Al Qods occupé: Riyadh, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des lieux saints
Search
Vendredi 20 Septembre 2019
Journal Electronique

Le très attendu plan de paix américain au Moyen-Orient a ravivé la compétition entre l’Arabie Saoudite, le Maroc, et la Turquie sur le contrôle des lieux saints de l’Islam à Al Qods occupé, assuré actuellement par la Jordanie. Les spéculations vont bon train sur la possibilité de transférer le contrôle de la Mosquée Al Aqsa, troisième lieu saint de l’Islam, à un autre pays, alors que la Maison Blanche s’apprête à dévoiler la partie économique de son plan lors d’une conférence prévue les 25 et 26 juin à Bahreïn.

 

Selon des analystes politiques, la plus grande crainte de la Jordanie aujourd’hui est de voir le nouveau plan mettre fin à son contrôle historique des lieux saints au profit d’autres pays comme l’Arabie Saoudite, le Maroc et la Turquie. Les craintes du royaume hachémite se sont accentuées dernièrement voyant dans le plan américain une conspiration en dépit des assurances de l’émissaire américain pour le Moyen-Orient, Jason Greenblatt.

Les trois pays ne cachent pas leurs ambitions à ce sujet en cherchant à jouer un rôle dans un éventuel accord qui devrait redéfinir le statut de la ville sainte. Les visions de l’Arabie Saoudite ne datent pas d’aujourd’hui : Ryadh qui a déjà récupéré le contrôle des lieux saints de la Mecque et de Médine de la Jordanie espère devenir gardienne de la Mosquée Al Aqsa. Le Roi Abdallah a implicitement fait référence à ce différend avec Ryadh, lorsqu’il a évoqué en mars " les pressions exercées " par l’Arabie Saoudite pour amener la Jordanie à changer sa position sur al Qods occupé.

Dans le même temps, le Maroc qui préside le Comité d’Al Qods est entré en lice en accordant en avril une subvention financière pour la restauration du troisième lieu saint de l’Islam, une première du genre depuis plusieurs années. La Turquie, animée par une revendication historique, ambitionne de retrouver son influence d’antan au Moyen-Orient, multipliant les initiatives financières et humanitaires en faveur de la ville sainte.

En attendant, les détails du plan de paix américain qui seront révélés en juin, la Maison Blanche veut aborder les aspects économiques de l’accord lors de la Conférence de Bahreïn. La conférence est " une occasion cruciale " pour " discuter de stratégies et galvaniser l’appui en faveur d’investissements et d’initiatives économiques potentiels susceptibles d’être rendus possibles par un accord de paix ", a indiqué dimanche la Maison Blanche dans un communiqué conjoint avec le Bahreïn.

L’administration américaine veut tirer profit de la situation économique désastreuse dans les territoires palestiniens pour imposer son plan biaisé au profit d’Israël, et mène à cet effet d’intenses négociations avec les Etats arabes du Golfe pour les inciter à le financer. L’Autorité palestinienne a dénoncé en mars " une guerre financière " menée par les Etats-Unis et Israël pour forcer les palestiniens à " accepter une proposition de paix inacceptable". Lundi, Saëb Erakat, secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine, a affirmé que les tentatives visant à promouvoir une normalisation économique de l'occupation israélienne de la Palestine seront rejetées". " Il ne s'agit pas d'améliorer les conditions de vie sous l'occupation, mais d'atteindre le plein potentiel de la Palestine en mettant fin à l'occupation israélienne", a-t-il déclaré.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Histoire et patrimoine:Belkacem Babaci tire sa révérence

      Le moudjahid et historien, Belkacem Babaci est décédé, mardi à Alger, à l'âge de 80 ans. Né en 1939 à Alger, le défunt a rejoint les rangs du Front de Libération nationale (FLN) alors qu'il avait 20 ans avant d'occuper après l'indépendance, plusieurs postes dans des institutions étatiques. Feu Belkacem Babaci a occupé, durant plusieurs années, le poste du président de la "Fondation Casbah" créée en 1991, dans le but de protéger et préserver cette ancienne médina classée en 1992, patrimoine de l'humanité de l'Unesco.

Sciences et Technologies

L'agenda

  

Premier ministère
Sous la présidence du Premier ministre, Noureddine Bedoui, la rencontre nationale pour la promotion de la santé dans les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux aura lieu  le 21 septembre à 15h, au CIC Abdellatif-Rahal (Alger).

Ministère de la Santé

Sous le parrainage du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, l’Agence nationale des greffes organisera, le 21 septembre à 8h à l’Institut national de santé publique, une journée d’étude dédiée à l’évaluation annuelle des activités des greffes.

 Ministère de l’Environnement

Le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables organise, le 21 septembre , en collaboration avec la Délégation de l’UE en Algérie, une journée de nettoyage de la plage Khelloufi 1 (Zéralda, Alger).

Ministère du Travail
Le ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, présidera, le 21 septembre  à 9h au Centre familial de la Cnas (Alger), la rencontre organisée à l’occasion de l’obtention des certificats à la norme ISO9001V2015 relative au système de management de la qualité par la Caisse des congés payés et du chômage-intempéries des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique.

CADC
Le Centre algérien de développement du cinéma organisera le 21 septembre, à 10h, à la salle Ibn Zeydoun (Alger), l’avant-première du film « Papicha» de Mounia Meddour.

   

HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organisera, les 28 et 30 septembre à Tébessa, un colloque international sur «la résistance des femmes en Afrique du Nord de la période antique jusqu’au XIXe siècle».

 

 Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire don de sang.

 Expo-finances 

La 9e édition du Salon des banques, assurances et produits financiers se tiendra du 19 au 28 décembre au Palais des expositions (Alger).

 

Centre de transfert et de certification des compétences

Le Centre de transfert et de certification des compétences organisera, les 29 et 30 septembre à 9h à l’hôtel Mercure d’Alger, un séminaire sur les indemnités de départ à la retraite, impôts différés et liasse fiscale de l’exercice 2019.

 

Association Grain de paix
L’association «Grain de paix» organise, du 16 au 21 septembre en son siège à Oran, une session de formation intitulée «Agir contre la violence et promouvoir la culture de paix».

 

Délégation de l'Union européenne en Algérie
La Délégation de l'Union européenne en Algérie, en collaboration avec les Etats membres de l'UE représentés en Algérie, le Ministère de l'Environnement et des Energies Renouvelables, organise le samedi 21 septembre à partir de 10h30 au niveau de la plage Khelloufi I (Zeralda) une journée de sensibilisation à la lutte contre la pollution marine.

 

ONCI et l’association Sirius
L’Office national de la culture et de l’information et l’association Sirius d’astronomie organisent du 3 au 5 octobre à la maison de la culture Malek-Haddad de Constantine, le 17e Festival national d’astronomie populaire.

 Sporeform

Sous le parrainage du ministre de la Jeunesse et des Sports, la 3e édition de Sporeform, le Salon de la remise en forme, aura lieu du 24 au 28 septembre à la Safex (Alger).

Sûreté nationale
L’émission «Fi Essamim» de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I de 16h à 17h, sera consacrée le  22 septembre aux «dangers de la mauvaise utilisation de l’internet par les élèves».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept