Festival international du théâtre de Bejaïa :: «Le musée», plaidoyer pour la préservation du patrimoine africain
Search
Lundi 06 Avril 2020
Journal Electronique

«Le musée», du metteur en scène sénégalais, Djibril Goudiaby, présenté au 2e jour du festival international du théâtre de Bejaïa, a résonné, dimanche dernier au théâtre Abdelmalek-Bouguermouh, comme un strident plaidoyer en faveur de la préservation du patrimoine culturel et artistique africain, soumis à un furieux trafic et ce dans une indifférence totale, parfois coupable. L’auteur de la pièce n’y va pas par quatre chemins pour dire tout le mal qu’il en pense, tirer la sonnette d’alarme et fustiger le laisser- faire» ambiant et le drapage qui le caractérise sous couvert de la mondialisation et de son corollaire, le libre négoce. Les conséquences, dira-t-il, participe à la destruction des richesses du pays qui le subit, mais plus grave à la dépersonnalisation de ses populations. Il en illustre ainsi sa perception des choses, en mettant en lumière les tracas d’un jeune diplômé de son pays, parti faire des études poussées sur le patrimoine en Europe et qui revient avec un projet en tête, celui d’ouvrir un musée, d’une part, pour sauver et préserver les objets de valeur de son village et, d’autre part, pour contribuer à faire connaître la profondeur de son histoire. Mais son projet peine à accrocher. Et d’aucuns, y compris au sein de sa famille, n’y adhèrent pas, trouvant l’idée et l’entreprise aussi vaine que farfelue, suscitant, du reste, une telle hostilité que certains proches l’accusent de commettre un sacrilège, n’ont pas hésité a échafauder un stratagème pour l’en dissuader ou l’arrêter dans sa folie, pensant notamment soit à lui brûler la structure ou tout bonnement à attenter à sa vie. En fait, derrière toute cette agressivité, voire une farouche animosité, se cache une peur de voir surgir des secrets anciens, dont la révélation est de nature à nuire aux équilibres du village et donc de la communauté. L’exemple le plus éloquent étant l’autre projet subsidiaire du héros, qui s’est mis en tête de rapatrier la dépouille momifiée de son arrière-grand-mère, prêtresse de son état, localisée dans un musée étranger. Sa déportation puis sa mort loin de chez elle durant la 2e Guerre mondiale reste encore une intrigue et son rapatriement est jugé de nature à en lever le voile et à menacer peut-être des intérêts acquis mais sourds. La dame, connue aussi pour s’être rebellée contre le colonialisme, reste encore très vénérée et souvent comparée par les villageois à la Vénus noire de Namibie. Et c’est tout naturellement que sa réapparition, même morte, effarouche et terrifie. Au bout d’un parcours du combattant fait de ténacité, d’audace et de persuasion, « Inké» arrive à convaincre ses compatriotes de l’utilité et de la pertinence de son projet. Et la pièce se ferme sur un joyeux happy-end, et il reçut plein d’offrandes pour son «musée». Une chronique linéaire, dépouillée de toute parabole, mais qui en dit long sur un phénomène, le vol d’objets historiques et patrimoniaux qui n’épargne aucune partie du monde sous-développé.
 APS

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministèrede la solidarité
Dans le cadre de la prise en charge des familles démunies, le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme organise, le 01 avril à 10h, avec la participation de plusieurs secteurs ministériels, des caravanes de solidarité. Le coup d’envoi sera donné par la ministre Madame Kaoutar Kirikou, et le ministre de l’Agriculture, Cherif Omar

 Protection civile

La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger organise, en collaboration avec les associations des vétérinaires et des maitres assistants, le 31 mars, deux opérations de désinfection à l’hôpital d’El Kettar (10h) et de Zemerli (14h).

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaine I sera consacrée, le 01 avril  à partir de 16h, aux questions de l’utilité du confinement pour éviter la propagation de coronavirus.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept