Slimane Melouka, directeur général de la CNR :  Le retour à la retraite  proportionnelle écarté
Search
Mardi 02 Mars 2021
Journal Electronique

Pas de retour à la retraite proportionnelle ni à celle sans condition d’âge avant que la Caisse nationale des retraites (CNR) ne retrouve son équilibre financier. C’est ce qu’a affirmé, jeudi dernier, son directeur général lors de son passage à la Radio nationale Chaîne I.

Slimane Melouka a indiqué que même si la situation de déficit de la CNR a tendance à se stabiliser ces deux dernières années, la réintroduction de ces deux régimes de retraite n’est pas envisagée. L’un et l’autre n’ont pas été bénéfiques pour les bénéficiaires entre 1997 et 2016 dont le pouvoir d’achat s’est détérioré. «Maintenant, si le contraire est constaté, une réflexion sera lancée», a-t-il ajouté. «La situation actuelle nous impose de maintenir les travailleurs à leurs postes de travail. Beaucoup d’entre eux veulent d’ailleurs rester actifs jusqu’à 65 ans», a-t-il poursuivi. Pour ce qui est de la retraite anticipée, Melouka a fait savoir que ce régime est toujours en vigueur mais son application répond à des conditions bien précises. En premier lieu, il est exclusivement réservé au secteur économique. «Seules les entreprises en difficulté financière avérée peuvent en bénéficier et les niveaux de cotisation des employeurs seront augmentés», a-t-il expliqué. Evoquant la crise de la Covid 19 et ses conséquences, l’invité de la Radio nationale a précisé qu’aucune entreprise n’a sollicite la CNR pour des départs à la retraite anticipée. Interrogé sur le dossier relatif aux métiers à haute pénibilité discuté lors d’une tripartite en 2015 suite à la suppression de la retraite proportionnelle et celle sans condition d’âge, le DG de la CNR a indiqué qu’«il n’est pas tombé à l’eau mais en cours d’étude au niveau du ministère du Travail». Une équipe d’experts a déjà, quant elle, finalisé ses travaux pour le compte de l’UGTA. Parlant du déficit de la CNR, Melouka a avancé le montant de 700 milliards de dinars, avant de soutenir que pour «sécuriser la Caisse, il faudrait améliorer le ratio relatif au nombre de cotisants par rapport aux retraités». Autrement dit, avoir 5 cotisants pour un retraité car le ratio actuel est de 2,1 cotisants pour un retraité. Pour combler ce déficit, la CNR a bénéficié d’un crédit sans intérêt contracté par le Fonds national des investissements qui sera sollicité pour l’exercice 2021. A en croire son responsable, «le grand défi de la CNR est celui de diversifier les ressources de financement car la Cnas alimente la CNR à hauteur de 80%». «Il faut relancer l’économie dans la perspective de création de plus d’emplois afin d’augmenter le nombre de cotisants», a-t-il renchéri.  Au sujet de la retraite complémentaire, Melouka a fait état d’une réflexion sur la possibilité de bénéficier à l’avenir de la disposition introduite dans le cadre de la loi de finances 2018. Le DG de la CNR a conclu sur le nouveau calendrier du versement des pensions de retraite qui a été mis en place à partir de ce mois de janvier. «L’opération aura lieu du 15 au 26 de chaque mois, dans le but d’améliorer le service public et apporter plus de facilitations aux retraités, dont le nombre est de 3.300.000», a souligné Melouka.
 Wassila Ould Hamouda

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, effectuera, le 02 mars , une visite de travail dans la wilaya de Skikda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, effectuera le 02 mars  une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Blida.



Ministère de l’Enseignement supérieur
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, présidera, aujourd’hui à 9h, au siège du ministère, l’ouverture des travaux de la journée d’étude pour la présentation de la vision stratégique nationale de la recherche et de l’innovation dans le domaine des transports et de la sécurité
énergétique.

Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept