bannière vote
Prix du chef de l’Etat, « Ali Maachi », pour les jeunes créateurs:Les œuvres des artistes désormais prises en charge
Search
Vendredi 13 Décembre 2019
Journal Electronique

La 13e édition du Prix du chef de l’Etat, « Ali Maachi » pour les jeunes créateurs, s’est distinguée des éditions précédentes par une nouvelle mesure prise et annoncée la ministre de la Culture, Meriem Merdaci, lors de la cérémonie organisée, jeudi dernier à l’opéra Boualem Bessaïh d’Alger.

Organisée par le ministère de la Culture en collaboration avec l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (ONDA), en présence de membres du gouvernement et d’un panel de personnalités du monde culturel et artistique, la cérémonie a été notamment animée par la prestation artistique d’un orchestre regroupant des musiciens de l’orchestre symphonique de l’opéra Boualem Bessaïh, et des élèves de l’institut national supérieur de musique (INSM).

Le prix « Ali Maachi » créé en 2008 récompense chaque année de jeunes créateurs dans diverses activités artistiques. Mais cette année la récompense va au-delà de la cérémonie et du prix octroyé traditionnellement, elle se donne pour moyen la prise en charge les artistes dans le sens qu’elle a pour mission d’aider ces derniers à concrétiser leur travail. C’est ce qu’a annoncé justement Merdaci dans son discours d’ouverture. « Il n’est pas suffisant de donner des sommes d’argent aux artistes, il est nécessaire aussi de les accompagner et de promouvoir le travail » déclare-t-elle.

Ainsi les œuvres littéraires seront éditées à l’occasion du prochain salon international du livre d‘Alger (SILA). Les œuvres cinématographiques et audiovisuelles seront prisent en charge par le centre national de l’audiovisuel et du cinéma (CNCA) qui offrira aux jeunes talents la possibilité de produire leur premier court métrage professionnel. Dans la catégorie chant et danse, les lauréats auront le privilège de participer au prochain Festival de danse contemporaine. Pour les artistes peintres, les candidats retenus pour le prix représenteront l’Algérie, lors du prochain festival international de calligraphie à Istanbul en Turquie.

Par ailleurs la ministre a annoncé la signature, dans lés prochains jours, d’une convention cadré entre son département et les compagnies algériennes d’assurances CAT, CAAR et SAA, visant à faire bénéficier tout les gens du secteur de la culture titulaire une carte et affilié à l’ONDA, de réductions considérables sur l’assurance des personnes et des biens.

Prix et récompenses

A cette occasion également, un hommage a été rendu à cinq personnalités artistiques pour leur travail et leur apport à la culture nationale. Il s’agit du musicien compositeur, et maître de la chanson Châabi, Boualem Rahma, l’homme de théâtre Abd-el-Hamid Habati, l’artiste peintre Fatiha Bisker, le cinéaste Mohamed Cherfaoui et l’homme de lettres Mohamed Al Ali Araar.

Quelques23 jeunes créateurs se sont vus distingués, sur les 297 candidats représentants 16 wilayas du pays, dans les 8 disciplines pressentes à cette 13e édition. Des cheque de 500.000 DA, 300.000DA et 100.000 DA ont été remis aux lauréats, en plus d’un cheque de 100.000 offert par l’ONDA aux premiers lauréats de chaque discipline.

Dans la catégorie roman se sont, dans l’ordre, Belekhel Nesrine de Tébessa, Smail Mohamed d’el Bayadh et Touahria Abderrezak qui ont été distingues et reçu leur distinction de la main de la Ministre de la culture. Dans la poésie, Beldjilali Aicha de Tlemcen, Ben Amar Mossaab et Boufekhta Ahmed de Jijel qui ont été récompensés des mains du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Tayeb Bouzid. Dans le texte théâtral ce sont Smain Azeddine et Lounes Sabrina qui ont reçu le second et troisième prix. Le jury n’a pas attribué de 1er prix dans cette catégorie. Les prix ont été remis par le ministre de la Communication Hassen Rabhi. Dans la catégorie Chant et Musique, le ministre de la Jeunesse et des sports, Salim Bernaoui a remis les distinctions à Behri Younes, Bastandji Mohamed Abdelwahab et Fadhloun Kamel.

Dans la catégorie chant et danse, le directeur de l’ONDA Samy Bencikh à décerné les prix à Leblata Abdenaceur de Batna, Boukhari Zoubir de Djelfa et Adjrad Koceila de Bouira. Pour la catégorie Arts cinématographiques et audiovisuels, se sont les jeunes Bounab Khaled d’Alger, Hamza Djazairi d’Alger et Djellouli Ali de Bordj Bou Arreridj, qui ont reçu leurs pris de la part de Mohamed Yahiaoui directeur du théâtre national Mehieddine Bachtarzi. Le directeur de l’opéra d’Alger, Nouredine Saoudi, pour sa part à attribué les distinctions dans la catégorie arts théâtraux à Hentour Ghania, Guergah Hichem et Lehouas Mohamed. Pour la dernière discipline, les arts plastiques, la ministre de la culture à remis les distinctions à Khalil Nesreddine d’el-Taref, Hadji Yahia de Tébessa et Imane Kaci-Moussa d’Alger.

 

Hakim Metref

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Foire de la production nationale

La 28e Foire de la production nationale ouvrira ses portes le 19 décembre au Palais des expositions des Pins Maritimes, Alger.

 

CAAR
La Compagnie algérienne d’assurances et de réassurance organisera, le 15 décembre, au CIC d’Alger, à partir de 9h, une journée portes ouvertes sous le thème «la CAAR à l’écoute de ses partenaires».

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organisera, du 19 au 23 décembre, les travaux du 15e congrès du Front Polisario.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

Agenda culturel

Café littéraire de l’Opéra d’Alger

La chanson bédouine en débat

Le café littéraire de l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organisera, le 21 décembre à 16h, une rencontre-débat autour de la chanson bédouine «Aiyai, le chant de l’ouvert», animée par le professeur Hafid Hamdi Cherif.

Galerie d’art Aïcha-Haddad
Mourad Foughali expose ses toiles

Au grand bonheur des passionnés des arts plastiques, l’artiste peintre Mourad Foughali expose à la galerie d’art Aïcha-Haddad, à Alger, une série de toiles sous le thème «Rayonnement des sens». Organisée par l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger, l’exposition se poursuivra jusqu’au 20 décembre.

Musée des beaux arts

A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale académie des beaux arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger, une exposition, intitulée «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnole Goya, se tiendra jusqu’au 15 décembre prochain au Musée des beaux arts d’Alger.

 

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept