe douanière fixée à 15% et de la TVA de 19 % d’autant « qu’il s’agit d’une mesure populaire dont le but est l’achat de la paix sociale ». Il soutiendra qu’il n’est surtout pas recommandé de soumettre cette mesure au droit additionnel de protection et de sauvegarde (DAPS) qui ne fera que renchérir le cout de la devise. « il aurait été préférable d’opter plutôt pour l’importation des véhicules de moins de 5 ans que de 3ans pour la simple raison que ces derniers ne sont pas à la portée de tous », ajoute-t-il.

Le président de l’Association des concessionnaires multimarques, Youcef Nebéche, est du même avis. «Le prix des véhicules européens de moins de trois ans restent élevés. Il est moins cher de  30% par rapport à sa sortie d’usine alors que ce taux  descend à 60% pour les voitures de moins de 5 ans », a-t-il souligné tout en recommandant lui aussi une exonération   des taxes

La présidente de l’Union professionnelle de l’industrie automobile et mécanique (Upiam) Turki Latifa a enfin avancé que cette mesure ne peut qu’être bonne pour le consommateur. «Néanmoins, dans le contexte actuel elle ne constitue pas une priorité », estime-t-elle. A l’en croire la priorité réside dans la révision des cahiers de charges imposés aux concessionnaires et le contrôle des marges des prix que doivent élaborer constructeurs et concessionnaires.

Wassila Ould Hamouda

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Histoire et patrimoine:Belkacem Babaci tire sa révérence

      Le moudjahid et historien, Belkacem Babaci est décédé, mardi à Alger, à l'âge de 80 ans. Né en 1939 à Alger, le défunt a rejoint les rangs du Front de Libération nationale (FLN) alors qu'il avait 20 ans avant d'occuper après l'indépendance, plusieurs postes dans des institutions étatiques. Feu Belkacem Babaci a occupé, durant plusieurs années, le poste du président de la "Fondation Casbah" créée en 1991, dans le but de protéger et préserver cette ancienne médina classée en 1992, patrimoine de l'humanité de l'Unesco.

Sciences et Technologies

L'agenda

  

Premier ministère
Sous la présidence du Premier ministre, Noureddine Bedoui, la rencontre nationale pour la promotion de la santé dans les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux aura lieu  le 21 septembre à 15h, au CIC Abdellatif-Rahal (Alger).

Ministère de la Santé

Sous le parrainage du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, l’Agence nationale des greffes organisera, le 21 septembre à 8h à l’Institut national de santé publique, une journée d’étude dédiée à l’évaluation annuelle des activités des greffes.

 Ministère de l’Environnement

Le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables organise, le 21 septembre , en collaboration avec la Délégation de l’UE en Algérie, une journée de nettoyage de la plage Khelloufi 1 (Zéralda, Alger).

Ministère du Travail
Le ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, présidera, le 21 septembre  à 9h au Centre familial de la Cnas (Alger), la rencontre organisée à l’occasion de l’obtention des certificats à la norme ISO9001V2015 relative au système de management de la qualité par la Caisse des congés payés et du chômage-intempéries des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique.

CADC
Le Centre algérien de développement du cinéma organisera le 21 septembre, à 10h, à la salle Ibn Zeydoun (Alger), l’avant-première du film « Papicha» de Mounia Meddour.

   

HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organisera, les 28 et 30 septembre à Tébessa, un colloque international sur «la résistance des femmes en Afrique du Nord de la période antique jusqu’au XIXe siècle».

 

 Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire don de sang.

 Expo-finances 

La 9e édition du Salon des banques, assurances et produits financiers se tiendra du 19 au 28 décembre au Palais des expositions (Alger).

 

Centre de transfert et de certification des compétences

Le Centre de transfert et de certification des compétences organisera, les 29 et 30 septembre à 9h à l’hôtel Mercure d’Alger, un séminaire sur les indemnités de départ à la retraite, impôts différés et liasse fiscale de l’exercice 2019.

 

Association Grain de paix
L’association «Grain de paix» organise, du 16 au 21 septembre en son siège à Oran, une session de formation intitulée «Agir contre la violence et promouvoir la culture de paix».

 

Délégation de l'Union européenne en Algérie
La Délégation de l'Union européenne en Algérie, en collaboration avec les Etats membres de l'UE représentés en Algérie, le Ministère de l'Environnement et des Energies Renouvelables, organise le samedi 21 septembre à partir de 10h30 au niveau de la plage Khelloufi I (Zeralda) une journée de sensibilisation à la lutte contre la pollution marine.

 

ONCI et l’association Sirius
L’Office national de la culture et de l’information et l’association Sirius d’astronomie organisent du 3 au 5 octobre à la maison de la culture Malek-Haddad de Constantine, le 17e Festival national d’astronomie populaire.

 Sporeform

Sous le parrainage du ministre de la Jeunesse et des Sports, la 3e édition de Sporeform, le Salon de la remise en forme, aura lieu du 24 au 28 septembre à la Safex (Alger).

Sûreté nationale
L’émission «Fi Essamim» de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I de 16h à 17h, sera consacrée le  22 septembre aux «dangers de la mauvaise utilisation de l’internet par les élèves».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept