Festival Diwane à Béchar :Maâlma Lalla Kheira conquiert le public
Search
Mardi 02 Juin 2020
Journal Electronique

Maâlma Lalla Kheira, l'une des rares femmes à jouer du Goumbri, un instrument à cordes pincées dédié à la musique traditionnelle Gnawa, a conquis le public présent samedi soir dernier aux premières représentations artistiques de la 12ème édition du Festival culturel national de la musique et danse Diwane.

Lalla Kheira, avec sa troupe de femmes musiciennes, toutes issues de familles s'adonnant aux rites Diwane à Ghardaïa et qui sont à leur premier passage sur scène à l'occasion de cette manifestation, ont surpris le public par la dextérité des jeux Krakeb (qarqabous) et surtout la parfaite maîtrise du Goumbri par cette jeune artiste, de son vrai nom Kheira Bouchareb. "Je suis née à Ghardaia et j'ai grandi dans l'ambiance de la culture du Dendoun, une variante régionale du Diwane dans cette wilaya. J'ai appris à jouer le Goumbri grâce à ma défunte mère Hadj Ayoubi Meriema, elle-même adepte depuis son jeune âge des rites sacrés du Diwane", a-t-elle déclaré à l'APS.

"J'ai appris le Goumbri, -unique instrument à cordes dans les pratiques rituelles et musicales du Diwane qui était, par le passé, l'apanage des hommes-, au sein des groupes Diwane. Mon amour pour le Diwane et la pratique du Dendoun par les femmes, comme c'est le cas chez nous à Ghardaïa, nous a permis de créer en 2007 la troupe feminine Dendoun Lalla Kheira", a-t-elle ajouté.

"Passer la première soirée de ce festival constitue pour moi et pour ma troupe, forte d'une dizaine de musiciennes, une grande et importante sortie artistique, malgré notre participation à plusieurs manifestations culturelles et artistiques, notamment à Tizi-Ouzou, Constantine et Alger", a-t-elle signalé.

"Nous avons été très heureuses par l'accueil qui nous a été réservé par le public de Bechar, un public connaisseur en matière de musique et danse Diwane, ce qui constitue pour moi et ma troupe un atout pour poursuivre notre chemin dans la promotion de la participation des femmes au développement de cet art séculaire, qui était jusqu'à un temps récent réservé uniquement aux hommes", a indiqué Lalla Kheira. "Ce festival national du Diwane de Bechar est certainement le seul espace qui permet de faire connaître les femmes musiciennes au sein du Diwane et surtout des Maâlma comme moi, jadis confinées dans les espaces sacrés des pratiques Diwane, comme c'est le cas actuellement de plusieurs musiciennes qui jouent de cet instrument à Ghardaïa et qui ne peuvent, pour différentes raisons, prendre part à des manifestations d'ampleur nationale", a-t-elle expliqué.

"A travers cette première participation au festival, nous voulons démontrer aussi la présence des femmes adeptes du Diwane tant sur la scène artistique national, que dans ses pratiques sacrés où les femmes adeptes de cette tradition sont présentes dans les différents segments liés à son organisation et son déroulement, notamment dans sa variante Dendoun, chez nous à Ghardaïa", a fait savoir cette artiste également présidente de l'association "Dendoun-Feminin'' de cette célèbre ville touristique dans le sud du pays.

Lotfi Attar charme le public

 

Durant la même soirée, l’emblématique guitariste Lotfi Raina Rai a charmé le public avec son jeu, ses chansons et mélodies jouées avec dextérité. Jouant avec finesse et maitrise de son instrument, Lotfi Raina Rai qui été accompagné des cinq musiciens de son célèbre groupe Raina Rai, a réussi à séduire les spectateurs présents au complexe sportif du "18 fevrier". "Toul Atayla","Diri latay ya Awali", ainsi que les autres tubes de ce mythique groupe de Sidi Bel Abbes, n’ont pas laissé le public indifférent.

 

Les fans ont suivi avec joie le passage sur scène de ce talentueux guitariste qui a clôturé son spectacle en couleur avec la participation de musiciens Diwane des ville d’Oran et de Ghardaïa, un tour de chant animé par le nouveau genre musical crée par Lotfi Raina Rai en l’occurrence, le "Goumguitare", envoutant le public présent, composé essentiellement de jeunes.

"Le passage sur la scène du festival de Lotfi Raina Rai avec son nouveau genre, confirme le talent de ce musicien qui a donné énormément à la musique Rai et Algérienne", ont indique des jeunes présents à la première soirée du festival dont le coup d’envoi a été donné par les autorités locales de la wilaya.

Le festival qui prendra fin ce soir a vu également défiler  plusieurs troupes troupes, à l’image de "Ahl Tarh du Diwane" de Bechar, "Sidi Billal de Relizane, "Dendoun" de Ghardaia, et "Ahl Diwane" de Mascara.

Le Diwane au féminin de l’artiste Nora Gnawa et son groupe de musiciens, clôturera la deuxième soirée du festival avec ses nouveautés. Le jury est présidé cette année par le maalem Youz Youcef, l’un des ténors de la musique et danse Diwane dans le pays.

APS

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère  des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, effectue, le 1 juin , une visite de travail dans la wilaya de Laghouat et demain dans celle de Djelfa.



Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept