Plus d’un Algérien sur deux en surpoids :: Un mal qui épargne de moins en moins les jeunes
Search
Mercredi 01 Avril 2020
Journal Electronique

Des spécialistes de la santé ont, de nouveau, tiré la sonnette d’alarme sur les dangers de l’obésité à l’origine de l’apparition de maladies cardio-vasculaires et de cancers.

Lors de la deuxième journée de la formation médicale continue, organisée, jeudi dernier, au Centre familial de Ben Aknoun (Alger) par l’Association de médecine interne (Sami) d’El Biar, le Pr Amar Tebaibia a tiré la sonnette d’alarme sur le problème d’obésité. Selon ce praticien, chef du service médecine interne à l’EPH d’El Biar et président de la Sami, «le surpoids et de l’obésité concernent 55,6% des Algériens dont 30,1% de femmes».


Le Pr Moucha Achir, chef du service pédiatrie à l’hôpital de Birtraria (Alger), a précisé que «le surpoids concerne 18% de la population pédiatrique dont 4% est obèse avec de hauts risques de maladies cardio-vasculaires». En plus du facteur génétique, a-t-il expliqué, le changement des habitudes alimentaires et la sédentarité sont les premières causes du phénomène. L’obésité, selon lui, provoque des maladies cardio-vasculaires qui touchent de plus en plus de jeunes.
Il a également fait savoir que le nombre d’enfants diabétiques est en augmentation constante et les chiffres à ce sujet sont alarmants. L’incidence tournerait entre 27 et 30 cas pour 100.000 enfants de moins de 15 ans. Ce basculement vers des tranches d’âge les plus jeunes induit une prise en charge plus lourde, onéreuse et des complications graves à long terme. Pour le Pr Tebaibia, il est possible de prévenir cette pathologie par le recours à une alimentation saine et équilibrée et la pratique d’une activité physique régulière. «Les mesures hygiéno-diététiques sont la base de toute prise en charge», a-t-il poursuivi. «La population doit prendre conscience des dangers de cette maladie», a-t-i renchéri. «L’obésité a été qualifée par l’OMS de maladie chronique complexe», a-t-il rappelé. Il a, par ailleurs, déploré l’absence de centres de prise en charge. La maladie reste encore du seul ressort des internistes, d’endocrinologues et de beaucoup de généralistes. Il lancera, d’ailleurs, un appel aux autorités qui doivent, a-t-il insisté, prendre des mesures dans ce sens, d’axer sur la prévention au lieu de dépenser des milliards dans l’importation de médicaments. Enfin, le professeur Mourad Semrouni, président de la Société algérienne de diabétologie, a estimé que le nombre de diabétiques augmentera au cours des prochaines années. Faisant remarquer que plus de 14% de la population âgée de 18 à 69 ans est de nos jours diabétique, il a regretté que «rien ne se fait en amont». Les études qui ont été réalisées ne se sont pas intéressées aux personnes pré- diabétiques qui constituent 36% de la population. «Il est temps de se tourner vers cette catégorie de la population pour stopper la progression du diabète.»
 Samira Belabed

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministèrede la solidarité
Dans le cadre de la prise en charge des familles démunies, le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme organise, le 01 avril à 10h, avec la participation de plusieurs secteurs ministériels, des caravanes de solidarité. Le coup d’envoi sera donné par la ministre Madame Kaoutar Kirikou, et le ministre de l’Agriculture, Cherif Omar

 Protection civile

La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger organise, en collaboration avec les associations des vétérinaires et des maitres assistants, le 31 mars, deux opérations de désinfection à l’hôpital d’El Kettar (10h) et de Zemerli (14h).

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaine I sera consacrée, le 01 avril  à partir de 16h, aux questions de l’utilité du confinement pour éviter la propagation de coronavirus.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept