«Dans le secret des grandes familles saoudiennes», d’Akli Bellabiod: voyage dans «l’absurditan»
Search
Lundi 22 Juillet 2019
Journal Electronique

Le titre du livre d’Akli Bellabiod* est quelque peu trompeur. On n’entre pas de plain-pied dans les palais des princes d’Arabie. Près d’une centaine de pages relatent d’abord son enfance à Alger, dans le quartier de Notre Dame, puis à la cité Mahieddine, bidonville cerclé par les barbelés de l’armée coloniale.

Issu d’une famille pauvre, il relate un quotidien à la fois difficile mais empreint de la douceur d’une mère et d’inoubliables amitiés juvéniles. La guerre a marqué durement l’enfant dont le père était un ancien engagé dans l’armée française et la mère une femme de ménage. Le garçon qui souffre de privations fut témoin d’horreurs, notamment durant les dernières années de la guerre avec le déchaînement de violences de l’OAS. Un de ses amis sera tué à bout pourtant à la sortie d’une salle de cinéma à Bab El Oued. Alger et ses petits bonheurs et ses malheurs qui forgent sa personnalité ne seront pourtant jamais oubliés. C’est en passant par la France où il s’installe en famille, à partir de 1975, sans que l’on sache pour quelles raisons exactement il quitta le pays, qu’il sera amené à travailler pour des Saoudiens. Le hasard le met au service de cheikhs qui lui confient cartes de crédit, Cadillac…

Il les conduit et les guide dans des restaurants et autres lieux de plaisirs. Toute la seconde partie du livre relate avec force détails ces virées avec les princes amateurs invétérés de frasques, tant à Paris que dans des palaces de la Côte d’Azur, où ils dépensent sans compter. Chauffeur mais surtout homme de confiance, il est invité au pays des Saoud, notamment à Dammam, Djeddah, la Mecque où il effectue en bon musulman une Omra. Il envisage un moment d’ouvrir une représentation pour importer et vendre les chaussures Kickers mais son épouse refuse de vivre dans ce pays où faits et gestes sont surveillés. Il s’attachera alors à évoquer le côté archaïque «d’un royaume des paradoxes» (p 128) où les droits de l’homme, notamment ceux des femmes et des étrangers qui viennent de l’Asie du Sud, sont piétinées. Une sorte de voyage dans «l’absurditan» où les comportements derrière les remparts des maisons n’ont rien à voir avec le dogme.

Il se montre surtout révolté par l’attitude des «moutawen» supposés faire la chasse à ceux qui enfreignent les règles sociales et imposer le respect de «la morale» dans les centres commerciaux. Au passage, il livre les confidences du fameux capitaine Paul Baril de la gendarmerie française qui avait mené l’assaut en novembre 1979 contre des insurgés qui se sont refugiés dans la Grande Mosquée de La Mecque. On peut sans doute reprocher à l’auteur d’avoir choisi ses interlocuteurs, des opposants à la monarchie, notamment des chiites et des mécontents. Son livre reste toutefois un document instructif. Il lève le voile sur une société où la pression sociale a conduit à des velléités de réformes dont on ne trouve pas trace dans ce livre, écrit il y a trois ou quatre ans.

R. Hammoudi          

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de l’Energie

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, effectuera,  le 22 juillet , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef pour s’enquérir des projets de son secteur.

Ministère de l’Intérieur

Le ministre de l’Intérieur, Salah-Eddine Dahmoune, accompagné du DGSN, Abdelkader Kara Bouhadba, présidera, le 22 juillet à 7h30, à l’Ecole d’application  de la Sûreté nationale de Soumaâ (Blida), la cérémonie de sortie de promotion de lieutenants et d’agents de police.

 RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organise sa 10e édition de l’université d’été des cadres de la RASD et du Front Polisario, dont la cérémonie d’ouverture aura lieu, le 27 juillet à 10h, à l’université M’hamed Bougara de Boumerdès.

Ministère de l’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Chérif Omari, présidera, le 22 juillet  au siège de l’Inraa, à El Harrach (Alger), une journée d’étude sur le développement des filières cameline et caprine.

 

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 

CARE

La matinale du Cercle d'action et de réflexion autour de l'entreprise organise,  le 22 juillet  à 8h30 à l’hôtel Sofitel, une conférence sous le thème «Quelles priorités pour une feuille de route économique de l’Algérie à l’horizon 2022».

 

AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organisera, à Aïn Defla du 22 au 25 juillet avec la collaboration de la direction de la culture de la wilaya, la 2e édition de «Ciné Ville», en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l’audiovisuel, le Centre algérien de développement du cinéma et l’Entreprise publique de télévision.

 

Université de Boumerdès
L’université M’hamed-Bougara de Boumerdès  organise, jusqu’au 23 juillet, des portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers au titre de l’année universitaire 2019-2020.

 Musée national du moudjahi

Le Musée national du moudjahid organisera, les 22 et 25 juillet à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, les 381e et 382e rencontres avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer».
 Institut culturel italien

L’Institut culturel italien procédera,  le 22 juillet  à 18h30, à la projection du film Loro (Paolo et les autres) de Paolo Sorrentino, avec Toni Servillo, Elena Sofia Ricci et Riccardo Scarmacio.

 Librairie Media Book

Agora du livre recevra, le 23 juillet à 14h à la librairie Media Book, Hamid Zouba qui présentera son livre «Ma vie… Ma passion selon Hamid Zouba».

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept