L’Emir Adelkader: l'homme aux multiples facettes (MAGAZINE)
Search
Mardi 22 Octobre 2019
Journal Electronique

Poète, mystique, guerrier et pacifiste avant la lettre: ainsi se décline la personnalité de l’Emir Abdelkader, haute figure du XIXe siècle. Son parcours exceptionnellement dense, donne de lui l'image d'un homme hors du commun qui aurait vécu plusieurs vies en une.

Né le 6 septembre 1808, Abdelkader l’Algérien aura consacré sa vie à façonner les évènements et à cultiver l’art d’apprivoiser son destin, jusqu’à sa disparition en 1883 à Damas. Cette vielle cité qui accueille l'Emir dans son exil oriental pour être auréolé d’autres titres de noblesse, après celui de chef de guerre incontesté sur les champs de bataille face aux armées françaises, au début de l'occupation de l'Algérie.

La personnalité de l’Emir est souvent appréhendée par fragments: le poète a occulté le mystique pour les uns, le guerrier, le diplomate et l’humaniste, pour les autres. Et dans la mémoire de tous, il est resté le grand combattant, alors qu'Abdelkader poursuivait un rêve plus grand encore que la libération de sa terre natale. Après une enfance consacrée à l’étude et à l’apprentissage du Coran, L’Emir Abdelkader connaîtra, tour à tour à l'âge adulte, la vie de guerrier, de fondateur de l’Etat algérien moderne et de captif, avant que son nom ne s’inscrive en lettres d’or dans l’histoire universelle.    

    

=Philosophe en soufisme, soufi en philosophie=

  

En 1958, le monde découvre un Emir philosophe à travers la publication de "Rappel à l’intelligent, avis à l’indifférent", un manuscrit rédigé entre 1852 et 1855, lors d’un séjour à Bursa, en Turquie, et traduit en Fran9ais par Gustave Dugat.   Dans ce livre, l’Emir aborde des questions relevant de disciplines aussi diverses que la philosophie, la religion , l’économie politique ou encore l’ethnologie. Il y atteste que "’L'esprit est une de ces quatre qualités dont l’harmonie constitue la perfection de l’homme: la prudence, la justice, le courage et la tempérance". L’homme, dit-t-il, est citadin de nature, tant il a besoin de s'associer et de s’identifier à ses semblables. Plus qu'un discours, les spécialistes de l’œuvre de l’Emir voient dans cette profession de foi d'un seigneur aux origines bédouines, un véritable manifeste en faveur de l’altérité et du respect de l’Autre dans sa différence. Ces valeurs, pour modernes qu’elles soient pour l'époque, trouvent leur ancrage dans la tradition de la tolérance professée par Ibn Arabi, Le Grand Maître du mysticisme musulman et dont l'Emir Abdelkader devint une des plus grandes références au XIXe siècle.     "Le livre des haltes", un ouvrage qui rassemble ses commentaires théologiques et ésotériques achevra d'installer l'Emir dans la lignée d'Ibn Arabi, en le révélant au monde comme maître spirituel majeur du soufisme contemporain.      

= "Prince parmi les saints, saint parmi les princes"=

Adeptes et admirateurs, trouveront aussi les traces de l’Emir dans le

monde de la poésie. Courtois ou mystiques, ses poèmes sont d’inégale valeur, mais toujours empreints de sagesse. De cette sagesse qui a guidé sa poésie, sa spiritualité, ses idées et ses actions, jusqu’à sa conduite sur le champ de bataille où l'ennemi désarmé était traité avec égard et humanité. Guerrier intrépide face à l’occupant français et son armada, l'Emir rédige en plein conflit la "Charte pour la protection des victimes et des prisonniers de guerre "'. Encore une conduite de grand seigneur qui lui vaudra d'être unanimement reconnu comme "précurseur du droit international humanitaire". De son exil damascain, l’Emir s’illustrera par d’autres faits d’arme en sauvant plus d’un millier de chrétiens d’un massacre certain dont les exécutants devaient être ses propres coreligionnaires. "Prince parmi les saints et saint parmi les princes", est l'ultime titre décerné à Abdelkader l’Algérien après cette action d'éclat saluée par les chefs des grandes nations, parmi ses contemporains. (APS)  

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministères du Travail et de la Justice

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera, en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, le 22 octobre à 9h au centre familial de Ben Aknoun, une journée d’étude nationale sur le contentieux en matière de sécurité sociale.

Ministère de l’Agriculture
Dans le cadre du programme national de reboisement, la Direction générale des Forêts, le complexe d’ingénierie rurale, le Bureau national des études du développement rural et l’Institut national de recherche forestière organiseront, les 21 et 22 octobre, des portes ouvertes au profit des journalistes.

 

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, présidera, le 22 octobre, une conférence à l’occasion de la Journée nationale de la presse.

Ministère de la Formation professionnelle
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkhir, effectuera le 22 octobre, une visite de travail dans la wilaya de Tipasa.

Ministère du Tourisme
Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera,  le 22 octobre, à 9h, à l’Ecole nationale supérieure du tourisme, la cérémonie d’ouverture officielle de la nouvelle année scolaire 2019-2020 des établissements de formation relevant du secteur du tourisme.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra» qui sera inauguré par l’écrivain et romancier Waciny Laâredj le 26 octobre à 17h.

 

 Office des parcs sportifs
Sous le patronage du wali d’Alger, l’Office national des parcs sportifs et d’attraction organise du 17 au 19 octobre à 9h, un concours national hippique de saut d’obstacles au club hippique du Caroubier (Alger).

Musée national du moudjahid
Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de la presse, le Musée organisera, le 22 octobre à 14h, une conférence historique.

ANVEREDET
Le Polytechnic Innovation Center PIC de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) d’Alger, en collaboration avec l’Anverdet, organisera, du 21 au 24 octobre à l’ENP d’Alger, un atelier sur la négociation des contrats de licences de brevets académiques assuré dans le cadre du programme Team du CLDS-USA pour les laboratoires de recherche universitaire.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra». Pour l’inauguration, l’écrivain et romancier Wacini Laâredj animera, le 26 octobre à 17h à cette occasion, une conférence sous le thème  «L’Opéra et la musique dans ses œuvres, entre nécessité et besoin».

 

Boutique La Miellée
La boutique «La Miellée» de Dély Ibrahim organisera, le 26 octobre prochain, à partir de 10h, une journée de dégustation de miel. 14 variétés seront proposées au public.

Institut Cervantès
L’Institut Cervantès d’Alger accueillera, le 28 octobre prochain, à 19h, un concert de musique andalouse de Lamia Aït-Amara.

Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence organise, avec l’appui de la CNUCED, le 28 octobre à l’hôtel Sofitel (Alger), à 8h30, une journée d’étude sur «la problématique de la concurrence dans le contexte de l’économie numérique».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept