La Une
Search
Samedi 21 Septembre 2019
Journal Electronique

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a accompli Dimanche matin la prière de l'Aïd El Adha,à la Grande mosquée d'Alger, dans un climat de piété et de sérénité. Ont également accomplit la prière aux côtés du chef de l'Etat, le président du Conseil constitutionnel Kamel Fenniche, le président par intérim du Conseil de la Nation Salah Goudjil, le président de l'Assemblée populaire nationale (APN) Slimane Chenine ,le Premier ministre Noureddine Bedoui, des membres du Gouvernement, ainsi que les membres du corps diplomatique arabe et musulman accrédités en Algérie. A cette occasion, l'imam a adapté ses deux prêches, à la situation politique du pays . Il a rappelé en premier lieu,les hautes significations et valeurs de l'Aïd, telle que la miséricorde, la tolérance, la solidarité et l'entraide entre les membres d'une même société.  L'imam a mis en avant , la nécessité à l'attachement à l'unité nationale, en ce contexte actuel particulier, appelant à la construction du pays et " éviter les doutes et la fitna" . Après avoir mis en exergue l'importance de préserver la sécurité , l'imam a rappelé que nous sommes appelés au dialogue , donnnant comme exemple , la résolution des confilts conjugaux par le dialogue . "Nous devrons étre à l'écoute de l'autres , afin de sortir de la crise politique que traverse le pays .L'imam a appelé également ,les jeunes à préserver les foréts et les maquis et éviter les grillades anarchqiues ,en cette occasion .

La facture des importations de l'Algérie de produits alimentaires a reculé de plus de 480 millions de dollars soit -10,52%, durant le 1er semestre 2019, a appris l'APS auprès de la Direction Générale des Douanes Algériennes (DGD). Globalement, la facture d'importation des produits alimentaires a atteint près de 4,13 milliards de dollars (mds usd) durant le 1er semestre 2019, contre 4,61 mds usd durant la même période de l'année écoulée, soit une baisse de près de 485,3 millions de dollars (-10,52%), précise la Direction des Etudes et de la Prospectives des Douanes (DEPD).Cette baisse s'explique, essentiellement, par une diminution des importations des céréales, lait et produits laitiers, des sucres, résidus et déchets des industries alimentaires...etc. Représentant près de 33% de la structure des importations alimentaires, les céréales, semoule et farine ont atteint 1,356 md usd, contre près de 1,672 md usd en 2018, soit une de baisse de 18,89%. Les importations des produits laitiers ont également reculé à 690,37 millions usd, contre 789,38 millions usd, en baisse également de 12,54%. La facture d'importation du sucre et des sucreries, a elle aussi reculé pour totaliser 348,81 millions usd, contre 438,89 millions usd (-20,53%). Même tendance pour les résidus et déchets des industries alimentaires, dont les tourteaux et autres résidus solides qui ont été importés pour près de 288,86 millions usd, contre 440,83 millions de dollars, en baisse de -34,47%.

Pour le 25e vendredi, des milliers d’Algériens ont manifesté à travers plusieurs villes du pays pour marquer leur détermination et leur maintien des revendications, principalement le changement radical du système.

A Alger, ils étaient nombreux à investir les lieux devenus désormais symboles du hirak, à savoir la Grande-Poste et la place Maurice-Audin face à un dispositif sécuritaire sensiblement allégé. Jeunes et vieux, des familles et notamment des émigrés, drapés de l’emblème national, sont sortis pacifiquement après la prière du vendredi. Les protestataires ont brandi des pancartes «adaptées» aux derniers événements survenus notamment sur la scène politique. Ils ont rejeté le dialogue avec les «résidus» du système et ses symboles notamment le FLN et le RND, revenus sur le devant de la scène cette semaine.

En ce 25e vendredi, les participants ont fortement tenu à répondre, à l’occasion, à ceux qui ont déclaré que le «hirak était fini», en affirmant qu’ils maintiennent la mobilisation et que «le hirak se porte bien». Leur slogan : «47degrés, maranech habsine» (avec une chaleur de 47 degrés, on ne va pas s’arrêter). D’autres ont brandi des pancartes où on pouvait lire «sauvons le hirak, pour sauver notre pays» et «silmiya, silmiya, matalibouna char’iya» (pacifiques, pacifiques, nos revendications sont légitimes) et «FLN dégage». En outre, les slogans classiques comme «Etat civil, pas militaire», et «le peuple veut l’indépendance», «le peuple est souverain», ont résonné encore dans les rues de la capitale avec un peu d’humour comme «baâ, baâ, yetnahaw gaâ», lit-on sur une pancarte avec la photo d’un mouton.

Le cadre constitutionnel est "la principale garantie de préservation des fondements de l'Etat et de ses institutions", a affirmé, jeudi à Blida, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d’armée, Ahmed Gaid Salah dans une allocution retransmise par la télévision algérienne.  

Dans une allocution d'orientation prononcée durant sa visite de travail et d'inspection dans la première région militaire de Blida, le chef d'état-major a rappelé "les positions fermes" de l'ANP en ce qui concerne l'attachement au cadre constitutionnel dans le règlement des problèmes de la période actuelle, soulignant que ce cadre "est la principale garantie de la préservation des fondements de l'Etat et de ses institutions".

«L’Algérie forte, stable et sécurisée dérange certaines parties, ce qui en fait la proie des avides et des aventuriers qui tentent vainement d’entraver son parcours de développement. Nous, en tant que Haut Commandement, avons en notre possession des informations confirmées sur ces plans hostiles, …qui mettent à profit la situation actuelle que traverse notre pays pour tenter d’imposer leurs agendas et impacter sur le cours des évènements.

L’instance nationale de médiation et de dialogue a affirmé, Mercredi , par la voix de son coordinateur Karim Younes qu’elle reste attachée aux mesures d’apaisement, sans lesquelles « aucun dialogue n’est possible », selon lui. Au terme d’une rencontre organisée à l’hôtel Madaure de Chéraga avec des représentants du mouvement populaire venus de différentes wilayas, l’ancien président de l’APN a expliqué, à la presse, que toutes les suggestions des jeunes constituent «  le point de départ de l’instance, laquelle avait insisté lors de sa rencontre avec le Chef de l’Etat intérimaire sur ces mesures susceptibles de rassurer le peuple sur la bonne volonté de l’Etat ». D’ailleurs, il a précisé que l’instance attend toujours une réponse favorable de la part de Abdelkader Bensalah.« On ne peut pas s’éloigner de l’esprit des mesures d’apaisement. L’Etat est aussi conscient de cette nécessité. Il n’y a pas de paradoxe. Sans ces mesures, il est presque impossible de convaincre le peuple. Tout le monde s’accorde à dire que les consultations doivent commencer mais dans un climat politique sain », a-t-il souligné . Et d’ajouter « toutes les dispositions recommandées par les activistes du hirak, nous les avons proposées auparavant. A mon sens, sans mesures d’apaisement, il est impossible d’aller vers un dialogue sérieux. Certaines sont indispensables pour enclencher ce processus. Ce n’est pas une revendication de l’instance mais de la rue », a-t-il lancé en se référant aux les interventions qui toutes ont mis le doigt sur cette question.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Histoire et patrimoine:Belkacem Babaci tire sa révérence

      Le moudjahid et historien, Belkacem Babaci est décédé, mardi à Alger, à l'âge de 80 ans. Né en 1939 à Alger, le défunt a rejoint les rangs du Front de Libération nationale (FLN) alors qu'il avait 20 ans avant d'occuper après l'indépendance, plusieurs postes dans des institutions étatiques. Feu Belkacem Babaci a occupé, durant plusieurs années, le poste du président de la "Fondation Casbah" créée en 1991, dans le but de protéger et préserver cette ancienne médina classée en 1992, patrimoine de l'humanité de l'Unesco.

Sciences et Technologies

L'agenda

  

Premier ministère
Sous la présidence du Premier ministre, Noureddine Bedoui, la rencontre nationale pour la promotion de la santé dans les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux aura lieu  le 21 septembre à 15h, au CIC Abdellatif-Rahal (Alger).

Ministère de la Santé

Sous le parrainage du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, l’Agence nationale des greffes organisera, le 21 septembre à 8h à l’Institut national de santé publique, une journée d’étude dédiée à l’évaluation annuelle des activités des greffes.

 Ministère de l’Environnement

Le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables organise, le 21 septembre , en collaboration avec la Délégation de l’UE en Algérie, une journée de nettoyage de la plage Khelloufi 1 (Zéralda, Alger).

Ministère du Travail
Le ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, présidera, le 21 septembre  à 9h au Centre familial de la Cnas (Alger), la rencontre organisée à l’occasion de l’obtention des certificats à la norme ISO9001V2015 relative au système de management de la qualité par la Caisse des congés payés et du chômage-intempéries des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique.

CADC
Le Centre algérien de développement du cinéma organisera le 21 septembre, à 10h, à la salle Ibn Zeydoun (Alger), l’avant-première du film « Papicha» de Mounia Meddour.

   

HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organisera, les 28 et 30 septembre à Tébessa, un colloque international sur «la résistance des femmes en Afrique du Nord de la période antique jusqu’au XIXe siècle».

 

 Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire don de sang.

 Expo-finances 

La 9e édition du Salon des banques, assurances et produits financiers se tiendra du 19 au 28 décembre au Palais des expositions (Alger).

 

Centre de transfert et de certification des compétences

Le Centre de transfert et de certification des compétences organisera, les 29 et 30 septembre à 9h à l’hôtel Mercure d’Alger, un séminaire sur les indemnités de départ à la retraite, impôts différés et liasse fiscale de l’exercice 2019.

 

Association Grain de paix
L’association «Grain de paix» organise, du 16 au 21 septembre en son siège à Oran, une session de formation intitulée «Agir contre la violence et promouvoir la culture de paix».

 

Délégation de l'Union européenne en Algérie
La Délégation de l'Union européenne en Algérie, en collaboration avec les Etats membres de l'UE représentés en Algérie, le Ministère de l'Environnement et des Energies Renouvelables, organise le samedi 21 septembre à partir de 10h30 au niveau de la plage Khelloufi I (Zeralda) une journée de sensibilisation à la lutte contre la pollution marine.

 

ONCI et l’association Sirius
L’Office national de la culture et de l’information et l’association Sirius d’astronomie organisent du 3 au 5 octobre à la maison de la culture Malek-Haddad de Constantine, le 17e Festival national d’astronomie populaire.

 Sporeform

Sous le parrainage du ministre de la Jeunesse et des Sports, la 3e édition de Sporeform, le Salon de la remise en forme, aura lieu du 24 au 28 septembre à la Safex (Alger).

Sûreté nationale
L’émission «Fi Essamim» de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I de 16h à 17h, sera consacrée le  22 septembre aux «dangers de la mauvaise utilisation de l’internet par les élèves».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept