Search
Au cœur de l’Akfadou, la divine surprise
Mardi 21 Novembre 2017
Journal Electronique

L’Akfadou recèle un site féerique. Le Lac Noir, appelé communément Agoulmim Aberkane est une  étendue d’eau qui abrite une faune et une flore très riche. Ce site découvert  récemment par le grand public est très fréquenté.  L’association écologique « Les Amis de la nature » d’Addekar, (wilaya de Béjaia)  appelle  même  les pouvoirs publics à classer la forêt d’Akfadou comme parc national  ou réserve naturelle  pour  y limiter ou carrément interdire l’activité humaine. Et lancer ensuite des recherches scientifiques sur la conservation des paysages et des écosystèmes, la gestion des ressources naturelles et l’impact des activités humaines.

Un reportage de Karima Dehiles

Invitée à une randonnée par Les Amis de la nature, une dizaine de jeunes (16 à 20 ans) a voulu vivre une aventure au cœur de la verdoyante Akfadou. Deux membres de l’association, Yacine Lazib et Merzouk Khoukhi, se sont proposés comme guides. Les deux « amoureux » de la nature n’ont pas hésité à faire découvrir aux jeunes  les moindres coins et recoins.

Le vendredi dernier, tôt le matin, le groupe s’est réuni dans un  café du chef-lieu de la commune d’Addekar, appelé aussi Toukbil. Munis de sacs-à-dos, l’ascension vers le lac noir en  le long d’une route sinueuse qui s’étale sur 12 km est entamée. « Ce n’est pas une mince affaire », avertit Yacine qui donne des consignes aux apprentis randonneurs  enthousiastes.

Vers 6h du matin, l’équipe se met en marche en file indienne. Les guides  prennent la tête du groupe. Merzouk revient sur le rôle de ce massif pendant la guerre de libération. « L’Akfadou a été le bastion du colonel Amirouche, le QG de la wilaya III. C’est Un lieu d’histoire et de mémoire », dira-t-il, à l’adresse de marcheurs attentifs.  Arrivés sur la route serpentée qui traverse la forêt, l’  « historien » insiste sur l’existence de la  voie remontant au IIIe siècle. « Cet axe a été ouvert par les Romains. Il mène  jusqu’à l’aqueduc  de Toudja à Ifrène. Et sur  l’autre versant, vers le col de Tagma, dans la wilaya de Tizi Ouzou », affirme-t-il, tout en invitant les touristes à prendre de grand bol d’air pour ne pas se  fatiguer.

Yacine  lui, veille sur le bon déroulement de cette randonnée et le bien être de ces jeunes. Après une heure de marche, on marque  une pause. Du  café, de l’eau et  des gâteaux sont servis. Chacun a ramené son  goûter.

Epuisés, les marcheurs se laissent se reposent  à l’ombre des chênes zen. « Cela fait un bail que je n’ai pas marché de cette manière. Mes jambes commencent à me faire mal », s’exclame Omar. Kamel, venu de la ville d’Oran, s’exclame  « je respire à pleins poumons. La pollution nous a intoxiqués ». « Je suis heureux d’être dans cet endroit féerique et en bonne compagnie. Le bonheur », ajoute-t-il. A un  geste de Yacine  bras, tout le monde se met debout. « Le chemin est encore long.», rappelle t-il. Le groupe s’ébranle de nouveau .

Sur le bord de la piste, un amas de pierres a les apparences de  ruines. « ses pierres ne sont pas arrivées ici toutes seules », fait remarquer Fayçal, venu tout droit des Aurès. « C’était un fort romain pour sécuriser la route. Les caravanes qui passaient par là étaient souvent attaquées et pillées », explique  Merzouk « nous appelons cet endroit Ksar Kibouche.», ajoute t-il

Réintroduction du cerf de Berbérie

Sur les routes nationales 34, ou touristiques, un enclos est vite repéré.  « Depuis 2005, la réintroduction des cerfs de Berbérie qui vivait en Afrique du Nord  est menée par le centre cynégétique de Zéralda. La Conservation des forêts de Béjaïa est chargée de la  surveillance et protection du site  », rappelle Merzouk. « L’opération est réussie. On peut observer des femelles avec leurs petits », se félicite-t-il. Samir, un curieux, demande au groupe de rester un moment pour voir un cerf. « Il te faut beaucoup de patience. Ils se cachent dans les bois. Ce sont des animaux sauvages, méfiants et insaisissables », explique Souad, une étudiante à l’université Mira de Béjaia. « Tu dois  campes ici pour avoir une chance sur mille de les apercevoir », ironise-t-elle.

Sur le chemin, des vaches sauvages se promènent en toute liberté. Elles se regroupent devant les points d’eau aménagés depuis l’époque coloniale. D’autres animaux y sont recensés entre autres le singe magot, le sanglier, le lièvre, le chacal, le rat roux. Le vautour fauve, l’aigle fauve, l’alouette Lulu sont des oiseaux endémiques.  S’agissant de la flore,  « Le chêne zen est l’essence la plus répandue. On compte aussi l’aune, le chêne afares, l’érable  et le houx. D’autres espèces ont été introduites vers 1900 tels le cèdre de l’Atlas, le pin noir, le pin Colter… », détaille Merzouk, désignant chaque arbre et son nom. 

Agulmime Averkane,

Après 3 heures de marche, à 1500 m d’altitude, un lac, nappé de fleurs et ceinturé par des arbres et avec la présence de ses 50% d’espèces méditerranéennes de flore et de faune constitue la divine surprise.

Le lac qui, en saison hivernale, double de superficie est  un lieu de détente propice  au repos et à la méditation. Des sentiments de plénitude et d’émerveillement  vous prennent.  Omar, assis se dit impressionné    : « Il y a de petites bêtes dans l’eau. Des plantes aussi. Ces arbres autour sont comme des gardiens. On a l’impression qu’ils protègent cet espace de tout intrus. » Yasmine, debout, fait un petit tour sur elle-même. « Je ne pouvais pas imaginer qu’un tel lac existe. C’est magique », clame-t-elle, les yeux écarquillés.

Chacun s’affaire de son côté. Certains préparent un pique-nique sous l’ombre des arbres, d’autres visitent les lieux. « Je préfère découvrir  la forêt», affirme Salim, un biologiste.

Une cédraie « blessée »

A quelques mètres du lac, des cèdres de l’Atlas  occupent une grande superficie. « Ils colonisent de plus en plus la forêt vu que cette essence est résistante », explique le biologiste.   « Des personnes inconscientes ont hélas  sculpté leurs initiales sur les troncs de ces arbres majestueux. La bêtise humaine n’a pas de limites », regrette-t-il en caressant   les arbres. « Des irresponsables portent atteinte à la forêt. Ils tuent tout ce qui est vivant », deplore Merzouk .La forêt reste  relativement propre. « Un travail de longue haleine  est effectué par l’association et les gens de la région. Nous organisons des sorties avec les écoles et les habitants pour ramasser les détritus laissés par des gens qui ne respectent pas la nature », soupire  Yacine, qui a organisé sur place une collecte d’ordures.

K. D.      

        





  • Match Amical Algérie centre Afrique
  • Match Amical Algérie centre Afrique
  • Match Amical Algérie centre Afrique
  • Match Amical Algérie centre Afrique
  • Match Amical Algérie centre Afrique
  • 4 eme session Cofema Algérie France
  • 4 eme session Cofema Algérie France
  • 4 eme session Cofema Algérie France
  • 4 eme session Cofema Algérie France
  • 4 eme session Cofema Algérie France
  • 4 eme session Cofema Algérie France
  • Mihoubi au Slia
  • 4 eme session Cofema Algérie France
  • 4 eme session Cofema Algérie France
  • ensembles construisons l'avenir 1
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  • affiche1
  • ensembles construisons l'avenir 2
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  • affiche2
  • Panneau d affichage electoral
  • ensembles construisons l'avenir
  • Mourad Medelci  lors du colloque violence contre la femme
  • ensembles construisons l'avenir 3
  • remise de véhicule  voiture Mercedes
  • election-ettaref
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  • élection-bejaia
  •  Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) sur l’Afrique de l’Ouest
  • Panneau d affichage electoral
  •  Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) sur l’Afrique de l’Ouest
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  •  Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) sur l’Afrique de l’Ouest
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  • élection-constantine
  •  Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) sur l’Afrique de l’Ouest
  • éléction-alger
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  • élection-chlef
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  • élection-bouira
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  • élection-blida
  • La loi sur les hydrocarbures :La première mouture sera prête en juin 2018
  • Remise du Prix du président de la république du journaliste professionnel aux lauréats
  • éléction-Biskra

Monde

Société

    • Baisse sensible de la violence, selon les services de sécurité

      Le phénomène de la violence dans les nouveaux quartiers est plus  d’ordre social que sécuritaire, selon des études analytiques des services de sécurité qui  plaident  pour un accompagnement social de l’action policière. Pour ce faire, les services de police et de la Gendarmerie Nationale ont opté pour le travail de proximité, l’anticipation et la prévention.

Environnement

Economie

Culture

    • L’art est dans la rue

      Ali et Mohamed sont deux artistes, chacun à sa manière et chacun son monde d’expression. Ali est peintre et Mohamed musicien. Mais les deux ont en commun leur choix de se produire dans la rue.

Sciences et Technologies

    • Un virus voleur de bitcoins identifié par Kaspersky

      La société de sécurité informatique russe Kaspersky Labs a annoncé jeudi avoir identifié un virus qui fait les poches des détenteurs de monnaies virtuelles et dont le butin atteint pour l'heure environ 140.000 dollars.

Sports

    • Championnat arabe de natation : la belle récolte algérienne

      La natation algérienne s’est fortement distinguée lors du championnat arabe des jeunes (16-18 ans) ayant pris fin hier au centre nautique du Caire. Ainsi donc chez la catégorie masculine, le nageur Moncef Balamane a obtenu la médaille de bronze du 100 m brasse (catégorie 16-18 ans).

      Le pensionnaire de l’USM Alger a réalisé un chrono de 2:22.31, derrière le Jordanien Amro Basil Al-Wir (2:19.61 - Or) et le Tunisien Adnen Beji (2:19.84 - Argent). L'ex-sociétaire du NR Dély Ibrahim remporte ainsi sa deuxième médaille du championnat, après avoir pris l'argent du 100m brasse avec un temps de 1:05.38.

    • Coupe du Monde 2018 (qualifications -zone Afrique) : l’Algérie à la 19e position (CAF)

      L'Algérie occupe la 19e et avant dernière place au tableau général final des qualifications de la  Coupe du Monde  2018 (zone Afrique) qui ont pris fin mardi avec la consécration du Nigeria,   Egypte, Sénégal, Maroc et Tunisie, selon le classement publié ce jeudi par  la Confédération africaine de football (CAF).

Santé

    • Nager avec des dauphins virtuels, une thérapie bien réelle

      Benno se baigne dans une piscine des plus banales, faite de carrelages et de chlore, lorsqu'il voit soudain passer sous ses yeux un dauphin, lent, gracieux... et virtuel. Un animal qui, même irréel, a des vertus thérapeutiques, en particulier pour les personnes en situation de handicap ou souffrant de maux chroniques.

Medias

L'agenda

Ministère de la Communication

Le ministre de la communication, Djamel Kaouane procèdera, dans la matinée de demain à Ouled- Fayet, à l’inauguration du nouveau siège de l’agence Anep messagerie Express-AME, filiale de l’agence nationale de communication, d’Edition et de publicité-ANEP.

Ministère de la Solidarité nationale

La ministre de la solidarité nationale, de la famille et de la Condition, Mme Ghania Eddalia, effectuera aujourd’hui, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Boumerdes.

Ministère de la culture 

le ministre de la culture,  Azzedine Mihoubi effectuera aujourd’hui, une visite de travail et d'inspection dans  la wilaya d’Illizi.

Ministère de la Formation

Le ministre de la formation et de l’enseignement professionnel, Mohamed Mebarki, effectuera aujourd’hui,  une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tissemsilt.

Protection civile

La direction générale de la protection civile organise aujourd’hui à 09h30, au niveau de centre de la direction de la protection civile de la wilaya d’Alger –El Harrach-, une session de formation en matière de communication en temps de crise.

Salon international du logement

La 10e édition du salon international du logement et de l’immobilier-LOGGIMO-se tiendra du 23 au 26 novembre au palais des Expositions avec plus de 200 exposants.

Musée National du Moudjahid

Le Musée National du Moudjahid organise aujourd’hui à 14h, une conférence historique à l’occasion du 63ème anniversaire du décès du héros de la révolution Badji Mokhtar

SIBAL Expo 2017

La première édition du salon international  des boissons en Algérie, Salon SIBAL –EXPO 2017 aura lieu du 27 au 29 novembre au CIC International des Conférences d’Alger.

Institut Culturel Italien

L’institut culturel Italien organise aujourd’hui à12h, une conférence dans le cadre de la 2ème édition de la Semaine Italienne dans le monde.

APRUE

Sous le haut patronage du ministre de l’Energie, l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie, organise, le 27 novembre à la salle de conférence du ministère de l’énergie un séminaire sur l’efficacité énergétique dans le secteur de l’industrie.

INSEG

L’institut national d’études de stratégie globale organise demain à 14h45, une conférence sur « La problématique de l’eau en Algérie : Enjeux et défis de l’exploitationrationneles et durable des ressources ».

 

 

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

Reportage

    • Il y a 16 ans, inondations meurtrières à Bab El Oued: Les leçons d’une catastrophe

      Vendredi 10 Novembre 2017. Un calme règne en ce jour de repos  à  Bab El Oued. Des  habitants et des passagers pressent  le pas vers le marché couvert pour y  faire leurs emplettes. Des salons de thé affichent déjà complets en cette matinée. Les  discussions tournent surtout  autour des déclarations de l’Entraineur de l’Equipe Nationale, Rabah Madjer. Pas loin, des enfants peu soucieux de la pluie  jouent au ballon dans un  stade de proximité. Rien n’indique que le  quartier avait vécu un drame il y a 16 années.

      Read more Il y a 16...

    • Raid des sables d’Algérie: l’Assekrem bouleverse les esprits

      Pour couronner le long circuit de plus de 2000 km les participants au raid des sables d’Algérie ont poursuivi leur montée vers l’Assekrem où ils ont été émerveillés par la beauté du site, unique au monde. Le trajet a été long et épuisant mais « ça valait le détour » résume Bilal. Après une pause déjeuner marquée à Tafilelt, où les participants se sont promenés et immortalisés la beauté du lac, des rochers et des plantes exotiques, la caravane s’est dirigée vers l’Assekrem.

      De notre envoyée spéciale : Nouria Bourihane

      Read more Raid des...

Conception/Kader Hamidi/Kdhosting . Hebergement/Kdhosting : kdconcept