Sud Horizons
Search
Mardi 01 Décembre 2020
Journal Electronique

L'édito

Onze personnes sont mortes asphyxiées au monoxyde de carbone depuis le 1er novembre à travers le territoire national, a indiqué, lundi , un bilan de la Protection civile. «Le nombre des victimes de ce gaz toxique depuis le 1er novembre 2020 est de 11 personnes décédées et 254 autres sauvées et secourues par les éléments de la Protection civile à travers plusieurs wilayas du pays, avec 102 interventions liées à ce type d’accidents», a précisé la même source. La dernière victime est une personne âgée de 68 ans, décédée asphyxiée par le monoxyde de carbone émanant d’un appareil de cuisson à la cité Tamachit, commune de Batna, relève le communiqué. A souligner l’intervention des secours de la Protection civile pour prodiguer des soins de premier urgence à 19 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage et chauffe-bain au niveau des wilayas, notamment de Bordj Bou Arréridj avec 6 personnes, Naâma (5 personnes) et El Bayadh (3 personnes). Par ailleurs, deux personnes sont mortes et 68 autres ont été blessées suite à plusieurs accidents de la route survenus ces dernières 24 heures à travers des wilayas du pays, indique la Protection civile.

 

Reboisement : Planter L' espoir

    • La nuit du 6 au 7 novembre 2020 demeurera, pour longtemps, une funeste date qui marque un triste évènement dans la mémoire collective. En plein automne, des incendies survenus quasi simultanément à travers onze wilayas du centre et de l’ouest du pays ont carbonisé 1.221 ha d’espaces forestiers, détruit quelque 45 habitations et, plus grave, provoqué la mort de deux citoyens à Gouraya, dans la wilaya de Tipasa, encerclés par les flammes alors qu’ils se trouvaient dans leur étable.

      «Notre évaluation provisoire fait état de 490 hectares de forêt, 452 ha de maquis et 279 ha de broussailles qui sont partis en fumée durant la nuit du 6 au 7 novembre à travers 11 wilayas» précise Abdelghani Boumessaoud, sous-directeur de la protection du patrimoine à la Direction générale des forêts. La simultanéité de la survenance de 45 incendies soulève des soupçons. L’acte prémédité, voire criminel n’est pas écarté. D’ailleurs, lors de sa visite à Gouraya, wilaya de Tipasa, au lendemain des incendies, le Premier ministre Abdelaziz Djerad n’a pas écarté l’hypothèse de l’origine criminelle. Dix jours après, ce qui était du domaine de l’hypothèse s’est révélé par la suite une réalité. Le procureur de la République près le tribunal de Cherchell a, dans une déclaration à la presse, dévoilé que 19 individus seraient impliqués dans la survenance des incendies, alors que l’instruction se poursuit toujours, d’autant que l’enquête a révélé que des personnes établies à l’étranger sont compromises dans cette affaire. A Chlef, cinq autres individus ont été arrêtés et traduits devant le tribunal de Tenès, suspectés d’être derrière la déclaration des incendies survenus à Oued Goussine durant la nuit du vendredi 6 novembre. Il faut dire que la provocation intentionnelle de certains feux de forêt en ce jour du 6 novembre n’est pas fortuite. En effet, le manque de précipitations, la hausse de la température et les vents forts provenant du Sud avaient alors favorisé la propagation rapide des flammes. «Les flammes déboulaient à pleine vitesse dans les montagnes» témoigne un habitant de Gouraya pour illustrer l’ampleur du sinistre. « Selon les statistiques, 10% des feux de forêt recensés durant la campagne anti-incendies cette année, soit du 1er juin au 31 octobre 2020, ont été volontairement déclenchés » confie Abdelghani Messaoud. Aux yeux de la loi, allumer volontairement un incendie équivaut à un acte criminel répréhensible et leurs auteurs sont passibles de peines privatives. «Avant d’aborder le sujet des incendies et pour mieux clarifier les choses, il faut savoir que les feux sont, à l’instar des tremblements de terre et des inondations des aléas naturels, classés comme étant un risque majeur dans notre pays » tient d’abord à préciser le même responsable. Selon lui, si la survenance des séismes et des inondations demeurent imprédictibles et imprévisibles, il en est autrement des feux de forêt. «Chaque année, nous enregistrons des incendies de forêt à l’instar des autres pays du monde. L’origine de ces survenances cycliques, on peut la résumer par la réunion de trois facteurs. C’est ce qu’on qualifie de triangle de feu, à savoir l’oxygène, le combustible et l’étincelle en l’occurrence» schématise le même vis-à-vis.

      Read more Prévention  et intervention face au triangle de feu

Saga des Entrerprises

Brèves infos

Mines antipersonnel :  2.200 morts,  et 5.500 blessés en 2019

Lire la suite

Syrie: Reprise des pourparlers

Lire la suite

Tizi Ouzou  : 281 permis de conduire retirés au mois d’octobre 

Lire la suite

Afghanistan : 26 membres des forces de sécurité tués à Ghazni

Lire la suite

Manche : Accord Royaume-Uni/France pour freiner l’immigration clandestine

Lire la suite

Soudan : Saisie de grandes quantités d’armes dans l’Etat oriental de Kassala

Lire la suite

Burkina : Pas de majorité législative pour le président Kaboré

Lire la suite

Golfe de Guinée : Trois marins grecs enlevés au large du Nigeria

Lire la suite

Accidents de la route : Six décès et 253  blessés en 24 heures

Lire la suite

Développement durable dans la région arabe : Le Conseil de la nation  prend part à un webinaire

Lire la suite

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère des Finances

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, inaugurera , le 01 décembre à 9h, la première agence de la CNEP-Banque entièrement dédiée à la finance islamique sise à Staoueli, Alger.

Ministère de la santé 
Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le professeur Abderrahmane Benbouzid, présidele 01 décembre, à 9h30, au siège du ministère, la Journée mondiale de lutte contre le VIH/sida.


 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

Institut Cervantès d’Alger
Depuis le début du confinement au mois de mars dernier, l’Institut Cervantes d’Alger avait lancé trois sessions de cours d’espagnol par vidéo conférence. Pour ce mois de décembre et suite à une demande croissante, l’Institut offrira à nouveau des cours en présentiel au niveau de son centre. Cette formule viendra compléter la modalité en ligne qui sera toujours maintenue.

Championnat national militaire de judo
Le complexe sportif régional de la 1re Région militaire à Blida abritera, du 23 au 26 novembre, le championnat national militaire de judo.

 

 Batimatec
La 23e édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec 2020) qui devait se tenir du 22 au 26 novembre 2020, au Palais des Expositions des Pins Maritimes (Alger) est reporté au 7 juin 2021.

Salon de la pharmacie
La 4e édition du Salon professionnel de la pharmacie, de la parapharmacie et du confort au quotidien (Pharmex 2020) ouvrira ses portes le 12 au centre des conventions d’Oran Mohamed-Benahmed.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept