L'Algérie face à la chute du prix du baril : Des experts prévoient un prix à 35 dollars
Search
Lundi 01 Juin 2020
Journal Electronique

ALORS QUE LES PRIX DU BARIL continuent de baisser, les prochaines discussions entre, notamment, l’Arabie saoudite, la Russie et les Américains seront intenses pour stabiliser les prix autour de 35 dollars le baril.

L ’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a reporté sa réunion prévue initialement samedi dernier. A la demande de la Russie, cette rencontre qui pourrait probablement être organisée jeudi prochain sera consacrée à la réduction de la production et la limitation des approvisionnements en pétrole. Selon Ali Kefaifi, consultant en stratégie économique et pétrolière, la baisse du prix du baril est étroitement liée à la «destruction de la demande». Pour lui, on est loin des 100 millions de barils jour prévue pour 2020. «Il y a une grande incertitude concernant les prix des mois de mai et juin prochains», note-t-il. En revanche, il reste affirmatif sur le volume de production qui pourrait «connaître une baisse de 15 à 25 millions barils/ jour avant de repartir à la hausse pour le troisième et le quatrième trimestre de l’année en cours pour atteindre probablement 85 millions barils/jour». Kefaifi relève que l’offre était déjà excédentaire bien avant la pandémie, soit un million de barils/jour d’excédent. Une surproduction qu’il explique par le fait que les producteurs des hydrocarbures s’attendaient à une augmentation de la demande d’environ 1,2 million de barils/ jour de la part des Etats-Unis, du Canada, de la Norvège et du Brésil qui ne sont pas membres de l’Opep. C’est pourquoi, enchaîne-t-il, l’Opep avait décidé de baisser sa production en décembre dernier».

Une entente de courte durée puisque, affirme-t-il, l’offre venant du Moyen-Orient continue aujourd’hui à être très importante pour l’exportation et pour leurs besoins internes. L’Arabie saoudite s’est ainsi donnée comme objectif de produire 10 millions de barils/jour rien que pour l’exportation. Idem pour les Emirats-Unis et le Koweït. Et c’est ce qui a poussé à l’effondrement du prix du pétrole, selon Kefaifi. «L’Algérie devrait être gravement touchée par la baisse des prix des hydrocarbures dans la mesure où son chiffre d’affaires est calculé sur la base du volume de la production multiplié par le prix du baril», relève-t-il, précisant que depuis le 9 mars dernier le prix du pétrole algérien (Sahara Blend) est en dessous du Brent. «Lorsque le Brent était, la semaine dernière, à 26 dollars le baril, le Sahara Blend était à 4 dollars de moins. Car, il ne faut pas oublier que le prix évolue aussi selon les rabais de chaque pays», précise-t-il. Et d’ajouter : «Nos exportations ont, dès lors, baissé de prés de 57%, soit un manque à gagner de l’ordre de 20 milliards de dollars alors que les importations des biens et services n’ont pas baissé», explique-t-il. Sur la possibilité de voir les prix repartir à la hausse d’ici la rentrée sociale prochaine, Kefaifi rappelle que la détermination des prix est liée, dans une économie du marché, à l’offre et à la demande, mais aussi aux différents événements géostratégiques, voire aux épidémies. «Aujourd’hui l’important, poursuit-il, est d’arriver à trouver un équilibre entre la demande qui s’est affaissée de près de 25% et l’offre qui dépend des prix et des investissements, sans oublier le stockage mondial qui a atteint sa limite.» Mohamed Saïd Belghoul, expert en économie des hydrocarbures, reste, quant à lui, très optimiste. «La réunion de l’Opep du 9 avril prochain devrait probablement permettre au baril de gagner quelques dollars», dit-il. On parle, selon lui, d’une réduction de 5 à 10 millions de barils par jour et puis certains pays sont à la limite de leur quota et ils ne peuvent donc produire davantage. «Les discussions seront intenses entre, notamment, l’Arabie saoudite, la Russie et les Américains pour stabiliser les prix autour de 35 dollars le baril», soutient-il. S’agissant de la production algérienne, Belghoul estime que celleci tourne autour de 980.000 barils/jour. «On exporte environ 400.000 barils/jour, soit 25 milliards de dollars par an.» Pour lui, «les prix pourraient être boostés pour atteindre les 45 dollars le baril d’ici à l’été avec la reprise de l’économie et des transports».

 Assia Boucetta

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère  des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, effectue, le 1 juin , une visite de travail dans la wilaya de Laghouat et demain dans celle de Djelfa.



Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept