Affaire Fahd Halfaya : Le MJS exige une enquête
Search
Jeudi 09 Juillet 2020
Journal Electronique

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid-Ali Khaldi, a ordonné l’ouverture d’une enquête après le scandale d’une présumée conversation téléphonique dans laquelle est impliqué le président de l’Entente sportive de Sétif, Fahd Halfaya, au sujet d’une tentative d’influence sur le résultat d’une rencontre.


«Aujourd’hui mercredi, les réseaux sociaux ont rapporté, dans un enregistrement audio, des pratiques contraires à l’éthique qui ne sont pas liées aux valeurs, aux idéaux et à l’esprit sportif. En attendant les résultats de l’enquête sur les circonstances de cette affaire et sur l’authenticité de cet enregistrement, je condamne fermement ces actes odieux qui violent les règles du jeu et portent atteinte à l’intégrité et à la réputation du sport algérien», a condamné Sid Ali Khaldi dans un tweet via son compte officiel, Facebook. Le premier responsable du secteur des sports n’a pas manqué également de rappeler son engagement à «lutter contre la corruption dans le domaine du sport et réitérer l’engagement de l’Etat pour l’éthique de la vie sportive», a-t-il martelé. Afin de concrétiser cet engagement, dira encore le MJS, «j’exhorte tous les acteurs du mouvement sportif à lutter contre ces fléaux, afin de faire progresser le sport algérien et de préserver son image ici et à l’étranger». Il faut dire que les instances footballistiques du pays n’ont pas tardé à réagir à l’appel du patron du MJS. Jeudi dernier, la Ligue de football professionnel a publié un communiqué sur son site officiel dans lequel elle annonce la suspension du directeur général du club ententiste jusqu’à son audition programmée pour la séance du lundi 18 mai 2020 à 11h, en son siège à Alger et ce, conformément aux articles 9 et 10 du code disciplinaire de la FAF, procédure provisoire et d’urgence. La veille, la Fédération algérienne de football (FAF) avait tenu à informer, via un communiqué publié sur son site officiel, qu’elle s’était saisie d’un document sonore relatif à une conversation téléphonique où deux individus échangent sur un éventuel arrangement d’une rencontre de football, non sans dénoncer avec vigueur ces pratiques condamnables, en attendant l’authentification de ce support. De son côté, et en attendant sa comparution devant la commission de discipline de la LFP, le boss du club phare des Hauts-Plateaux s’est  défendu accusant des opposants à lui à Sétif d’avoir «fabriqué» cet enregistrement vocal.

Le CRB crie au complot et décide de porter plainte
Bien évidemment et comme il fallait bien s’y attendre, ce nouveau scandale où il est question d’arrangement de matchs n’a pas manqué de susciter la réaction de certains clubs, notamment les concurrents directs de l’ESS pour le titre de champion d’Algérie. Se sentant victime dans cette ignominie, le CRB a décidé de porter plainte en se constituant partie civile. Dans un communiqué publié jeudi dernier sur sa page officielle, Facebook, le club belouizdadi a fait savoir qu’il s’en remettra «aux instances du football, dont il espère qu’elle prendront les mesures les plus sévères contre les auteurs authentifiés de ces comportements infamants et à leurs complices de l’ombre qui attentent si gravement à l’éthique sportive et à la morale la plus élémentaire, ainsi qu’a la réputation de notre football». Dans le même communiqué, l’actuel leader de notre championnat affirme qu’il «demandera réparation, conformément aux dispositions des règlements généraux et du code disciplinaires de la FAF et appellera à l’exclusion et la radiation définitive, pour l’exemple, les auteurs de ces pratiques, de leurs éventuels commanditaires et de leurs réseaux, sans préjuger des condamnations prévues par le code pénal en la matière». Pour rappel, depuis mercredi dernier, un enregistrement téléphonique impliquant le président de l’ESS, Fahd Helfaya et un agent de joueurs, Nassim Saâdaoui en l’occurrence, fait le buzz sur la toile. Dans cette conversation survenue avant le déroulement de la 21e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, on y entend clairement les deux hommes en train de marchander des matchs de championnat évoquant des combines qui concernent, de manière directe, l’ESS, le CABBA et l’USB.»Je lui ai dit laisse-moi gagner, je vais t’obtenir les points du match à Bordj Bou Arreridj. Soit réglo avec nous et on t’arrangera ça avec Anis (président du CABBA). Si on gagne à Biskra et le CRB perd à Chlef, on sera champions. Je n’ai pas voulu parler de ça avec Anis au téléphone. Tu sais comment ça se passe», a révélé Halfaya qui évoquera également, dans la discussion des équipes qui pourraient lui céder  des  rencontres en contrepartie d’un renoncement à des  dettes contractées auprès de lui. «Les matchs qui me restent à l’extérieur, je peux les gagner. D’ailleurs, l’USMBA nous doit 500 millions de centimes pour le joueur noir», a-t-il encore lâché. Ce n’est pas la première fois que des enregistrements similaires sont diffusés sur les réseaux sociaux. L’on se rappelle tous de cette fameuse conversation téléphonique survenue à la fin de la saison écoulée entre Cherif Mellal et Tarek Arama, présidents respectifs de la JSK et du CSC, où le premier voulait proposer une motivation financière (20 millions de centimes) pour chaque joueur constantinois afin de battre l’USMA lors de l’ultime journée du championnat.
 Mehdi F.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Parlement
La session ordinaire 2019-2020 des deux chambres du Parlement sera clôturée le 09-juillet  à partir de 10h30 à l’Assemblée populaire nationale.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept