Mali : Les membres du Conseil de sécurité réaffirment  leur attachement à l’Accord d’Alger
Search
Vendredi 05 Mars 2021
Journal Electronique

Des membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé mercredi leur attachement à l’Accord de paix au Mali, issu du processus d’Alger, appelant les autorités de la transition à aller de l’avant dans sa mise en œuvre. Lors d’une réunion du Conseil de sécurité, consacrée à la situation de ce pays sahélien, l’Estonie a salué un «climat propice» notamment avec la reprise des réunions du Comité de suivi de l’accord et la participation au gouvernement de membres des groupes armés signataires, appelant le CNT à accélérer la mise en œuvre des réformes institutionnelles et à prendre des mesures concrètes pour mettre en œuvre l’Accord d’Alger. Réaffirmant son attachement à l’accord, la Russie a demandé aux autorités de transition de prendre les mesures nécessaires pour rétablir l’ordre constitutionnel et engager le dialogue avec toutes les parties prenantes maliennes, appelant à la poursuite du dialogue «constructif» avec les groupes signataires, tout en soutenant la proposition du Conseil de la paix et de sécurité de l’Union africaine de déployer une force permanente dans la région du Sahel. De leur côté, les Etats-Unis ont exhorté le gouvernement à mettre l’accent sur les questions prioritaires, d’ici à avril 2022, tel que stipulé dans l’Accord d’Alger. Ils ont souhaité voir le pays engranger des progrès «tangibles» dans la réalisation des objectifs de l’accord de paix. Pour le Royaume-Uni et le Viet Nam la présence dans le gouvernement des mouvements signataires de l’Accord est une chance qui doit être exploitée pour faire avancer le processus de paix, insistant sur le nécessité de dégager un consensus autour des réformes, tout en soulignant l’importance de la lutte contre l’impunité et l’organisation des élections. La Norvège et l’Irlande ont tous deux estimé qu’au-delà de la lutte contre les groupes armés, le retour rapide de l’autorité de l’Etat et des services de base dans tout le pays est «essentiel» et que la solution au Mali, n’est pas que sécuritaire. Enfin le Mali, s’est dit conscient de la nécessité de poursuivre et d’intensifier les efforts pour accélérer la mise en œuvre de l’accord de la paix afin de permettre au peuple malien de jouir pleinement des dividendes de la paix. Lors de sa dernière réunion tenue en novembre dernier à Bamako, le CSA, présidé par l’Algérie, avait salué l’attachement des autorités de la transition et des mouvements signataires à la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali, qui demeure la «seule voie» permettant la préservation de la paix dans ce pays sahélien.(Intervenant au cours de cette réunion, le Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), Mahamat Saleh Annadif a précisé que «le succès» au Mali «dépendra des réformes politiques, institutionnelles, électorales et administratives», avec, à la clef, des élections inclusives et crédibles en mars 2022, et des résultats acceptés par la majorité des Maliennes et des Maliens. 

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept