Imprimer

"Nous sommes en train d'ouvrir un chantier de réflexion et de concertation en vue d'améliorer le système de la sécurité sociale, une manière générale et celui de la retraite en particulier ". Par cette déclaration faite par le ministre du travail ,de l'emploi et de la sécurité sociale, Hassen Tidjani Hadem, il ressort de souligner la détermination du gouvernement à introduire de nouvelle réformes à même de rendre le système de la sécurité sociale plus efficace et performant.

En les considérant comme étant l'élite de demain et une force de proposition , le ministre s'est adressé aux étudiants de l'École supérieure de la sécurité sociale pour qu'ils apportent leur contribution à travers des production intellectuelle. "Vous devez contribuer de manière dynamique, palpable et efficace pour trouver les pistes d'amélioration. Vous êtes l'élite et vous devez apporter une valeur ajoutée ", a t il dit lors de la réunion d'évaluation de l école supérieure de la sécurité sociale organisée jeudi en présence des enseignants , étudiants et des directeurs des caisses de la Sécurité. Il a ainsi eu recours aux étudiants pour sauver la maison de la sécurité sociale. Encore faut il commencé par l'amélioration des performances de cette prestigieuse école, premier sur le plan régional et continentale. Evaluer sur un référentiel national de performance de 107 références, l'École supérieur de la sécurité sociale ,ne satisfait que 27 références,30 autres sont à améliorer et le reste est inexistantes. C'est la raison pour laquelle le ministre a mis l 'accent sur la nécessité de mettre en place une nouvelle stratégie dans le domaine scientifique et pédagogique pour permettre à l'école de devenir un pôle d' excellence.   "nous n'aménagerons aucuns efforts pour mettre à la disposition de l'École tous les moyens nécessaires en matière pédagogique ou de gestion ou bien même pour améliorer les conditions de vie des étudiants mais en restant dans les budgets alloués à cette Ecole», a t il avancé. Il a précisé que cette stratégie reposera sur plusieurs axes dont   la formation en qualification supérieure, la formation continue, l'élaboration des études et recherches sur des questions en relation avec la sécurité sociale. Hadem a également souligné l'impératif d'organiser des conférences et séminaires scientifiques et techniques sur la thématique en question. Il a évoqué également la mise en œuvre des activités de coopération continentales et internationales dans le domaine de la formation et la recherche. le paquet devra être mis sur l'aspect pédagogique. L'école qui regroupe actuellement 138 étudiants souffre de manque d'encadreurs. En tout et pour tout elle en compte que sept enseignants permanent selon le directeur des études, Dr Seradj. 70% des enseignants sont des vacataires. le ministre a instruit de mettre en place un tableau de bord pour que cette école se met au diapason de la normalisation ,amélioration et l'excellence. lors de cette rencontre le ministre a eu à écouter les préoccupation des étudiants lesquelles revendiquent principalement l'ouverture de concours doctorale , l ouverture de poste d' emploi .

Wassila Ould Hamouda