Imprimer

Le triple champion du monde de Formule 1 autrichien Niki Lauda est mort lundi à l'âge de 70 ans, a annoncé sa famille aux médias autrichiens.

Lauda, légende des circuits dans les années 1970 et 1980, avait échappé de peu à la mort en 1976, victime d'un accident lors du Grand Prix d'Allemagne. Sa voiture s'était enflammée après une sortie de route, et il n'avait dû la vie qu'à l'intervention d'autres pilotes.

Il a marqué l'histoire de son sport, qu'il avait choisi contre l'avis d'un père très riche, en se montrant méticuleux dans sa préparation et déterminé au volant.