Investiture de Biden : Les autorités américaines sous tension 
Search
Vendredi 05 Mars 2021
Journal Electronique

Avec 21.000 soldats de la Garde nationale bientôt déployés et des quartiers entiers barricadés, Washington est sous haute surveillance face aux menaces de nouvelles manifestations des partisans du président sortant, Donald Trump, d’ici la cérémonie d’investiture de Joe Biden le 20 janvier.

 

Le directeur du FBI, Christopher Wray, a affirmé qu’il a des «risques de violences lors des nombreuses manifestations prévues dans les prochains jours à Washington et devant les bâtiments gouvernementaux dans les Etats» qui pourraient attirer des manifestants armés. Lors d’un point de situation avec le vice-président sortant Mike Pence, M. Wray a évoqué «un nombre important de discussions inquiétantes sur internet». «Actuellement nous surveillons des appels à des manifestations armées et des actions d’ici l’investiture» dont il faut évaluer lesquelles sont des menaces sérieuses», a-t-il dit. La police et l’armée ont été assaillies de critiques pour leur manque de préparation lors de la manifestation des partisans du président sortant le 6 janvier.
Plusieurs centaines d’entre eux avaient envahi le Capitole, semant le chaos au sein du temple de la démocratie américaine. Au moins cinq personnes sont mortes lors de ces violences. L’assaut a entraîné la mise en accusation au Congrès mercredi de Donald Trump pour «incitation à l’insurrection». Les dix élus républicains ayant voté en faveur de cette inculpation bénéficient d’une protection rapprochée. «Des collègues se déplacent désormais avec des escortes armées», a expliqué jeudi sur MSNBC l’un d’eux, Peter Meijer. «Nous pensons que des gens pourraient tenter de nous tuer». Selon un récent rapport interne du FBI, cité par les médias américains, un «groupe armé identifié» se prépare à «prendre d’assaut» des bâtiments gouvernementaux dans les 50 Etats américains et dans la capitale dans les jours prochains et jusqu’à l’investiture du président démocrate. Le FBI évoque notamment la mouvance d’extrême droite Boogaloo, qui prône la guerre civile pour renverser le gouvernement, et cite des menaces crédibles dans les Etats du Michigan et du Minnesota. Plusieurs Etats ont pris des mesures de précaution en mobilisant des forces de l’ordre supplémentaires pour protéger le siège de leur gouvernement. Toutefois, Biden ignore le chaos Trump et tente de se poser en président d’action. Il a dévoilé jeudi un nouveau plan de relance d’urgence de 1.900 milliards de dollars, censé sortir les Etats-Unis de leur pire crise depuis les années 30, et qui sera suivi dans les prochaines semaines d’un plan d’investissements pour relancer l’économie. Face à l’ampleur de la crise économique, «on ne peut pas se permettre de rester les bras croisés», a défendu jeudi soir Joe Biden, en présentant, depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware, ce paquet d’aides, baptisé «plan de sauvegarde».
Chèques aux familles, fonds pour rouvrir les écoles, argent pour accélérer tests et vaccins, liquidités pour les petites entreprises, ou encore aide alimentaire renforcée: les mesures doivent répondre à l’urgence, et empêcher le pays de s’enfoncer plus avant dans la crise. Viendra ensuite un plan d’investissements dans l’économie verte, dont les contours seront précisés dans les prochaines semaines. Il s’agira alors de créer les «millions» d’emplois manufacturiers «bien payés». Joe Biden a pour cela repris à son compte le «Made in America» cher à Donald Trump. En attendant, il faudra convaincre les élus du Congrès de débloquer les 1.900 milliards de dollars du plan d’urgence.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept