Imprimer

Les chercheurs de l'Observatoire régional de la santé d'Oran ont lancé une pré-enquête sur les pathologies prévalant chez les personnes âgées de 65 ans et plus, a-t-on appris lundi des responsables de cet organisme.

Il s'agit d'une pré-enquête sur les motifs de consultation et les pathologies prévalant chez les séniors, âgées de 65 ans et plus, a indiqué la directrice de cet organisme, Nawel Belarbi, expliquant qu'il sera question de définir les pathologies les plus courantes chez cette catégorie de la population. La pré-enquête touchera des patients consultant au niveau de l'établissement public de santé de proximité de Seddikia au cours du premier semestre 2019. Le EPSP, désigné comme établissement-pilote pour cette pré-enquête, compte 14 salles de soins et 3 services, et couvre une population urbaine et suburbaine estimée à 600.000 habitants. La pré-enquête permettra de tirer les premières conclusions sur les pathologies prévalentes chez cette tranche d'âge, et de préparer d'autres enquêtes plus étayées, qui toucheront d'autres établissements de santé, a-t-on précisé. (APS)