Arezki Berraki à Blida :  La solution au stress hydrique est dans le dessalement
Search
Vendredi 05 Mars 2021
Journal Electronique

Arezki Beraki, ministre des Ressources en eau, a affirmé, jeudi dernier, que les stations de dessalement d’eau de mer sont la seule solution pour répondre à la demande, en nette augmentation, en eau potable. 

Lors d’une visite à Blida, le ministre a rappelé que 92% de la population est concentrée sur une portion du Tell d’une largeur de 120 km. Dans leur programme d’action, les pouvoirs publics prévoient la réalisation de trois stations dans le Grand-Alger dont l’appel d’offres va incessamment être lancé. La totalité de la production  de ces stations sera destinée à la wilaya de Blida. Cette dernière, qui accuse un énorme déficit en matière d’eau potable, vient de bénéficier de nouveaux budgets et forages. Ainsi, une quantité de 100 000 m3 sera injectée à partir d’une station de dessalement d’eau qui va être bien tôt réalisée à Douaouda. Pour ce qui est du problème de la déperdition des eaux et de la vétusté du réseau qui subit des agressions, le ministre a annoncé la mise en place à travers la wilaya d’un système de télégestion du réseau de plus de 200 km. Lors de sa visite, le ministre s’est enquis des travaux de réalisation du système d’alimentation en eau potable sur le site des 10.000 logements de Safsaf (commune de Meftah) et d’un système de renforcement de l’AEP à Meftah et Djebbabra où l’on prévoit d’équiper 12 forages et 3 stations de pompage. Le projet est en phase d’achèvement et ne reste que l’intervention de loa Sonelgaz. Toutefois, le nombre de forages s’avère insuffisant, car le pôle urbain s’est agrandi et compte 14.000 habitants. Cinq à six forages supplémentaires sont nécessaires. Le ministre s’est monté ferme : «La Sonelgaz doit intervenir rapidement et aucun projet n’est accordé pour réaliser des forages supplémentaires.» Il a surtout insisté à ce que la distribution des logements soit fixée au premier trimestre de l’année et l’eau coulera sans retard des robinets. Après une halte dans la station d’épuration d’eau de Magtaâ Lazreg à Hammam Melouane qui alimentera le nouveau pôle urbain de Sidi Serhane avec deux fois 5.000 m3/j, le ministre, s’est dirigé vers la commune de Benkhelil pour inaugurer la station de traitement des eaux usées à laquelle sept communes sont connectées. La station gérée par une entreprise française jusqu’en 2022 va permettre l’irrigation des terres agricoles des environs. Avant de visiter la station de captage d’eau dans l’oued Chiffa, le ministre s’est arrêté à la station d’épuration d’eau de la commune de Béni Tamou où le plan de renforcement de l’AEP dans le Grand-Blida lui fut présenté. Tout repose sur la station de dessalement située dans la partie ouest d’Alger qui va permettre la sécurisation de l’AEP du Grand-Blida, dont les communes d’Ouled Yaïche, Maramane, Béni Tamou et Bouarfa. Le ministre a également suivi la présentation du projet des travaux de réhabilitation du système d’alimentation en eau potable de la wilaya. Le dossier d’étude a conclu à la réhabilitation de 171 km de conduite, 13 réservoirs, 49 forages et 9 stations de pompage. Dans 10 jours, une journée d’étude où seront présentés tous les projets  d’utilité publique accordés à la wilaya est prévue.

 

Citernes dans les zones d’ombre
Lors de sa visite, le ministre a annoncé que les dernières précipitations ont permis de stocker dans nos barrages 800 millions de m3 supplémentaires. En moyenne, le taux de remplissage est passé de moins de 38% en novembre dernier à 45%. Le ministre s’est montré optimiste, en mars et avril, les barrages captent plus d’eau pluviale. Evoquant les zones d’ombre, Beraki a soutenu que la circulaire du président de la République est claire. «Des actions d’urgence ont été prises pour mettre en place des citernes fixes qui seront remplies chaque jour par les camions de l’Algérienne des eaux au niveau de chaque zone et des instructions fermes ont été données à tous les directeurs de wilaya et aux walis», a-t-il assuré. D’ici le mois de mars prochain, l’opération sera généralisée pour mettre fin à la pénurie d’eau dont souffre la population en attendant la réalisation de canalisations de haute pression. Parlant de la gestion de l’eau dans la capitale, le ministre a fait savoir que l’entreprise Seaal appartient désormais à l’ADE et l’ONA qui détiennent respectivement 70% du et 30% du capital. «L’opérateur étranger a uniquement un contrat de management qui prendra fin en août prochain. Les cadres algériens prendront alors tout en charge», a-t-il assuré.
 M. Benkedada

 

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept