Renforcer le rôle des chambres d'agriculture afin de contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire
Search
Lundi 06 Juillet 2020
Journal Electronique

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari a mis l'accent, mercredi à Alger sur le nécessaire renforcement du rôle des chambres d'agriculture pour contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire, relevant la nécessité de la révision de leurs statuts.

S'exprimant au terme de l'ouverture de l'Assemblée générale extraordinaire (AGEx) de la Chambre nationale d'agriculture (CNA), consacrée à la présentation de l'avant-projet d'un décret exécutif portant statuts des chambres d'agriculture, M. Omari a souligné "la nécessaire révision des mécanismes d'organisation des chambres d'agriculture et du renforcement de leur rôle pour le développement du secteur agricole au niveau des wilayas ainsi que l'accompagnement de l'agriculteur et la promotion des systèmes de production pour relever le défi de la réalisation de la sécurité alimentaire nationale". Soulignant la nécessité "du renforcement des capacités nationales pour éviter au pays de recourir à l'importation et réduire la dépendance, notamment les produits essentiels", il a expliqué que "cet objectif ne peut se réaliser qu'à travers la mobilisation des énergies naturelles et humaines, mais aussi l'encadrement y compris les chambres d'agricultures". Dans le même sillage, le ministre a estimé que les chambres d'agriculture jouent un rôle essentiel dans la réunion des acteurs du secteur du l'agriculture et l'encadrement des agriculteurs et des éleveurs, se félicitant du déroulement de cette rencontre marquée par un sens de responsabilité et de mobilisation. "Il faut focaliser les efforts sur cinq aspects à savoir la modernisation, le rajeunissement, les organisations agricoles, l'amélioration de la quantité et la qualité de la production", a-t-il souligné Après avoir réaffirmé le rôle du secteur de l'Agriculture dans l'économie nationale, il a expliqué que ce secteur a contribué fortement dans la hausse de la production avec des types et des quantités "considérables" à des prix "abordables". Il a évoqué, dans ce cadre, la possibilité de réaliser davantage et contribuer ainsi à la balance des paiements, rappelant que le secteur avait pu économiser de la devise à travers la substitution de certains produits importés par les produits locaux. Rappelant les quantités de blé dur et de l'orge récoltées durant cette saison et devant évitera au pays d'importer ces produits, M Omari a appelé à la rationalisation de la consommation. "40 % des terres agricoles en Algérie sont réservées à l'agriculture des céréales, soit près de 3 millions hectares et la moitié des agriculteurs algériens activent dans cette filière, a-t-il détaillé relevant la réalisation de l'autosuffisance dans plusieurs autres produits ces dernières années, à l'instar de l'ail dont l'Algérie importait au moins 150.000 Qx/an. Soulignant l'important recours aux techniciens et spécialistes agricoles dans le choix du produit qui doit être adapté à la nature du sol dans chaque wilaya, le ministre a fait savoir, dans ce cadre, que le dossier de réalisation de laboratoires agricoles était sur la table du Gouvernement. Il a appelé, par ailleurs, les chambres d'agriculture à se mobiliser dans le cadre de la campagne "un arbre pour chaque citoyen" qui ambitionne de planter 40 millions d'arbres au niveau national, relevant la "nécessité de relever le défi au niveau local" pour assurer la réussite de cette opération.

==Les chambres d'agriculture--- une variable importante dans l'équation du secteur==

Pour sa part, le président de la Chambre nationale de l'agriculture (CNA), Doubbi Bounoua Ladjel a affirmé que les changements survenant en permanence dans le secteur économique, et en particulier dans le secteur agricole requiert l'adhésion de tous les professionnels, toute filière agricole confondue, dans la mobilisation et la conjugaison des efforts avec les institutions en charge de la protection des biens de production, notamment les terrains agricoles, les espèces animales et les infrastructures de base. Il a appelé, par la même, à l'organisation de la profession en reconnaissant la qualité d'Agriculteur, encourager la création de coopératives de service et de groupes d'intérêts communs, redynamiser le mouvement associatif, tout en s'attelant à réduire la dépendance alimentaire du pays à travers le développement de toutes les filières. M. Ladjel a également insisté sur l'impérative contribution dans la promotion des produits agricoles et des labels de qualité ainsi que l'encouragement et l'accompagnement des opérations d'exportation à travers l'organisation d'expositions nationales et la participation dans les manifestations internationales. Le même responsable a souligné, par ailleurs, l'importante révision des statuts des chambres d'agriculture afin de leur permettre d'agir en tant qu'acteur principal et incontournable auprès des pouvoirs publics, notamment lors des rencontres de concertation autour de thèmes se rapportant à l'agriculture au double plan local et national.

La révision de statuts des chambres d'agriculture, poursuit M. Ladjel, a également pour objectifs, la mise en œuvre des délibérations émanant de ses organes de gestion, l'élection de ses représentants démocratiquement, y compris son président, la révision des normes de sélection des membres de l'assemblée générale et la nomination de l'ordonnateur. A noter que la rencontre qui a vu la présentation de l'avant projet d'un décret exécutif fixant statuts des chambres de l'agriculture, a été marquée par la présence des présidents des chambres des différentes wilayas, ainsi que des cadres du ministère de tutelle. Représentée par des chambres d'agriculture au niveau locale et une chambre nationale, la profession d'agriculture est régie par les dispositions du décret exécutif 10-214 du 16 septembre 2010. (APS)

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, et le président de l’Association des ouléma algériens, Abderrezak Guessoum, animeront, le 05 juillet , à 10h, une conférence de presse au ministère de la Santé à Alger.

FAN
Le président du parti FAN, Djamel Ben Abdeslam présidera, le 05 juillet  à 9h30 au siège du parti à Aïn Naâdja, la cérémonie organisée à la double occasion de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse.

Talaie El Houryette
Abdelkader Saâdi, président par intérim de Talaie El Houryette animera, mardi prochain( 07 juillet ) , à 11h au siège du parti (Hydra, Alger), une conférence de presse portant sur le projet de révision de la Constitution.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Culture
La direction de la culture de la  wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh — fcnafa — et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight, le dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prolongé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept