La connaissance des trous noirs progresse
Search
Vendredi 28 Février 2020
Journal Electronique

Stephen Hawking est mort il y a un an. Si les astronomes n'ont pu observer que les trous noirs s'évaporaient lentement, comme il l'avait théorisé, l'étau de la connaissance se resserre autour des énigmatiques monstres cosmiques auxquels l'astrophysicien a consacré une partie de sa vie.

Le physicien et cosmologiste britannique avait théorisé en 1975 que les trous noirs pouvaient émettre des radiations. "Une théorie choc", "une révolution", "l'idée d'un visionnaire", disaient à sa mort ses collègues.

De l'avis de certains, cette théorie aurait valu le prix Nobel à Stephen Hawking si elle avait pu être observée. Ce qui est toujours impossible aujourd'hui: si on parle de trous noirs depuis le XVIIIe siècle, aucun télescope n'a encore permis de "voir" l'un de ces mystérieux objets du cosmos... Mais il semblerait qu'on s'en approche.

"Les principaux progrès récents se situent sur le front de l'observation", explique à l'AFP l'astrophysicien britannique Martin Rees, ancien collègue de Stephen Hawking à l'université de Cambridge.

Un trou noir est un objet céleste qui possède une masse extrêmement importante dans un volume très petit. Comme si le soleil ne faisait plus que 6 km de diamètre ou si la terre était comprimée dans un dé à coudre, explique Guy Perrin, astronome à l'Observatoire de Paris-PSL. Ils sont tellement massifs que ni la matière, ni la lumière ne peuvent s'en échapper. Revers de la médaille: ils sont invisibles. En théorie, il en existe deux sortes. Les trous noirs stellaires, qui se forment à la fin du cycle de vie d'une étoile. Ils sont extrêmement petits: tenter d'observer les plus proches de la terre équivaudrait à chercher à distinguer une cellule humaine sur la lune.

"Nous avons détecté des ondes gravitationnelles provenant de trous noirs stellaires, une preuve directe" de leur existence, explique Martin Krause, chercheur à l'université du Hertfordshire, au Nord de Londres.

                                                                Jamais aussi près

Mais pour les autres, les trous noirs supermassifs (ils pèseraient entre un million et des milliards de fois le soleil), le doute persiste, la traque s'intensifie. Une des pistes suivies: l'observation de l'environnement proche du monstre. Si les trous noirs sont invisibles, la matière qui orbite autour d'eux ne l'est pas. L'observer pourrait permettre de "dessiner" leur pourtour.

Or pour la première fois, "nous avons observé, entre mai et juillet 2018, trois sursauts lumineux, des événements qui a priori orbitent très très près de Sagittarius A*", un trou noir supermassif qui se niche au cœur de la voie lactée, explique Guy Perrin, l'un des "pères" de l'instrument européen Gravity qui a permis ces observations. Jamais on ne s'était approché aussi près d'un trou noir, ajoute l'astronome.

Autres progrès depuis le décès de Stephen Hawking : une équipe d'astronomes britanniques a détecté de la matière tombant dans un trou noir, tandis que l'European Space Agency (ESA) a annoncé avoir mis la main sur "un trou noir de +masse intermédiaire+ en train de se régaler d'une étoile voisine"...En décembre, quatre nouvelles ondes gravitationnelles provenant de la fusion de trous noirs stellaires ont également été captées. "Les ondes gravitationnelles sont encore un domaine d'étude très jeune et les résultats qui en découleront s'annoncent fascinants", note Gregory Brown de l'Observatoire royal de Greenwich.

La communauté scientifique attend également le résultat de la collaboration scientifique Event Horizon Telescope: huit télescopes répartis dans le monde pointés simultanément vers Sagittarius A* et un de ses congénères installé au centre de la galaxie M87.

"Au cours de la dernière année, il y a eu de multiples avancées et on s'attend à ce qu'il y en ait encore beaucoup à venir", s'enthousiasme Gregory Brown.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

    • Olympiades de l’innovation :: L’Algérienne Sylia Khecheni remporte le Grand Prix

      L’Algérienne Sylia Khecheni a remporté le Grand Prix des Olympiades de l’innovation au Moyen-Orient ainsi que la médaille d’or avec les compliments du jury de cet évènement scientifique qui s’est tenu au Koweït. Pour célébrer cette distinction, une cérémonie a été organisée, ce dimanche( 23-02-2020) , en son honneur au siège du ministère de la Poste et des Télécommunications, en présence des ministres de la Poste et des Télécommunications, et de la Jeunesse et des Sports, respectivement Brahim Boumzar et Sid-Ali Khaldi.

L'agenda

APN
L’Assemblée populaire nationale entame,  le 27 février à 10h, ses travaux en session plénière destinée aux questions orales.

Ministère de l’Agriculture
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari, présidera,  le  27 février à 13h30, à l’Institut national de la recherche agronomique d’Algérie (INRAA), les travaux d’un atelier ayant pour thème «Les applications des énergies renouvelables dans les domaines de l’agriculture et du développement rural».

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, préside,  le  27 février à 9h30, au Centre national de formation des personnels spécialisés (CNFPS) à Birkhadem, l’ouverture de la troisième rencontre régionale des directeurs de l’action sociale du Centre et du Sud.

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des Moudjahidine et des ayants droit, Tayeb Zitouni, effectuera, le 27 février, une visite de travail dans la wilaya d’Ouargla pour présider la cérémonie de commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 27 février 1962 à Ouargla.

 Ministère des Ressources en eau

Sous le parrainage du ministre des Ressources en eau, l’Organisation de contrôle technique hydraulique organise,  le 27 février à 8h30, au Cercle national de l’armée (Beni Messous, Alger) une journée d’information sur «la promotion de la production nationale des matériaux et équipements hydrauliques».

 

Salon de la logistique
Le 4e Symposium international sur la trans-logistique, le transit et l’entreposage des marchandises se tiendra, le 29 février à Alger, sous le thème «La logistique à l’ère du digital».

 

Salon international du textile
La Sarl CGCOM Event organisera, du 25 au 27 février au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Salon international du textile

La sarl Cgcom Event organise, du 25 au 27 février, au CIC d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements
Texstyle-Expo.

Expo art plastique 

L’Office Riadh El-Feth organise, jusqu’au 29 février, au centre des arts, une exposition d’arts plastiques, d’Amel Kamila Hamidou et Samira Merabet.

Salon international du textile
La sarl CGCOM Event organise,  le 27 février , au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Laboratoire Hikma
Le directeur général des laboratoires Hikma animera, le 28 février à 15h, à l’hôtel Hyatt Regency d’Alger, avec le président de l’Association algérienne des malades de la sclérose en plaques, une conférence de presse. 


Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

Salon des arts plastiques
La première édition du Salon collectif d’arts plastiques, intitulé «Le signe entre le geste et le symbole», aura lieu le 29 février à 14h30, au centre culturel Mustapha-Kateb (Alger-Centre).

Mouvement El Bina
Le Mouvement El Bina tiendra, le 28 février , à 10h, au centre international des jeunes à Sidi Fredj (Alger), une session ordinaire de son conseil consultatif.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept