Imprimer

Le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI) a lancé vendredi trois attaques suicide contre des personnes fuyant le dernier réduit jihadiste en Syrie, tuant au moins six d'entre elles, a déclaré à l'AFP un porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS).

"Un kamikaze, caché parmi ceux qui fuyaient, s'est fait exploser, tuant au moins six personnes", a indiqué Jiaker Amed, précisant que deux autres attaques contre des rassemblements de déplacés sortis du réduit situé dans le village de Baghouz (est), près des positions des FDS, avaient fait des blessés.