Saison estivale :Sale temps pour les agences de voyage
Search
Lundi 21 Octobre 2019
Journal Electronique

La saison estivale est bel et bien compromise pour les agences de voyage ! En dépit des efforts déployés pour inverser le cours de la demande, qui a brutalement chuté durant la saison saharienne, celles n’ont pas pu maintenir leur rythme habituel. «Juste après la fête de l’aïd el fitr, , on a constaté une certaine reprise . La léthargie semblait pris fin mais très vite, on s’est rendu compte que la demande n’était pas à la hauteur de nos espérances !», affirme le vice-président du Syndicat national des agences de voyage (SNAV), Lies Snouci.

Une demande très timide, selon lui, et concentrée sur des destinations couteuses, comme la Malaisie, la Thaïlande, l’Indonésie et les iles Maldives où la marge bénéficiaire des agences n’est pas très importante. «Plus le produit est couteux, plus la marge bénéficiaire des agences de voyage est minime. Nous avons été obligés, cet été, de réduire notre marge bénéficiaire sur tous nos produits afin de baisser les prix au maximum et conserver le peu de clients qui franchissent nos portes», relève-t-il, signalant que leurs marges bénéficiaires ont baissé jusqu’05% contre 20% l’an dernier. Les agences de voyage, fait-il savoir, ne peuvent pas baisser davantage leurs prix en raison de la cherté des billets d’avion. «Air Algérie a triplé, voir quadruplé ses prix par rapport à 2018 ! Du jamais vu ! Un vol Alger-Marseille coûte 100 000 DA alors que l’an passé, il ne dépassait pas les 20 000 DA !», rapporte-t-il. La Turquie, cela dit, n’a pas perdu la cote bien que des agences se plaignent des difficultés à obtenir des visas pour des jeunes de entre 18 et 30 ans. «Nous avons enregistré, depuis le début de la saison estivale, des refus de visas pour des jeunes âgés entre 18 et 30 ans. Surtout ceux qui veulent partir en solo et non dans un cadre familial», confie la gérante de l’agence de voyage, Voyage du cœur, Nacéra Moumen. Elle explique que ces refus sont la conséquence des agissements de certains jeunes algériens qui transitent par la Turquie pour aller en Grèce.

Une baisse de 70% de chiffre d’affaire !

Mais d’après Senouci, les refus des visas vers la Taurique sont des cas isolés. «Nous avons remarqué que l’octroi des visas par l’Ambassade de la Turquie pour les demandeurs âgés entre 18 et 35 ans prend une semaine en moyenne. L’Ambassade se donne le temps de faire des enquêtes. Mais il faut dire aussi que les demandes de visa pour la Turquie sont nombreuses. Cela prend donc un peu de temps. Mais le visa est accordé dans la plupart des cas», assure-t-il. La Tunisie a toujours également la cote, selon lui, mais le problème qui se pose, c’est que les voyageurs vers se pays ne passent plus par les agences de voyage. «La plupart des algériens partent en Tunisie par leurs propres moyens et par route. Ils effectuent, seuls, les réservations d’hôtels ou bien louent des appartements, sans passer par nous. Ce qui n’arrange pas du tout nos affaires !», déplore-t-il. Voyage du cœur reconnait que les affaires sont au plus mal. «Les gens viennent, établissent des devis mais ne reviennent plus ! Nous sommes obligés de nous associer avec d’autres agences pour les voyages organisés vers l’étranger. Aujourd’hui, une agence de voyage est incapable d’organiser, toute seul, le voyage d’un groupe d’une trentaine de personnes», soutient-elle. Pour ce qui est du tourisme interne, Snouci affirme que la problématique de l’hébergement persiste même si les infrastructures hôtelières privées sont à moitié vides ! «Les hôtels sont à moitié vides mais leurs prix demeurent les mêmes ! Aucun arrangement n’est possible dans ce cas la entre ces établissements et les agences de voyages », signale-t-il . Depuis le début du mois de juin à ce jour, conclut-il, les agences ont perdu 70% de leurs chiffres d’affaires.

Farida Belkhiri  

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministères du Travail et de la Justice

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera, en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, le 22 octobre à 9h au centre familial de Ben Aknoun, une journée d’étude nationale sur le contentieux en matière de sécurité sociale.

Ministère de l’Agriculture
Dans le cadre du programme national de reboisement, la Direction générale des Forêts, le complexe d’ingénierie rurale, le Bureau national des études du développement rural et l’Institut national de recherche forestière organiseront, les 21 et 22 octobre, des portes ouvertes au profit des journalistes.

 

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, présidera, le 22 octobre, une conférence à l’occasion de la Journée nationale de la presse.

Ministère de la Formation professionnelle
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkhir, effectuera le 22 octobre, une visite de travail dans la wilaya de Tipasa.

Ministère du Tourisme
Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera,  le 22 octobre, à 9h, à l’Ecole nationale supérieure du tourisme, la cérémonie d’ouverture officielle de la nouvelle année scolaire 2019-2020 des établissements de formation relevant du secteur du tourisme.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra» qui sera inauguré par l’écrivain et romancier Waciny Laâredj le 26 octobre à 17h.

 

 Office des parcs sportifs
Sous le patronage du wali d’Alger, l’Office national des parcs sportifs et d’attraction organise du 17 au 19 octobre à 9h, un concours national hippique de saut d’obstacles au club hippique du Caroubier (Alger).

Musée national du moudjahid
Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de la presse, le Musée organisera, le 22 octobre à 14h, une conférence historique.

ANVEREDET
Le Polytechnic Innovation Center PIC de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) d’Alger, en collaboration avec l’Anverdet, organisera, du 21 au 24 octobre à l’ENP d’Alger, un atelier sur la négociation des contrats de licences de brevets académiques assuré dans le cadre du programme Team du CLDS-USA pour les laboratoires de recherche universitaire.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra». Pour l’inauguration, l’écrivain et romancier Wacini Laâredj animera, le 26 octobre à 17h à cette occasion, une conférence sous le thème  «L’Opéra et la musique dans ses œuvres, entre nécessité et besoin».

 

Boutique La Miellée
La boutique «La Miellée» de Dély Ibrahim organisera, le 26 octobre prochain, à partir de 10h, une journée de dégustation de miel. 14 variétés seront proposées au public.

Institut Cervantès
L’Institut Cervantès d’Alger accueillera, le 28 octobre prochain, à 19h, un concert de musique andalouse de Lamia Aït-Amara.

Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence organise, avec l’appui de la CNUCED, le 28 octobre à l’hôtel Sofitel (Alger), à 8h30, une journée d’étude sur «la problématique de la concurrence dans le contexte de l’économie numérique».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept