Imprimer

Les policiers de la 1re sûreté urbaine d’Aïn Oulmène, à une trentaine de kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Sétif, ont arrêté, hier, trois individus impliqués dans la vente de pièces archéologiques remontant à l’époque romaine. Agissant sur information faisant état d’individus activant dans le trafic de pièces archéologiques, les enquêteurs n’ont pas tardé à les identifier pour les intercepter à bord d’un véhicule en possession de 10 pièces de monnaie en bronze, d’un sabre traditionnel berbère, d’un poignard asiatique et d’une ancienne bague. Selon l’avis d’experts relevant du musée public national de Sétif, ces pièces remontent au IVe siècle de l’époque romaine. Le chargé de communication de la sûreté de wilaya de Sétif a indiqué qu’une procédure judiciaire a été établie à l’encontre des trois mis en cause pour détention et vente illicite de pièces archéologiques, pour être présentés devant les juridictions compétentes.
 A. T.