Sud Horizons
Search
Mardi 22 Septembre 2020
Journal Electronique
    • La chaine française M6 interdite d'opérer en Algérie

      Le ministère de la Communication a annoncé, dimanche, sa décision de "ne plus autoriser" la chaine française de télévision "M6" à opérer en Algérie après la diffusion dimanche soir par cette chaine d'un documentaire "portant un regard biaisé sur le Hirak", réalisé par une équipe munie d'une "fausse autorisation de tournage".

    • Le Président Tebboune participe mardi à l'AGO de l'ONU par visioconférence

      Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, participera mardi par  visioconférence à l'Assemblée générale ordinaire (AGO) des Nations Unies (ONU), a indiqué lundi un communiqué de la Présidence de la République.

    • L'icone du malouf Hamdi Bennani n'est plus

       L’icone de la musique malouf, le chanteur et musicien Hamdi Bennani est décédé lundi à l’âge de 77 ans, a indiqué  son entourage.

    • Le président Tebboune : « La relance économique aura bien lieu »

      Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a abordé dimanche dans son  entrevue avec des responsables de médias nationaux, nombre de questions inhérentes à l’économie. Interrogé à propos de l’accompagnement des entreprises ayant subi des pertes en rapport avec la crise sanitaire, le chef de l’Etat a annoncé d’autres mesures en faveur de ces entités.

    • Interdiction des lettres de dénonciation anonymes: Les avocats saluent une décision courageuse
      Des juristes ont salué l’instruction du président Tebboune demandant à l’Exécutif de ne plus faire cas des lettres de dénonciation anonymes. Ils qualifient cette décision de «reconnaissance implicite et courageuse des injustices commises à l’égard de beaucoup de cadres de l’Etat».

L'édito

La voie du changement social et économique est là

La caravane est lancée. Ce ne sont pas les supputations et les attaques récurrentes des relais de certains cercles haineux et racistes, ergotant sur l’infamie, vantant les «bienfaits» du colonialisme, qui dévieront d’un iota la marche inéluctable de l’Algérie du renouveau. Loin des visions passéistes, la nouvelle Algérie ambitionne de traduire, en droits citoyens inaliénables, les idéaux novembriens de justice, de progrès et de liberté, revendiqués hautement et fortement par le hirak populaire originel. La rupture vaut son pesant de vérité dans un engagement résolu pour combattre toutes les formes d’injustice et de marginalisation qui ont frappé les zones d’ombre des dechras et des localités les plus reculées et la jeunesse, vouée à la désespérance. Au cœur de la zone steppique, l’espoir renaît. A Djelfa, un centre anticancer verra, dans un proche avenir, le jour pour alléger les souffrances des malades et de leurs familles, contraints d’effectuer de longs périples pour accéder aux soins vitaux. Plus rien ne sera donc comme avant pour Djelfa et toute la région environnante qui disposeront, à la fin de l’année au plus tard, des équipements performants et des infrastructures hôtelières adéquates. Au centre des travaux du Conseil des ministres, consacrés aux questions de santé, des finances, des mines et de l’agriculture, le système sanitaire connaîtra une avancée à la hauteur des sacrifices et de la mobilisation du corps médical, paramédical et du personnel administratif dans le combat contre la pandémie du coronavirus. La capitale sera également dotée d’un complexe hospitalo-universitaire de haut niveau de nature à réduire la pression quotidiennement subie par les hôpitaux, offrir des soins de qualité aux citoyens et mettre fin au transfert des patients à l’étranger qui coûte cher à l’Etat. Les prémices d’une réforme globale sont donc perceptibles à travers des actes concrets et à brève échéance. La marche en avant caractérise la volonté inébranlable de disposer de toutes les chances de réussite de la relance économique. L’accélération de l’exploitation de la mine de fer de Ghara Djebilet et du gisement de phosphate et de zinc d’Oued Amizour a été décidée par le président de la République, appelant, aussi, à la réalisation rapide d’une ligne ferroviaire reliant Béchar à Tindouf en partenariat avec des entreprises chinoises. Des instructions ont été notamment données pour une actualisation de la cartographie minière pour définir les zones d’activité industrielle et artisanale, la valorisation des initiatives individuelles intégrant l’apport des jeunes à l’extraction de l’or dont les modalités seront traitées lors d’une réunion présidée par le Premier ministre. La voie du changement social et économique est ainsi tracée.
 Horizons

Emigration clandestine: Briser le mythe de l'eldorado

    • L’émigration clandestine n’est pas un phénomène nouveau.
      Il n’a pris l’ampleur qu’on lui connaît aujourd’hui qu’avec les drames qui éclatent dans la sphère des pays du tiers monde et la bunkerisation du bloc des pays riches. La guerre, la faim ou la pauvreté, alimentées par les stratégies de pillage et de domination déployées par les grandes puissances industrielles, ne laissent aucune autre voie à des millions de personnes qu’à tenter l’aventure de l’émigration clandestine au péril de leurs vies. La Méditerranée s’est ainsi transformée au fil des années en scène où s’achèvent dramatiquement des dizaines, des centaines de vies qui ne demandaient qu’à s’épanouir. L’Algérie, aussi, n’échappe pas à ce désespoir poignant qui étreint une partie de sa jeunesse.
      Le terme harrag est né dans les années 1970, quand il fallait une autorisation de sortie pour voyager à l’extérieur du pays. Mais depuis, les choses ont changé, les frontières des pays européens, destination privilégiée de leur part, ont été cadenassées, et le pays, malgré toutes les opportunités dont il a bénéficié, n’a pas toujours offert toutes les chances à ces jeunes, ni les meilleures alternatives pour qu’ils rêvent au milieu de leurs familles et compatriotes et ne pas céder au mirage du départ. Partir, c’est mourir beaucoup, mais, pourtant, certains sont encore prêts à affronter la mort dans les pires conditions. Les autorités tentent de lutter contre ce comportement suicidaire par la surveillance de la façade maritime, et de nombreuses personnes ont ainsi été sauvées d’un sort fatidique.

      Read more Emigration clandestine: Redonner l’espoir aux jeunes

Economie

Monde

Brèves infos

M. Sabri Boukadoum entame une visite de travail à Bamako

Lire la suite

Méditerranée : Erdogan prêt à rencontrer le Premier ministre grec

Lire la suite

Pérou : Le président Vizcarra échappe à la destitution

Lire la suite

Burundi : Les rebelles de RED-Tabara revendiquent une série d’attaques

Lire la suite

Nigeria : 7 morts dans deux attaques dans le nord du pays

Lire la suite

Diplomatie :Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d’Allemagne en Algérie

Lire la suite

Liban : Consultations pour la formation d’un gouvernement

Lire la suite

ANP  : Installation du commandant de l’Ecole d’application de la reconnaissance

Lire la suite

Bélarus : Rencontre entre Tikhanovskaïa   et des diplomates de l’UE

Lire la suite

Nucléaire iranien : Téhéran dénonce les pratiques américaines

Lire la suite

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • Projets touristiques : L’étude de la ZET d’Aïn Ajroud achevée

      Pour promouvoir le tourisme balnéaire dans la wilaya de Tlemcen qui compte de nombreuses plages tout le long d’une façade maritime de 72 km, l’étude de la zone d’extension touristique (ZET) d’Aïn Ajroud a été achevée et adressée au ministère pour validation. Selon Ababsa Yacine, directeur du tourisme de Tlemcen, cette zone s’étend sur une superficie de 105 ha tout le long de trois km de littoral. Elle regroupe trois plages. Il s’agit d’Aïn Ajroud, Bider et Bider 2. Nous avons lancé un plan d’aménagement de cette zone et l’étude a été approuvée et validée par l’APW et l’APC de Tlemcen.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère de la Formation professionnelle
La ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Houyam Benfreha, présidera, aujourd’hui, à 9h30, au siège de son ministère, la cérémonie de signature d’une convention de partenariat avec l’association algérienne d’alphabétisation Iqra.

 

Ministère de la Santé

 *Le ministère de la Santé organise, en collaboration avec Algerian Network of Youth, jusqu’au 7 novembre prochain, une caravane sanitaire au profit de plusieurs wilayas. 

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

Afic

Le Forum africain sur l’investissement et le commerce Afic 2020 aura lieu les 10 et 11 octobre à l’hôtel Sheraton d’Alger sous le thème «Transformation énergétique, l’économie alternative».

Safex

A l’occasion de la 1re Foire nationale de l’agriculture et de l’agroalimentaire, la Safex animera le 20 septembre , à 10h30, au Palais des expositions d’Alger, une conférence de presse.

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept