Le Venezuela plongé dans l’obscurité, Maduro dénonce une "guerre énergétique" américaine
Search
Lundi 01 Juin 2020
Journal Electronique

Sur fond de pannes massives d’électricité survenues dans 21 des 23 Etats du Venezuela et à Caracas, le Président vénézuélien Nicolas Maduro a dénoncé une "guerre énergétique" lancé par son voisin nord-américain, et suspecte un sabotage de la principale centrale vénézuélienne.

Alors que Caracas et presque tout le Venezuela étaient plongés dans l'obscurité jeudi suite à une gigantesque panne d'électricité, le Président du Venezuela, Nicolas Maduro, a pointé du doigt Washington, qu'il suspecte de mener une "guerre électrique". Une initiative qui, selon lui, est vouée à l'échec.

"Laguerre électrique annoncée et dirigée par l'impérialisme américain contre notre peuple sera vaincue. Rien ni personne ne pourra vaincre le peuple de Bol?var et de Ch?vez. Unité maximale des patriotes!", a écrit Nicolas Maduro sur son compte Twitter.

Des pannes massives d'électricité ont été enregistrées jeudi dans 21 des 23 Etats du Venezuela et à Caracas. Le courant a été coupé à Caracas à 16h50 heure locale (20h50 GMT), affectant tous les quartiers de la capitale et les services comme le métro et les feux de circulation. Des milliers de personnes qui quittaient leur travail ont dû marcher des kilomètres pour regagner leur domicile. La panne a aussi affecté les activités de l'aéroport international Simon Bolivar, selon les réseaux sociaux.

Les lignes téléphoniques et Internet ont été également brusquement interrompues, ainsi que la distribution de l'eau dans les immeubles, assurée par des pompes électriques. Face à l'ampleur de ces perturbations, les autorités du pays ont suspecté un sabotage de la principale centrale vénézuélienne.

"Nous avons de nouveau été visés par la guerre de l'électricité", a affirmé le ministre de l'Energie électrique, Motta Dominguez. "Cette fois, ils ont attaqué la centrale hydroélectrique de Guri", la principale du pays, dans le sud, a-t-il dit. Selon le ministre vénézuélien de la Communication et de l'Information, Jorge Rodriguez, le courant a été rétabli dans l'est du pays.

Le début de la crise au Venezuela date de fin janvier, où l'opposant Juan Guaido s'est autoproclamé Président en exercice du pays affecté par une grave crise économique et une inflation galopante. Donald Trump l'a alors reconnu comme Président par intérim.

Une cinquantaine de pays, dont le Royaume-Uni et l'Allemagne, ont suivi l'exemple de Washington. La France a également reconnu M. Guaido comme "Président en charge". La Chine, la Russie, la Turquie et le Mexique ont, eux, apporté leur soutien au gouvernement de Nicolas Maduro.

Plus tôt en mars, le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, a déclaré que les Etats-Unis voulaient créer "une coalition aussi large que possible" afin d'assurer le transfert du pouvoir de Nicolas Maduro à Juan Guaido.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère  des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, effectue, le 1 juin , une visite de travail dans la wilaya de Laghouat et demain dans celle de Djelfa.



Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept