Présidentielle en Tunisie : Les débats télévisés largement commentés par les médias
Search
Mardi 26 Mai 2020
Journal Electronique

La presse tunisienne paraissant jeudi a consacré de larges espaces aux commentaires sur les débats télévisés organisés à la faveur de la campagne électorale pour la présidentielle anticipée, même si les médias ont principalement réservé leurs Unes aux intempéries ayant ébranlé ces dernières 48 heures plusieurs gouvernorats du pays, provoquant des dégâts importants sur des axes routiers et les constructions fragiles.

Les débats télévisés entre les candidats, une première en Tunisie, ont été largement commentés par des éditorialistes et des spécialistes interrogés à cet effet. L’expérience qui a pu mettre en évidence plusieurs candidats jusqu’ici inconnus auprès des Tunisiens, n'a pas été à la hauteur, a souligné l’éditorialiste du journal le Quotidien. Outre, "les nouveautés bizarres qui ont été introduites par rapport aux expériences françaises et américaines en la matière", les débats télévisés n’ont pas pu, selon le journaliste, dissiper le doute quant au suspens s’agissant du futur président de la Tunisie lequel demeure toujours imprévisible. Les débats télévisés n’ont pas assuré aussi "l’équité à l’égard de tous les candidats", relève le même éditorial, notant l’absence de deux candidats à ces débats. Pour sa part, l’interviewé du journal La Presse ,Mohamed Chouikha, politologue et professeur à l’Institut de presse et des sciences de l’information (IPSI), il a indiqué que "l’initiative des débats télévisés n’a pas été un échec "en ce sens" qu’elle a permis aux Tunisiens de découvrir les candidats et leur profil".

L’expérience n’a pas été non plus un succès, se démarque le professeur. "Les modérateurs des débats n’ont pas joué leur rôle de journaliste", a-t-il constaté, ajoutant qu'"ils se sont transformés plutôt en transmetteurs de questions". Pour ce qui est du thème des faks news sur le net, la presse s’est étalée notamment sur les rumeurs largement partagées sur les réseaux sociaux faisant part de la mobilisation des militants du vieux parti Ennahda au profit d’autres candidats. L’information, "est porteuse de malheur", commentent certains titres. Elle rappelle le scénario de 2014 où les militants du parti Ennahda disposant d’une assise populaire incontestable, avaient préféré donner leur voix au candidat le feu Beji Gaid Essebssi. Le thème des fake news a fait objet, mercredi, rapporte le journal La presse, d’une table ronde entre les journalistes. Le débat a été placé sous le thème "fake news,propagande politique, journalisme sensationnel, quel journalisme pour la période électorale". Le plus grand journal en termes de ventes en Tunisie, El Chourouk, est revenu quant à lui en parlant de la campagne électorale sur les hommes d’affaires qui n’ont pas hésité à mettre le paquet pour financer des candidats à cette joute électorale, en titrant "les hommes d’affaires fabriquent des politiques". Le même journal s’est interrogé aussi sur l’absence du thème de l’avenir du "Grand Maghreb" dans les programmes des candidats, affirmant que la plupart des candidats ont relégué ce thème au second plan. La campagne électorale pour la présidentielle en Tunisie prendra fin vendredi le 13 septembre. La campagne a déjà pris fin mercredi concernant les Tunisiens établis à l’étranger. Le scrutin présidentiel prévu dimanche se déroulera sous haute surveillance, a fait part le président de la Haute instance indépendante de la surveillance des élections(ISIE), Nabil Baffoun, soulignant qu’un nombre important d’instances internationales ont sollicité l’ISIE pour prendre part à ce rendez-vous. (APS)

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

APN
L’Assemblée populaire nationale (APN) entamera, le  26 mai , les séances consacrées au débat du projet de loi de finances complémentaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept