L’OMS appelle à investir plus pour limiter les effets du changement climatique sur la santé
Search
Mercredi 27 Mai 2020
Journal Electronique

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) déplore le manque d'engagement financier des Etats pour limiter les effets du changement climatique sur la santé, appelant les acteurs internationaux à assister les pays, dont très peu se sont dotés des moyens d'appliquer leurs objectifs.

La COP25, dont les travaux se sont ouverts lundi à Madrid (Espagne), constitue "un moment très crucial pour la santé aussi", a relevé la directrice de la santé publique à l'OMS, Maria Neira. Le changement climatique est "une crise de santé" qui peut provoquer jusqu'à 250 000 décès supplémentaires par an. Selon des études précédentes, les bénéfices pour la santé d'une réduction des émissions de CO2 atteindraient le double du coût de la mise en £uvre du dispositif pour l'atteindre. Et environ un million de personnes pourraient être sauvées d'ici 2050.

Pour la première fois, l'OMS a dévoilé, mardi, un rapport sur les engagements nationaux des pays sur le climat et la santé. Plus de 100 d'entre eux ont répondu mais pas la Suisse, ni un certain nombre de grands acteurs comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France ou des Etats très affectés par la pollution. La moitié des pays qui ont participé ont établi une politique ou un plan national sur les effets du changement climatique pour la santé. Mais à peine un peu plus d'un tiers d'entre eux ont engagé des financements pour commencer à les appliquer. Pire encore, moins de 10% ont lancé un dispositif qui permettra de les mettre en £uvre entièrement.

Le changement climatique va alourdir la "facture" à l'avenir, déplore le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il appelle à £uvrer immédiatement pour préserver la santé. Santé mentale, décès dus aux désastres météorologiques, maladies alimentaires ou hydriques comme le choléra constituent autant de menaces identifiées par les Etats.

Mais 60% des pays qui ont répondu relèvent que, malgré ces composantes, la santé n'est pas suffisamment connectée aux initiatives nationales et internationales sur le climat. Les ministres de la Santé devraient participer aux discussions, insiste Mme Neira. Et les fonds devraient venir d'acteurs internationaux comme le Fonds vert pour le climat et ne pas ajouter une "charge" supplémentaire sur le système de santé.La seule exposition à la pollution de l'air coûte au total 5000 milliards de dollars dans le monde. Et la directrice relève que des centaines de milliards de dollars de subventions sont attribués aux énergies non renouvelables. Celles-ci constituent le principal problème qui alimente les effets du changement climatique sur la santé, affirme un responsable de cette question à l'OMS, Diarmid Campbell-Lendrum.

Certains pays insulaires affectés par le réchauffement ont lancé des initiatives positives comme le réaménagement d'hôpitaux ou le recours aux énergies renouvelables dans les centres de santé.

Mais les acteurs de la santé, des transports ou de l'énergie collaborent dans moins de 25% des Etats qui ont répondu. Seules 20% des contributions nationales pour réduire les émissions de gaz à effet de serre mentionnent la santé. Les avantages sur cette question ne font de leur côté partie que de 10% des actions des pays.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Radio DGSN

L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, émise sur les ondes de la radio Chaîne I, sera consacrée, le 27 mai à partir de 16h, aux préoccupations et questions des auditeurs dans le domaine de la sécurité routière.

 RND

Le Rassemblement national démocratique (RND) organise,  le 28 mai à 8h, au Centre international des conférences AbdelatifRahal à Alger, son congrès extraordinaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept