Restauration de la Casbah: l’architecte Jean nouvel explique sa démarche
Search
Mardi 12 Novembre 2019
Journal Electronique

L'architecte Jean Nouvel, chargé de poser les bases d'ici l'été d'une "revitalisation" de la Casbah d'Alger, assure à l'AFP vouloir respecter "la dimension historique" du quartier en réponse à ceux qui s'émeuvent de cette étude portant sur un haut lieu de la mémoire algérienne.

"On me demande de réfléchir à une stratégie liée à l'évolution de la Casbah. Aujourd'hui, il n'y a pas d'autre objectif que la remise de cette étude", dit l'architecte français qui s'est rendu sur place plusieurs fois pour découvrir le quartier historique d'Alger et les principaux acteurs du projet.

Jean Nouvel a été choisi par le wali d'Alger sur proposition de la région Ile-de-France dans le cadre d'un partenariat. La mission qui lui a été confiée en décembre consiste à élaborer un plan de revitalisation de ce quartier très densément peuplé, classé depuis 1992 au patrimoine mondial de l'Humanité de l'Unesco.

   "Actuellement, nous mettons en place deux ateliers, l'un à Alger, l'autre à Paris, avec pour le moment 5/6 personnes dans chaque ville afin que nous puissions rendre nos travaux au début de l'été", précise-t-il.

"Cela me rappelle un peu ce que nous avons fait sur le Grand Paris: établir les diagnostics et définir les objectifs qui sont associés à ces diagnostics", explique celui dont la désignation a toutefois soulevé des interrogations des deux côtés de la Méditerranée.

"J'ai été surpris comme tout le monde de voir dans les jours qui ont suivi l'accord une pétition de quelque 400 noms, essentiellement des architectes, urbanistes et universitaires, algériens et français, qui me priaient de ne pas accepter cette étude", remarque-t-il. "Je leur ai répondu qu'ils ne me connaissaient pas et, en particulier, que j'ai toujours été anticolonialiste."

Les pétitionnaires s'inquiétaient notamment qu'un architecte français puisse proposer des transformations d'un haut lieu de la bataille d'Alger contre le colonisateur français.  

"La Casbah d'Alger, bien avant d'appartenir à l'humanité - celle dont on nous dit qu'elle possède un patrimoine mondial - appartient d'abord à ses habitants, qu'ils possèdent un titre de propriété ou non, ensuite aux Algériens dont la lutte révolutionnaire contre le colonialisme français a régulièrement pris appui sur sa capitale", affirmaient les signataires.

"Mon travail prendra évidemment en compte le maintien des habitants sur place, l'accentuation de la mixité fonctionnelle et sociale, le respect de la dimension historique des différentes époques jusqu'à celle d'aujourd'hui incluse", assure Jean Nouvel.

"Il ne faut pas imaginer cette étude, poursuit le Prix Pritzker 2008, en terme de perturbations mais au contraire comme l'affirmation du respect du patrimoine construit et de ses habitants". Il se dit contre les conservations "embaumées" et "les reconstitutions qui n'ont pas de sens": "Il faut évidemment respecter ce qui est déjà et encore là."

Après la remise de ses "orientations", ajoute-t-il, c'est "la Casbah d'Alger, la Wilaya et le Wali" qui "décideront de la suite à y apporter".  

Comme tous les sites classés au patrimoine mondial, le projet, une fois finalisé, seras transmis à l'Unesco. Interrogé sur le fait que l'organisme international n'ait pas été averti en amont, Jean Nouvel dit en souriant : "Nous avons depuis rencontré une responsable de l'Unesco en charge de la Casbah. Elle a été ravie de pouvoir échanger avec nous pendant cette phase d'études".

"Essayons d'éviter de présupposer le pire", conclut-il, parlant de malentendus et de mauvaises informations qui laissaient croire qu'il pourrait construire à Alger des tours comme celles qu'il a édifiées à Doha et Barcelone.

Santé

Environnement

    • 15 ans d'émissions de gaz à effet de serre, 20 cm de montée des eaux

      Comme un paquebot lancé à toute vitesse ne peut s'arrêter d'un coup, le niveau des océans va monter dramatiquement même si l'on réduisait à zéro les émissions de gaz à effet de serre en 2030, mettent en garde des chercheurs dans une étude publiée lundi. Rien que les gaz à effet de serre rejetés entre la signature de l'accord de Paris, en 2015, et l'année 2030 contribueront à élever le niveau des mers de 8 centimètres d'ici 2100 et 20 cm d'ici 2300, par rapport à la période de référence 1986-2005, rapportent des chercheurs en science du climat basés en Allemagne dans les comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (la revue PNAS).

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Assemblée populaire nationale

L’Assemblée populaire nationale reprendra, le 12 novembre  à 9h30, ses travaux en séance plénière consacrés au débat de l’amendement de la loi organique 
relative à la loi de finances.

 

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, effectuera, le 17 novembre, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

Ministère de l’Education nationale
Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, prendra part aux travaux de la 40e session de la Conférence générale de l’Unesco, qui aura lieu du 12 au 27 novembre à Paris (France).

Ministère de la Santé

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, participera, à partir de 12 novembre  jusqu’à jeudi, au Sommet mondial de la population et du développement de Nairobi.

Ministère du Travail
Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera le 12 novembre   à partir du 8h30, au siège du ministère, la cérémonie d’installation et de lancement des travaux du groupe de travail chargé de l’élaboration de la stratégie du secteur en matière d’emploi dans les wilayas du Sud.

Musée du moudjahid
Dans le cadre de l’émission «Rendez-vous avec l’histoire», le Musée national du moudjahid organisera, le 14 novembre à 10h, à l’ITFC, la 224e édition intitulée «La participation de tous dans l’enrichissement et la préservation de la mémoire nationale».

Forum d’El Moudjahid

Le forum d’El Moudjahid recevra,  le 12 novembre , à l’occasion de la Journée mondiale du diabète, le président de l’Association des diabétiques de la wilaya d’Alger, Fayçal Ouhadda.

 

 

CACI
La Chambre algérienne de commerce et d’industrie, en collaboration avec l’ambassade du Portugal en Algérie, organise, aujourd’hui à 9h, à l’Ecole supérieure algérienne des affaires, un forum algéro-roumain.

 

CNAS

La caisse nationale de sécurité sociale, agence d’Alger lance jusqu’au 21 novembre au niveau des universités d’Alger une campagne d’information et de sensibilisation au profit des étudiants.

 

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

Hôtel Sofitel

Un marché du Mawled Ennabawi, auquel prendra part une trentaine d’artisans, se tiendra jusqu’ au 16 novembre à l’hôtel Sofitel d’Alger.

 

Cash Assurances

La compagnie d’assurance des hydrocarbures Cash organise le 18 novembre partir de 8h30, au CIC Abdellatif Rahal ,un séminaire au profit des dirigeants d’entreprises et leurs collaborateurs de la région centre ,portant le thème « L’assurance entre Innovation et Accompagnement »

 

Ambassade du Japon

L’ambassade du Japon à Alger organise à partir du 14 novembre à17h, l’ouverture de la semaine culturelle japonaise au Musée des Beaux-arts d’Alger.

 

 

 

Salle Ibn Zeydoun
A l’occasion de la sortie de son nouvel album «Wlidy», le chanteur Youss donnera, le 21 novembre à la salle Ibn Zeydoun de l’Office Riadh El Feth, à Alger, un concert de musique.

 

 

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept