Frappe française au Mali : Human Rights Watch demande une enquête
Search
Dimanche 28 Février 2021
Journal Electronique

L’ONG Human Rights Watch (HRW) a demandé, jeudi dernier, une enquête «rapide et impartiale» sur une frappe aérienne française dans le centre du Mali qui a coûté la vie à au moins une vingtaine de personnes. Des villageois et une association peule affirment que cette frappe a tué une vingtaine d’habitants lors d’un mariage dans le village de Bounti le 3 janvier. Les autorités françaises et maliennes martèlent que les avions de chasse français ont visé et éliminé des dizaines de terroristes et qu’il n’y avait ni mariage, ni femmes, ni enfants. Les «graves allégations selon lesquelles des civils auraient été tués dans des frappes aériennes doivent faire l’objet d’une enquête rapide afin de déterminer la légalité des frappes au regard des lois de la guerre», a déclaré Jonathan Pedneault, chercheur auprès de la division crises et conflits à HRW, cité dans un communiqué. L’ONG précise s’être entretenue avec trois habitants de Bounti, qui ont chacun indiqué qu’un mariage avait eu lieu, et que «les hommes s’étaient réunis séparément des femmes et des enfants en raison des mesures de ségrégation entre les hommes et les femmes imposées par les groupes islamistes armés actifs dans la région». «Ils ont expliqué que le mariage avait été planifié plus d’un mois auparavant et que des personnes étaient venues d’autres villes et villages pour y assister», dit l’ONG, ajoutant qu’«un mouton avait été abattu et préparé dans le village et les femmes étaient sur le point de livrer le repas lorsque l’attaque a eu lieu». La Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) et l’Association malienne des droits de l’Homme (AMDH) ont déjà demandé l’ouverture d’une enquête indépendante. La coordinatrice au Mali du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), Amy Martin, a également estimé «important que toute la lumière soit faite sur cet événement». Une enquête a déjà été ouverte par la Mission de l’ONU au Mali, la Minusma. Cette frappe a eu lieu dans le cadre d’une opération antiterroriste menée depuis début janvier dans le centre du Mali par la France, l’armée malienne et la Force conjointe de l’organisation régionale G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad).

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda


UGCAA
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) organise le 3 mars à 9h30 au siège de l’Union, une conférence de presse qui sera animée par la présidente de la Fédération des crèches et maternelles, Mme Nouara Ben Kharouf,  sur l’impact de la Covid-19 sur ces établissements.


Ministère de la Culture

La Palais de la culture d’Alger organisera, le 27 février à 14h, la cérémonie de récompense des lauréats des concours de calligraphie arabe et de mosaïque.


Musée du moudjahid
Dans le cadre de la célébration des manifestations du 27 février 1962 survenues à Ouargla, le Musée national du moudjahid organisera, le  25 février , à 14h, une conférence intitulée «Le Sahara algérien dans la stratégie coloniale française».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept