Ammar Belhimer : «L’Algérie est résolue,  sous la conduite du président Tebboune, à relever les défis» 
Search
Vendredi 05 Mars 2021
Journal Electronique

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a déclaré, jeudi dernier, que l’Algérie était résolue, sous la conduite du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à «relever les défis pour faire avancer les affaires du pays», soulignant que «ce qui a été réalisé en quelques mois sous sa présidence n’a pas été réalisé par d’autres durant des années». 

 

«Sous la conduite du président Abdelmadjid Tebboune, l’Algérie est résolue, en dépit d’une conjoncture défavorable, à relever les défis pour faire avancer les affaires du pays», a affirmé Belhimer dans un entretien au journal électronique Sirmanews au sujet de la première année du mandat du président Tebboune. Soulignant que «ce qui a été réalisé en quelques mois durant la présidence de Tebboune n’a pas été réalisé par d’autres durant des années», Belhimer a mis en avant la mise en œuvre progressive de la politique du président de la République au titre de ses 54 engagements. L’amendement constitutionnel et la révision des lois sur les partis politiques et les élections «sont d’autres exemples de la détermination et de la bonne foi de l’Etat à honorer ses engagements et à servir les Algériens, partout où ils se trouvent». Dans le même contexte, le ministre de la Communication a fait remarquer que «les efforts dévoués de l’Etat sont favorablement accueillis par les citoyens», précisant que les résultats d’un sondage mené par l’Université de Princeton (USA) entre l’été 2020 et le début de l’année en cours, a révélé que «66% des Algériens se sont déclarés satisfaits et confiants en la performance gouvernementale, sans se soucier du discours pessimiste et défaitiste relayé, via les réseaux sociaux, par des voix se disant de l’opposition». Ce sondage, qui a fait ressortir l’attachement des Algériens à la liberté d’expression et à la liberté de la presse, a montré que «69% de l’échantillon questionné estiment que la presse critique librement la performance du gouvernement, assez régulièrement et sans crainte de poursuites, et 74% soutiennent que les droits civiques sont respectés et garantis et qu’ils vivent dans un Etat de droit», a-t-il poursuivi. Dans le même contexte, le ministre de la Communication a réitéré qu’«aucun journaliste respectueux du devoir professionnel ne risquait la prison en Algérie. De même que n’est aucunement exposé à des poursuites, le citoyen qui exprime ses opinions, à travers les chaînes TV et les sites d’information ou électroniques, dans le respect de la loi, de la société et de la liberté de l’autre». Evoquant les derniers développements dans le secteur, Belhimer a précisé, en réponse aux «critiques» de certains éditeurs et propriétaires de sites d’information électroniques concernant l’obligation de domiciliation physique et logique dans le domaine Dz, que «la domiciliation en Algérie était une question de souveraineté qui garantit la protection contre des intrusions étrangères comme les attaques marocaines qui ont ciblé récemment des sites domiciliés à l’étranger». La sécurisation des plateformes web et sites électroniques «est un enjeu fondamental selon un audit des sites web institutionnels réalisé par l’Observatoire du groupement algérien des acteurs du numérique», a soutenu Belhimer, rappelant que le certificat SSL constitue une des protections les plus indispensables à déployer sur un site web. Il a déploré, dans ce sens, le fait que «85% des sites web audités ne disposent pas de ce certificat, aussi appelé certificat de clé publique, et ce, en dépit des assurances réitérées par le ministère». Le porte-parole du gouvernement a évoqué également les principales activités menées par son département ministériel parallèlement aux chantiers déjà ouverts, notamment la poursuite de la réforme du système juridique et réglementaire relatif au secteur et le renforcement de la relation avec les différents partenaires, tout en tenant à une communication continue avec les médias nationaux et étrangers. A ce titre, le ministre a fait savoir qu’«en moins de deux mois, des entretiens ont été accordés à pas moins de trente médias, ayant abordé différents thèmes nationaux et questions internationales». Belhimer a, par ailleurs, répondu à une question sur l’éventualité pour l’Algérie de partager avec la Tunisie des quantités du vaccin contre la Covid-19, affirmant que «l’Algérie est à un stade très avancé de négociation avec la Chine, en vue d’obtenir des lots du vaccin contre le virus», avant de rappeler que le premier lot du vaccin russe Sputnik sera réceptionné avant fin janvier courant. Et d’ajouter : «Si une quantité est en surplus par rapport aux besoins nationaux en vaccin, l’Algérie, comme à son accoutumée, ne ménagera aucun effort à aider les pays frères dans le besoin et à accéder à leurs demandes sur ce point». Interrogé sur la position de l’Algérie en soutien aux causes justes, le porte-parole du gouvernement a affirmé que «le soutien de l’Algérie à ces causes, à leur tête, la cause palestinienne, est un principe constant et une conviction bien ancrée, qui n’a jamais fait l’objet de marchandage et de surenchère». «Les positions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, se veulent une réaffirmation de cette orientation qui est désormais le propre de l’Algérie», a-t-il dit. Par ailleurs, Belhimer a abordé la violation par les forces d’occupation marocaine de la trêve dans la région d’El Guerguerat et les conséquences qui en ont découlé, à savoir une reprise du conflit armé avec le Front Polisario.
Ceci, poursuit Belhimer, «est regrettable et grave, d’autant qu’il a fait l’objet de condamnations de la part des Nations unies et de grandes instances internationales et régionales, organisations des droits de l’homme et humanitaires et de la société civile de par le monde». Pour le ministre, ce conflit «constitue une menace directe pour la sécurité et la stabilité de la région, et appelle, par conséquence, à l’impératif respect de la légalité internationale et d’organiser le référendum d’autodétermination décidé par le Conseil de sécurité. Une position constante et immuable de l’Algérie».

 

 

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept