Sud Horizons
Search
Samedi 26 Septembre 2020
Journal Electronique

L'édito

Le devoir de justice

Nul n’en doute : l’esprit d’équité et le devoir de sécurité sont les bases fondamentales du processus de renouveau attaché à concrétiser les attentes citoyennes en matière de justice sociale et de quiétude, gravement entamées par la faune des prédateurs qui ont sévi deux décennies durant. A l’aune d’un régime autocratique, coupable de violation des droits citoyens et des libertés fondamentales réduites à leur plus simple expression, la déferlante de la criminalité sous toutes ses formes et de la délinquance a atteint un niveau inégalé dans une société mutilée et privée de son droit à la justice sociale, à la liberté et à la sécurité. Au paroxysme de cette décadence, le fléau inhumain des enlèvements d’enfants, subissant des sévices et assassinés dans plusieurs cas, renseigne sur la perte des valeurs morales traduite par la prolifération des bandes organisées dans les quartiers de la terreur. Face à cette dérive inqualifiable, l’Etat a décidé de sévir durement pour restaurer l’autorité de l’Etat et garantir la protection des citoyens. A la demande du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, une loi sur les enlèvements a été annoncée par le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati, pour prôner un durcissement des sanctions, revendiqué par l’opinion nationale, choquée par la barbarie des actes criminels. Des peines allant de 5 ans à la perpétuité, en cas d’assassinat, sont préconisées pour mettre fin à un phénomène qui n’a cessé de prendre de l’ampleur ces dernières années. Au service du citoyen, la nouvelle Algérie de l’Etat de droit et des libertés publiques, pleinement consacrées dans la révision constitutionnelle, est totalement engagée dans l’éradication de tous les fléaux préjudiciables à un Etat fort et juste et à la société, minée dans sa cohésion et son équilibre. Les procès contre la corruption en font foi et autorisent une réglementation adéquate. Des textes sont en cours d’élaboration pour réprimer légalement un fléau majeur qualifié de crime économique. La restitution des biens et des fonds accaparés par une faune d’affairistes sans scrupules, avec la complicité active et intéressée de hauts dirigeants en détention, répond à l’urgence d’une moralisation de la vie politique et économique qui reste un fondement essentiel de la nouvelle République. Le combat contre la corruption est une œuvre de longue haleine qui se poursuivra à l’étranger pour récupérer les fonds pillés des peuples, revendiqué par le président de la République dans son allocution prononcée lors des festivités marquant le 75e anniversaire de l’ONU. Le ton est donné pour mener jusqu’au bout le long combat contre la corruption.
Horizons

Caractère social de l’Etat: Un principe renforcé

    • L’attachement des pouvoirs publics à la justice sociale réitéré dans le préambule de la mouture du projet de révision de la Constitution, conforté par son article 16, vient rappeler la pérennité de ce fondement sur lequel est bâtie la souveraineté nationale. Celui-ci a, d’ailleurs, toujours constitué un axe stratégique de développement et de stabilité sociale. 

      La participation directe de l’Etat à l’encadrement et au maintien d’un lien social a, néanmoins, besoin de lois qui viendraient conforter la nouvelle Constitution dans la dynamique de changement et d’édification de l’Algérie nouvelle, selon certains syndicalistes et constitutionnalistes. «Le caractère social a toujours été préservé dans les constitutions successives depuis 1963. Et la nouvelle loi fondamentale du pays ne déroge pas à cette règle», rappelle le président du Syndicat des médecins généralistes, le Dr Saleh Laouar Abdelhamid. Mais pour lui, le problème se pose, toutefois, dans l’application des lois et leur interprétation par ceux qui sont censés les appliquer sur le terrain. «Un Etat démocratique doit agir sur la base des lois qui, elles, sont soumises à la Constitution, impliquant, entre autres, le respect des droits sociaux des travailleurs», souligne-t-il. Reste que pour lui, les textes portant sur la solidarité dans sa forme institutionnelle dans la prochaine loi fondamentale du pays sont beaucoup plus explicites comparativement à l’ancienne Constitution. «Ce qui suppose, se félicite-t-il, qu’il existe une réelle volonté politique d’appliquer la loi telle qu’elle est formulée sans avoir à attendre la promulgation de textes d’application». D’ailleurs, ajoute le syndicaliste, les droits sociaux des travailleurs sont largement respectés dans la mouture finale. En outre, «les nouvelles orientations du Président, qui veut impliquer davantage la société civile à travers la création d’associations par simple déclaration, sont aussi une manière de restructurer la solidarité par voie associative». Le politologue Abdelkader Saghour abonde dans le même sens : «La nouvelle Constitution s’inspire profondément des principes de la Déclaration du 1er novembre. Ce qui ne laisse aucun doute sur la volonté des pouvoirs publics à préserver le caractère social de l’État», juge-t-il. Une forme de solidarité qui va continuer, selon lui, à se traduire par la gratuité qui caractérise plusieurs secteurs dont l’éducation et la médecine. Mais aussi à travers l’égalité des chances, les droits des femmes, des travailleurs et des enfants.

      Read more Caractère social de l’Etat: Un principe renforcé

Economie

Brèves infos

Propriété intellectuelle  : Yacine Oualid s’entretient avec le représentant de l’OMPI en Algérie

Lire la suite

Gestion du domaine de l’Etat, de la conservation foncière et du cadastre : Projet de création d’un institut spécialisé

Lire la suite

Soudan : Indemnisation des familles des victimes américaines

Lire la suite

RD Congo : Au moins cinq morts dans  une attaque à Beni

Lire la suite

Burkina Faso :  Deux militaires tués dans  l’explosion  de leur véhicule

Lire la suite

Zimbabwe : Demande de levée des sanctions  occidentales

Lire la suite

Afghanistan : Les forces de sécurité tuent 65 talibans

Lire la suite

Etats-Unis : Climat de défiance

Lire la suite

France : Attaque à l’arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo

Lire la suite

Grande Bretagne : Un policier tué par balle dans le sud de Londres

Lire la suite

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • Projets touristiques : L’étude de la ZET d’Aïn Ajroud achevée

      Pour promouvoir le tourisme balnéaire dans la wilaya de Tlemcen qui compte de nombreuses plages tout le long d’une façade maritime de 72 km, l’étude de la zone d’extension touristique (ZET) d’Aïn Ajroud a été achevée et adressée au ministère pour validation. Selon Ababsa Yacine, directeur du tourisme de Tlemcen, cette zone s’étend sur une superficie de 105 ha tout le long de trois km de littoral. Elle regroupe trois plages. Il s’agit d’Aïn Ajroud, Bider et Bider 2. Nous avons lancé un plan d’aménagement de cette zone et l’étude a été approuvée et validée par l’APW et l’APC de Tlemcen.

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 Ministère de l’Energie 

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, effectuera, les 24 et 25 septembre, une visite de travail et d’inspection aux wilayas d’Annaba, d’El Tarf et de Skikda.

Ministere du Tourisme
Le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, effectuera, le 27 septembre , une visite de travail dans la wilaya de Médéa, où il présidera les festivités de célébration de la Journée mondiale du tourisme.

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, effectuera, le 26 septembre, une visite de travail dans la wilaya de Chlef.

 

Wilaya d’Alger

Le wali d’Alger, Youcef Cherfa, organisera, le 26 septembre, à 9h à l’USTHB (Alger), une rencontre avec la société civile .

 Ministère de la Santé

 *Le ministère de la Santé organise, en collaboration avec Algerian Network of Youth, jusqu’au 7 novembre prochain, une caravane sanitaire au profit de plusieurs wilayas. 

 FAN
La Fédération algérienne de natation tiendra, le 26 septembre , à 8h au complexe olympique Mohamed-Boudiaf (Alger), son assemblée générale ordinaire.

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

Afic

Le Forum africain sur l’investissement et le commerce Afic 2020 aura lieu les 10 et 11 octobre à l’hôtel Sheraton d’Alger sous le thème «Transformation énergétique, l’économie alternative».

Safex

A l’occasion de la 1re Foire nationale de l’agriculture et de l’agroalimentaire, la Safex animera le 20 septembre , à 10h30, au Palais des expositions d’Alger, une conférence de presse.

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept