Imprimer

L’initiative d’utiliser le vélo à la place de la voiture lancée samedi dans la ville de Bordj Bou Arreridj par des jeunes, des sportifs et des artistes a suscité l’adhésion des citoyens soucieux de la qualité de leur environnement, a-t-on constaté.

Placée sous le slogan "vélo, santé, environnement et civisme", l’initiative vise à diffuser la culture écologique et encourager l’utilisation de vélos pour les déplacements dans le centre-ville de Bordj Bou Arreridj qui connaît un très dense trafic automobile, a indiqué l’artiste Nassim Siassi qui est à l’origine de l’idée.

L’adhésion des citoyens, hommes et femmes de toutes les catégories d’âge, "a dépassé toutes les attentes comme en témoigne leur grand nombre présent sur la place El-Kalaa du centre-ville", a relevé Nassim Siassi, précisant que dès publication de l’évènement sur les réseaux sociaux, les annonces de participation émanant de personnes habitant les quatre coins de la willaya n’ont cessé de croître.

"Cette forte adhésion révèle la disponibilité d’une grande frange de la société à adhérer aux initiatives sérieuses qui servent l’intérêt général et préserve l’environnement", a ajouté l'artiste qui a indiqué que cela a encouragé les animateurs de l’initiative à créer un club de vélo à Bordj Bou Arreridj.

Il a été également convenu, par les participants, de se réunir chaque vendredi et samedi pour des tournées collectives à vélo pour inviter d’autres citoyens à les rejoindre et mener des actions de nettoiement de l’environnement urbain, a précisé Nassim Siassi.