Amin Zaoui : «Je suis pour la provocation et la subversion»
Search
Jeudi 20 Juin 2019
Journal Electronique

L’écrivain Amin Zaoui était, samedi dernier, l’invité des éditions Barzakh à la librairie «L’arbre à dire» à Alger, pour une rencontre autour de son dernier roman, «L’enfant de l’œuf». L’animatrice des débats, l’universitaire Afifa Brerehi, relève que la littérature d’Amin Zaoui puise sa matière dans la société et son fonctionnement sociopolitique. L’auteur, dans ce sens, répond qu’un intellectuel créatif ne peut être séparé de l’action sociale. «C’est quelqu’un qui se trouve dans l’action et qui se doit d’être quotidiennement dans la société» dit-il. Et de s’en expliquer : « La plus grande source d’inspiration est justement cette société et la rue». Zaoui souligne que même si l’acte d’écriture est de nature solitaire et d’isolement, la vie quotidienne est le terreau principal de toute inspiration. Entre l’écrit journalistique et romanesque, l’auteur de  « Festin de mensonges» affirme que seul le style d’écriture diffère, mais pour ce qui est des thématiques, elles se rejoignent, c’est toujours de la société qu’elles s’inspirent. Auteur bilingue, il alterne entre l’écriture en français et en arabe. A ce sujet, Afifa Brerehi pose la question sur la complémentarité entre les deux langues pour l’auteur et ce qu’apporte cette interaction linguistique à l’écriture d’Amin Zaoui. «J’ai écrit pour la première fois au collège, dans une revue dirigée par Malek Haddad et c’est grâce à ses encouragements que j’ai plongé dans le monde de l’écriture et que j’ai aimé la langue française». Mais, dit-il, j’aime aussi langue arabe, les grands noms de la littérature arabe et de la pensée arabo-islamique. «Je me sens comme un oiseau qui vole avec ses deux ailes, lire et écrire dans deux langues, c’est avoir deux imaginaires. Les langues sont magiques», ajoute-t-il. Amin Zaoui note aussi que lorsque qu’on lit les textes en arabe dialectal comme ceux de Benguitoune, El Khaldi ou Ben Khlouf, on ressent un autre plaisir et une autre magie. Pour cela, ajoute-t-il, «se retrouver entre toutes ces langues est une véritable aventure et un plaisir». Mais le romancier précise aussi qu’il ne passe d’une langue à une autre pour faire passer un message à telle ou telle frange de lecteurs. « Je m’adresse à mes lecteurs arabophones avec les même propos qu’à mes lecteurs francophones.» Concernant le roman «L’enfant de l’œuf», Afifa Brerehi relève un décalage entre le titre et le contenu de l’œuvre. «Le titre est un travail à part, il peut être le déclic pour une œuvre, il peut venir au milieu comme il peut venir à la fin, mais il y a toujours un lien entre l’œuvre et le titre. C’est un travail qui nous accompagne tout au long de l’œuvre», note l’auteur.

En fait, l’enfant de l’œuf est un questionnement sur la création de l’univers. Pour Zaoui, l’idée que la femme soit issue de la côte de l’homme est un mythe. Alors pour le battre en brèche, il en a choisi un autre celui d’un homme qui vient de l’œuf pour sauver l’humanité. « Un autre début de la vie». Dans «L’enfant de l’œuf», il y a deux principaux personnages, Arris, un chien, et Mouloud son maître. Arris ne cesse d’interroger son maître sur diverses questions sur la religion, le sacré, le sexe et autres sujets de la vie. «C’est un chien philosophe», déclare Zaoui. Il y a dans ce roman un questionnement sur la violence et la bestialité. «Nous les retrouvons plus chez l’homme que chez l’animal, représenté par le chien», rappelle l’écrivain. Mais l’auteur est également connu sur ses positions vis-à-vis de l’obscurantisme religieux et toutes les tares de la société. «L’écriture est avant tout un acte courageux. Sans courage, la littérature est mort-née. Je suis pour la provocation et la subversion, mais assises sur un savoir ». «Quand je parle de l’intégrisme, c’est de toute la violence qui en découle que je parle. On parle de guerres saintes, mais on oublie que toute guerre est sale et violente et les plus féroces sont les guerres saintes. C’est de cela que je parle dans mes écrits.»

Hakim Metref 

Santé

Environnement

    • Lutte contre les décharges sauvages:Une application pour alerter

      La lutte contre la prolifération des décharges sauvages, constitue une des priorités de l’Agence nationale des déchets (AND).Après le lancement, le 5 juin 2017, d’un numéro vert (3007) conformément aux directives du ministère de l’Environnement et des énergies renouvelables pour la mise en œuvre et l’exploitation d’un système de veille et d’alerte sur la gestion des déchets, l’AND a mis en exploitation, il y a deux mois , l’application NDIF sur téléphone portable.

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Conseil de la nation

Le Conseil de la nation poursuivra ses travaux  le 20 juin , à 9h30, consacrés au vote des projets de loi relatifs aux règles générales de prévention des risques en matière de sécurité contre les risques d’incendie  et aux activités nucléaires et la présentation du projet de loi relatif aux activités de médecine vétérinaire.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière organisera, le 24 juin à 10h à l’Institut national de santé publique, une conférence de presse consacrée à la situation épidémiologique de l’envenimation scorpionique.

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera, le 20 juin  à 9h30 au CNFPS de Birkhadem (Alger), la cérémonie de remise du prix dans sa 3e édition nationale de l’encouragement de l’entrepreneuriat féminin.

Ministère du Tourisme

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera, le 20 juin  à 9h à l’hôtel Riadh à Sidi Fredj (Alger), les travaux d’une rencontre sur le rôle du tourisme saharien dans la promotion des activités touristiques.

Ministère des Ressources en eau

Sous la présidence du ministre, le ministère des Ressources en eau organisera le 20 juin, à 10h, au siège du ministère, un regroupement des directeurs régionaux du secteur pour la préparation de la saison
estivale 2019.

 

UGCAA

L’Union générale des commerçants et artisans algériens organisera le 22 juin, en son siège, la réunion de l’Union nationale des auto-écoles.

 

HCLA
Le haut-Conseil de la langue arabe organisera, les 1er et 2 juillet, de 9h à 13h au siège du Conseil, la dernière session de formation au profit des journalistes.

ONAT
L’Office national algérien du tourisme organise, à l’occasion de la 52e édition de la Foire international d’Alger, le 22 juin à 13h, une sortie touristique ouverte à La Casbah d’Alger.

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information lance son programme «l’été en musique» et organise, du 20 au 23 juin, des soirées artistique à Oran et Alger, en partenariat avec l’Oref, et à Constantine, en partenariat avec l’Institut français.

Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise chaque samedi, jusqu’au 27 juillet, des ateliers de slam.  

Editions Média Index
Les éditions Média Index organiseront, le 22 juin, à 14h à la librairie «la Renaissance» de Riadh El Feth (Alger) et le 29 juin, à la librairie Chihab de Constantine, une vente-dédicace de l’ouvrage «les Cris de douleur des profondeurs du Rhumel» d’Abdelmadjid Sana.

 

DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale diffusée à 16h sur les ondes de la Radio Chaîne I sera consacrée  le 20 juin  aux dispositions prises à l’occasion de la saison estivale 2019.

Radio algérienne

La Radio Chaîne III organisera, le 22 juin, à 9h, la 14e édition des «Eboueurs de la mer» .

CDER

Le Centre de développement des énergies renouvelables organise  le 20 juin, à 9h30, au niveau de son siège à Bouzaréah, une cérémonie pour la promotion de la production scientifique et le développement technologique.

Musée du moudjahid    

Le Musée national du moudjahid organise le 20 juin , au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 372e rencontre avec les moudjahidine et le moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept