Handball- Messaoud Berkous (Groupement sportif des Pétroliers) : «La reprise du championnat sera très difficile»
Search
Samedi 04 Juillet 2020
Journal Electronique

Très jeune, Messaoud Berkous a pu s’imposer en seniors que ce soit avec son club employeur, le GSP, ou dans les rangs de l’équipe nationale de handball. A 31 ans, l’enfant terrible de Betioua continue d’être un pilier de l’effectif des Pétroliers, ainsi que du Sept national. Confiné à l’instar de tous ses coéquipiers, il a estimé, ce marcredi , que la reprise du championnat s’annonce très difficile. «Nous sommes à l’arrêt depuis le 10 mars à cause du coronavirus. Même si nous avons observé le repos actif depuis, il faut reconnaître que nous sommes loin de notre forme habituelle.

L’entraînement à domicile ne peut pas toujours égaler l’entraînement en groupe. Pour dire que si nous allons reprendre la compétition, nous devons faire au moins un stage bloqué d’au moins un mois. Si techniquement, nous n’aurons pas de difficulté à nous adapter, nous aurons néanmoins un manque de fraîcheur physique.» Concernant la désignation du champion, ainsi que les clubs qui devront rétrograder et les néo-promus, le capitaine du GSP et de l’équipe nationale a souligné que le seul problème réside au niveau des clubs qui accéderont en excellence. «Je sais que les clubs qui ont bataillé pour arracher leur accession ne pourront pas digérer l’annulation de la saison. Par contre, je pense que la désignation du champion selon le classement actuel est impossible. Outre le fait qu’il y ait deux groupes, il reste encore une journée de la première phase à programmer. De mon côté, j’estime que la majorité des joueurs sont pour une saison blanche. L’autre option est d’avancer le coup d’envoi du championnat la saison prochaine. Cela nous évitera d’avoir une période de transition qui dépasse les cinq mois.» Avec un programme chargé, Berkous n’a pas encore pris des vacances. «Je veille à m’entraîner en solo une fois par jour. J’axe mes séances sur le renforcement musculaire. Sur le plan technique, il est clair que je ne peux pas tout faire sans mes coéquipiers. Si j’avais à évaluer ma forme, je pense que je suis nettement loin du top» a-t-il noté. Pour ce qui est de l’équipe nationale, Berkous a fait savoir qu’il est en contact régulier avec l’entraîneur national adjoint, Tahar Labane, et souvent avec le coach national le Français Alain Portes. «Les deux hommes sont au courant de notre programme d’entraînement. Chaque joueur de la sélection donne tous les détails de chaque séance. Cela est intéressant, sachant que l’équipe a des échéances majeures à préparer, notamment le championnat du monde 2021 en Egypte et le tournoi préolympique en mars de la même année. » Concernant l’avenir de Portes, lui qui n’a pas encore perçu un salaire depuis juillet 2019, notre interlocuteur a souhaité que le technicien français puisse continuer l’aventure avec les Verts. «J’espère qu’il ne va pas quitter le navire. Nous avons besoin d’une stabilité. Depuis des années, rares sont les coaches qui ont passé plus de deux ans en sélection. Son départ peut causer une cassure. Avec lui nous avons réussi à retrouver la confiance et le plaisir de jouer. La 3e place durant le dernier championnat d’Afrique en Tunisie a permis de ressouder l’équipe. Jusqu’à présent, Portes nous parle comme si il sera présent lors du prochain stage programmé en août prochain.»

«Le titre africain en 2022,  prochain objectif »
Berkous, qui a su garder son extension, veut aborder le prochain championnat d’Afrique 2022 qui devrait avoir lieu au Maroc. «Mon objectif personnel est d’aller jouer pour le titre. Nous sommes arrivés à un stade où il faudra penser à jouer les premiers rôles. Nous avons démontré, lors de la précédente édition, que l’Egypte et la Tunisie n’ont pas pris un grand écart. A mon avis, le retard se situe dans la période de préparation. Il faut penser dès maintenant à travailler en fonction d’un programme qui s’étale sur un cycle olympique. Je parle de cet aspect pour que la prochaine génération puisse avoir la meilleure préparation possible» a-t-il indiqué. Après plus de dix ans passés en sélection, Berkous est toujours ciblé par des clubs étrangers. La période du confinement l’a privé de rejoindre un club français. «J’étais en contacts avancés avec plusieurs clubs, dont un club français de la division 1. Mais, la propagation du Covid-19 m’a empêché de changer d’air. Je n’écarte pas l’éventualité d’un départ dès la saison prochaine. Je suis arrivé à un stade où il faut tenter une nouvelle expérience. Car, je n’ai plus rien à prouver en Algérie. Toujours est-il que le départ s’annonce plus compliqué vu mes engagements en Algérie que ce soit avec mon club ou sur le plan personnel», a-t-il précisé.
Adel K.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • La Chine reprogramme le lancement d'un satellite Beidou

       La Chine a reprogrammé le lancement du dernier satellite du système de navigation par satellite BeiDou (BDS) pour mardi. Les problèmes techniques, liés à la mission de lancement, ont maintenant été résolus, selon le Bureau chinois de navigation par satellite.
      Le lancement du satellite BDS-3 était initialement prévu pour le 16 juin, mais a ensuite été reporté en raison des problèmes techniques, découverts lors des tests de pré-lancement.
      Ces problèmes techniques ont maintenant été résolus, et la fusée porteuse Longue Marche-3B, qui sera utilisée pour lancer le satellite, a terminé tous les tests avant le remplissage du propergol, a annoncé le bureau. Les fonctions et les propriétés de la fusée répondent toutes aux exigences de la mission, et le remplissage de propergol conventionnel a été achevé, a-t-il ajouté.

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, et le président de l’Association des ouléma algériens, Abderrezak Guessoum, animeront, le 05 juillet , à 10h, une conférence de presse au ministère de la Santé à Alger.

FAN
Le président du parti FAN, Djamel Ben Abdeslam présidera, le 05 juillet  à 9h30 au siège du parti à Aïn Naâdja, la cérémonie organisée à la double occasion de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse.

Talaie El Houryette
Abdelkader Saâdi, président par intérim de Talaie El Houryette animera, mardi prochain( 07 juillet ) , à 11h au siège du parti (Hydra, Alger), une conférence de presse portant sur le projet de révision de la Constitution.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Culture
La direction de la culture de la  wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh — fcnafa — et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight, le dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prolongé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept