« Les voies de la paix : Rahma, Concorde et Réconciliation dans le monde» d’Ammar Belhimer :« Une particularité algérienne »
Search
Mercredi 21 Août 2019
Journal Electronique

Ammar Belhimer est docteur en droit, professeur de l’enseignement supérieur. Il est également essayiste et chroniqueur. Dans cet entretien, il revient sur l’expérience inédite de l’Algérie dans la réconciliation nationale. Le thème traité dans son dernier opus, « Les voies de la paix : Rahma, Concorde et Réconciliation dans le monde » publié par les Editions Anep.

 Entretien réalisé par: Karima Dehiles

Rahma, Concorde, Réconciliation… Que représentent ces termes ?

Ce sont trois solutions correspondant à différentes périodes. Elles sont la réponse apportée à la violence politique qu’à connue notre pays, mais à des moments divers. Elles succèdent à des périodes de dictatures ou de conflits armés internes et visent à réunir les protagonistes à la table des négociations. Cela s’est traduit à travers le monde par la fin de guerre et l’instauration de la paix. Dans son essence, le modèle algérien déroge au kit usité de vérité et réconciliation élaboré par les organisations internationales des droits de l’Homme. La réconciliation en Algérie a emprunté une voie unique, celle de la solution négociée et consensuelle à travers l’organisation d’un référendum sur la base d’un texte juridique singulier et inédit.

Quelle est votre appréciation de la réconciliation nationale ?

Les résultats parlent d’eux-mêmes. Le gourou de la violence a été vaincu et le retour à la paix est une réalité. Il est vrai que le contexte géopolitique et la position géographique de l’Algérie l’exposent au danger terroriste. Mais il reste cependant externe. L’existence de poches de résistance terroriste aux frontières avec le Sahel, la Libye, la Tunisie fait que des perturbations sont enregistrées dans le Sud. Et On ne peut pas y échapper vu la présence des intérêts des pays étrangers. Tous ces voisins exportent de la violence vers notre pays, mais dans l’ensemble au plan interne, le calme et la sérénité sont retrouvés.

Par ailleurs, il faut souligner que la charte nationale pour la paix et la réconciliation n’est pas un cadeau offert aux terroristes. C’est un texte qui accompagne sur le plan juridique la reddition des terroristes. On fait souvent le procès de ce dispositif par méconnaissance. Il est à rappeler que la Charte est appliquée aux terroristes qui n’ont pas commis des crimes de sang. Ensuite, les repentis sont soumis au contrôle du juge, et à la commission sécuritaire de wilaya qui fait le suivi au cas par cas. Je pense que c’est une expérience salutaire qui a mis fin à des années de crime, de violence.

Aussi, il est à rappeler que l’Etat a mis en place le Fonds national d’indemnisations des victimes du terrorisme. Il accompagne les familles et leur apporte une assistance au plan matériel. Il est vrai que on ne peut pas ramener les personnes qui nous sont proches, mais il faut y aller de l’avant. Toutefois, le problème des disparu reste en suspens même si cette question est du ressort de la justice qui décide du sort du disparu en dépit des circonstances dans lesquelles il est parti.

Une ingéniosité juridique est donc la solution pour mettre un terme à cette problématique dans un cadre consensuel sans chercher à réanimer le feu de la discorde.

Votre ouvrage vient-il vulgariser l’expérience algérienne, saluée et reconnue à l’échelle internationale ?

Le modèle algérien échappe au format des Nations unies. D’ailleurs, c’est ce qui fait sa particularité. Il a emprunté une voie spécifique et en plus de sa réussite, attirant l’attention de tous.

La réconciliation nationale est en bonne voie, l’ANP contrôle l’ensemble du territoire, la paix est revenue. A tous points de vue, elle a atteint ses objectifs. Pour conclure sur une note positive, je vais faire un parallèle de l’histoire de notre pays selon le processus freudien dans le couple. L’Algérie est passée par la période de l’euphorie et de l’osmose, dans les premières années de l’indépendance. La Tragédie nationale correspond aux conflitx. Maintenant nous sommes dans la période du dialogue en attendant la sérénité.

Vos projets…

Je suis sur trois ouvrages. La fin de l’empire américain, annoncé pour la moitié du siècle (2050).Mon deuxième projet traitera sur la situation des libertés dans notre pays. Le dernier sera sur la dette extérieure et les questions macroéconomiques.

K. D.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence sur Zighoud Youcef au Musée du Moudjahid : Le « sauveur» de la révolution

      Les événements du 20 août 1955 auraient «sauvé» la révolution, selon Mohamed Guechoud . Lors d’une rencontre, Mardi, au musée du Moudjahid, ce membre de l’ALN a rappelé qu’à cette période la révolution passait par une phase difficile, suite à la mort et l’arrestation d’un bon nombre de leaders du FLN, dont des membres du groupe des 22. «C’est ce qui a compromis la stratégie de lutte suivie jusque là. La France coloniale avait mobilisé toutes ses forces dans la région des Aurès, pensant que c’était le fief de la révolution», a-t-il expliqué. « Très vite, elle a mis la région sous- embargo, rendant difficile la communication entre les chefs de la révolution et l’acheminement du ravitaillement», a-t-il renchéri.

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera, le  1 er  Août  à 11h, un déjeuner en l’honneur des pèlerins pris en charge par la présidence la République, choisis parmi les familles les plus démunies issues de différents wilayas du pays.

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, sera au Caire, les 01 et 02 Août , pour participer aux travaux de la 3e session du Comité technique spécialisé sur la santé, la population et le contrôle de la drogue.

Ministères de l’Agriculture et des Ressources en eau
Les ministres de l’Agriculture et des Ressources en eau coprésideront, le 1er Août à 9h, à la wilaya de Mascara, une rencontre intersectorielle de la mise en œuvre du programme d’extension des superficies irriguées.

Ministère de l’Enseignement supérieur
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, présidera, le 1er Août   à 9h, à la salle de conférences du ministère, les travaux de la conférence nationale des universités.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 1 er  Août  à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 384e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer». 

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

Office Riadh El Feth

L’Office Riadh El Feth organise jusqu’au 31 juillet au cercle Frantz-Fanon de 10h à 20h30, une exposition collective d’arts plastiques et photographies d’art intitulée «Vue sur mer.»

 

Algérie-Etats-Unis : 2e édition de l’université d’été de la Fondation AAF-CEST du 28 juillet au 3 août à Batna

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique organisera, du 28 juillet au 3 août, à l’Université Mustapha-Ben Boulaïd de Batna, la 2e édition de l’université d’été de la Fondation algéro-américaine pour la culture, l’éducation, la science et la technologie (AAF-CEST), et ce, avec le concours du ministère des Affaires étrangères et de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Alger.

    

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information lance son programme «l’été en musique» et organise du 1er au 5 août au Casif de Sidi-Fredj (Alger) :
-Cinéma en plein air dimanche et mardi.
-Spectacle varié au profit des enfants chaque mercredi.
Soirée artistique à 22h
Le 1er août : Cheb Houssem, Nadia Guerfi, Abdou Skikdi.
Le 2 août : Bilel Sghir, Mohamed Djefel, Nacir Naciro.

Salon des études à l’étranger
Le Salon des études à l’étranger organisé par Kaplan International se tiendra le 3 août de 9h à 19h à l’hôtel Holiday Inn de Chéraga, à Alger.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 1er août à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 384e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

TNA
Le Théâtre national algérien abrite, jusqu’au 3 août, la 9e édition du Théâtre du Sud.

Université Oran 1
L’Université Oran 1 Ahmed-Ben Bella et la Chambre de commerce et d’industrie d’Oran, à travers sa commission tourisme, organiseront, du 15 au 17 décembre à Oran, un colloque international sur les technologies de l’information au service du tourisme innovant de la ville d’Oran.

 

Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem- Bessaieh accueillera, les 14, 15 et 16 août prochains, le «Dzaïr Show». Plusieurs invités seront de la partie, dont Djam, Wary Nichen, Kader Bueno, Réda Seddiki, Malaika Belliard et Oumar Diaw. L’événement sera animé DJ R-One.

APC de Sidi M’Hamed
La commune de Sidi M’hamed organise, du 3 au 8 août, la semaine culturelle de Timentit Adrar à partir de 16h au parc de la Liberté.

 

SNTF : Nouveaux horaires sur la ligne Alger-Constantine
De nouveaux horaires seront mis en place à partir du 1er août sur la liaison de grande ligne Alger- Constantine, a indiqué hier la Société nationale des transports ferroviaires  (SNTF) dans un communiqué.
Concernant la ligne Alger-Constantine, le départ de la gare d’Alger est prévu à 7h25, tandis que l’arrivée est programmée à 14h49 en gare de Constantine. Quant à la ligne  Constantine-Alger, le départ a lieu à 6h40 et l’arrivée à Alger est prévue à 13h25

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept