Restauration de la Casbah: l’architecte Jean nouvel explique sa démarche
Search
Samedi 21 Septembre 2019
Journal Electronique

L'architecte Jean Nouvel, chargé de poser les bases d'ici l'été d'une "revitalisation" de la Casbah d'Alger, assure à l'AFP vouloir respecter "la dimension historique" du quartier en réponse à ceux qui s'émeuvent de cette étude portant sur un haut lieu de la mémoire algérienne.

"On me demande de réfléchir à une stratégie liée à l'évolution de la Casbah. Aujourd'hui, il n'y a pas d'autre objectif que la remise de cette étude", dit l'architecte français qui s'est rendu sur place plusieurs fois pour découvrir le quartier historique d'Alger et les principaux acteurs du projet.

Jean Nouvel a été choisi par le wali d'Alger sur proposition de la région Ile-de-France dans le cadre d'un partenariat. La mission qui lui a été confiée en décembre consiste à élaborer un plan de revitalisation de ce quartier très densément peuplé, classé depuis 1992 au patrimoine mondial de l'Humanité de l'Unesco.

   "Actuellement, nous mettons en place deux ateliers, l'un à Alger, l'autre à Paris, avec pour le moment 5/6 personnes dans chaque ville afin que nous puissions rendre nos travaux au début de l'été", précise-t-il.

"Cela me rappelle un peu ce que nous avons fait sur le Grand Paris: établir les diagnostics et définir les objectifs qui sont associés à ces diagnostics", explique celui dont la désignation a toutefois soulevé des interrogations des deux côtés de la Méditerranée.

"J'ai été surpris comme tout le monde de voir dans les jours qui ont suivi l'accord une pétition de quelque 400 noms, essentiellement des architectes, urbanistes et universitaires, algériens et français, qui me priaient de ne pas accepter cette étude", remarque-t-il. "Je leur ai répondu qu'ils ne me connaissaient pas et, en particulier, que j'ai toujours été anticolonialiste."

Les pétitionnaires s'inquiétaient notamment qu'un architecte français puisse proposer des transformations d'un haut lieu de la bataille d'Alger contre le colonisateur français.  

"La Casbah d'Alger, bien avant d'appartenir à l'humanité - celle dont on nous dit qu'elle possède un patrimoine mondial - appartient d'abord à ses habitants, qu'ils possèdent un titre de propriété ou non, ensuite aux Algériens dont la lutte révolutionnaire contre le colonialisme français a régulièrement pris appui sur sa capitale", affirmaient les signataires.

"Mon travail prendra évidemment en compte le maintien des habitants sur place, l'accentuation de la mixité fonctionnelle et sociale, le respect de la dimension historique des différentes époques jusqu'à celle d'aujourd'hui incluse", assure Jean Nouvel.

"Il ne faut pas imaginer cette étude, poursuit le Prix Pritzker 2008, en terme de perturbations mais au contraire comme l'affirmation du respect du patrimoine construit et de ses habitants". Il se dit contre les conservations "embaumées" et "les reconstitutions qui n'ont pas de sens": "Il faut évidemment respecter ce qui est déjà et encore là."

Après la remise de ses "orientations", ajoute-t-il, c'est "la Casbah d'Alger, la Wilaya et le Wali" qui "décideront de la suite à y apporter".  

Comme tous les sites classés au patrimoine mondial, le projet, une fois finalisé, seras transmis à l'Unesco. Interrogé sur le fait que l'organisme international n'ait pas été averti en amont, Jean Nouvel dit en souriant : "Nous avons depuis rencontré une responsable de l'Unesco en charge de la Casbah. Elle a été ravie de pouvoir échanger avec nous pendant cette phase d'études".

"Essayons d'éviter de présupposer le pire", conclut-il, parlant de malentendus et de mauvaises informations qui laissaient croire qu'il pourrait construire à Alger des tours comme celles qu'il a édifiées à Doha et Barcelone.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Histoire et patrimoine:Belkacem Babaci tire sa révérence

      Le moudjahid et historien, Belkacem Babaci est décédé, mardi à Alger, à l'âge de 80 ans. Né en 1939 à Alger, le défunt a rejoint les rangs du Front de Libération nationale (FLN) alors qu'il avait 20 ans avant d'occuper après l'indépendance, plusieurs postes dans des institutions étatiques. Feu Belkacem Babaci a occupé, durant plusieurs années, le poste du président de la "Fondation Casbah" créée en 1991, dans le but de protéger et préserver cette ancienne médina classée en 1992, patrimoine de l'humanité de l'Unesco.

Sciences et Technologies

L'agenda

  

Premier ministère
Sous la présidence du Premier ministre, Noureddine Bedoui, la rencontre nationale pour la promotion de la santé dans les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux aura lieu  le 21 septembre à 15h, au CIC Abdellatif-Rahal (Alger).

Ministère de la Santé

Sous le parrainage du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, l’Agence nationale des greffes organisera, le 21 septembre à 8h à l’Institut national de santé publique, une journée d’étude dédiée à l’évaluation annuelle des activités des greffes.

 Ministère de l’Environnement

Le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables organise, le 21 septembre , en collaboration avec la Délégation de l’UE en Algérie, une journée de nettoyage de la plage Khelloufi 1 (Zéralda, Alger).

Ministère du Travail
Le ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, présidera, le 21 septembre  à 9h au Centre familial de la Cnas (Alger), la rencontre organisée à l’occasion de l’obtention des certificats à la norme ISO9001V2015 relative au système de management de la qualité par la Caisse des congés payés et du chômage-intempéries des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique.

CADC
Le Centre algérien de développement du cinéma organisera le 21 septembre, à 10h, à la salle Ibn Zeydoun (Alger), l’avant-première du film « Papicha» de Mounia Meddour.

   

HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organisera, les 28 et 30 septembre à Tébessa, un colloque international sur «la résistance des femmes en Afrique du Nord de la période antique jusqu’au XIXe siècle».

 

 Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire don de sang.

 Expo-finances 

La 9e édition du Salon des banques, assurances et produits financiers se tiendra du 19 au 28 décembre au Palais des expositions (Alger).

 

Centre de transfert et de certification des compétences

Le Centre de transfert et de certification des compétences organisera, les 29 et 30 septembre à 9h à l’hôtel Mercure d’Alger, un séminaire sur les indemnités de départ à la retraite, impôts différés et liasse fiscale de l’exercice 2019.

 

Association Grain de paix
L’association «Grain de paix» organise, du 16 au 21 septembre en son siège à Oran, une session de formation intitulée «Agir contre la violence et promouvoir la culture de paix».

 

Délégation de l'Union européenne en Algérie
La Délégation de l'Union européenne en Algérie, en collaboration avec les Etats membres de l'UE représentés en Algérie, le Ministère de l'Environnement et des Energies Renouvelables, organise le samedi 21 septembre à partir de 10h30 au niveau de la plage Khelloufi I (Zeralda) une journée de sensibilisation à la lutte contre la pollution marine.

 

ONCI et l’association Sirius
L’Office national de la culture et de l’information et l’association Sirius d’astronomie organisent du 3 au 5 octobre à la maison de la culture Malek-Haddad de Constantine, le 17e Festival national d’astronomie populaire.

 Sporeform

Sous le parrainage du ministre de la Jeunesse et des Sports, la 3e édition de Sporeform, le Salon de la remise en forme, aura lieu du 24 au 28 septembre à la Safex (Alger).

Sûreté nationale
L’émission «Fi Essamim» de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I de 16h à 17h, sera consacrée le  22 septembre aux «dangers de la mauvaise utilisation de l’internet par les élèves».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept