Le télescope Cheops s'est envolé vers les exoplanètes
Search
Samedi 29 Février 2020
Journal Electronique

Le télescope spatial Cheops a quitté la Terre mercredi, après un report du lancement la veille, pour gagner son poste d'observation des exoplanètes et tenter de gravir une marche supplémentaire dans la compréhension de l'origine de la vie.

Le lanceur moyen Soyouz, dont c'est le troisième lancement de l'année, a décollé à 05H54, heure de Kourou (08H54 GMT) du Centre spatial guyanais. La durée de la mission, du décollage à la séparation des satellites, sera d'environ 4 heures et 13 minutes.

"La mission Cheops représente une étape pour mieux comprendre l'astrophysique de toutes ces planètes étranges que nous avons découvertes et qui n'ont pas d'équivalence dans le système solaire", explique à l'AFP Didier Queloz, prix Nobel 2019 de physique.

Près de 4.000 exoplanètes - orbitant autour d'une étoile autre que le Soleil - ont été détectées depuis que l'astrophysicien et son collègue Michel Mayor ont débusqué la toute première, 51 Pegasi b, il y a 24 ans.

Aujourd'hui, on estime qu'il y a dans la galaxie au moins autant de planètes que d'étoiles, soit à peu près 100 milliards. "Nous voulons dépasser la statistique et les étudier en détail", expliquait à l'AFP David Ehrenreich, responsable scientifique de la mission Cheops dirigée par la Suisse et l'agence spatiale européenne (ESA). Pas toutes bien sûr. Mais Cheops va en observer à peu près 500 et ainsi composer "une photo de famille des exoplanètes", raconte Günther Hasinger, le directeur des programmes scientifiques de l'ESA.

Comment? En observant les exoplanètes quand elles passent devant leur étoile en créant comme une mini-éclipse. En comparant la lumière émise par l'étoile avant, pendant et après le transit de la planète, les astrophysiciens parviendront à déduire la taille et le rayon de la planète, avec une précision inédite.

Ces nouvelles données, combinées à des informations récoltées par les télescopes au sol sur la masse, permettront de mesurer la densité, paramètre essentiel pour déterminer la composition de la planète. Un critère fondamental pour définir la probabilité qu'une planète puisse héberger la vie.

                                                                                            "Etape émotionnelle"

"La mission va également permettre de mesurer la quantité de lumière réfléchie par ces planètes. En analysant cette lumière on peut avoir une idée de la structure soit de l'atmosphère, soit de la surface", ajoute Didier Queloz.

Quant au Graal des astrophysiciens, comprendre l'origine de la vie ou la détecter sur une autre planète?

"Ce n'est pas une question que l'on va résoudre avec Cheops, mais pour comprendre l'origine de la vie, on doit comprendre la géophysique de ces planètes", explique Didier Queloz. "C'est comme si on avait un grand escalier, on commence par la première marche".

"Il faut beaucoup de paramètres pour que la vie puisse être possible", rappelle Günther Hasinger.

Le lanceur moyen Soyouz emporte également le satellite d'observation de la Terre COSMO-SkyMed Second Generation, pour l'Agence spatiale italienne (ASI) et le ministère de la Défense italien. Et trois charges auxiliaires: Angels, premier nanosatellite financé par le CNES et intégralement produit par l'industrie française; Eyesat, également financé par le CNES; et Ops-Sat, pour le compte de l'ESA.

"Le lancement c'est un moment important, une étape émotionnelle mais le moment magique pour nous sera quand les données arriveront vraiment", avance Didier Queloz. Ce qui ne devrait pas tarder selon l'ESA, qui estime que "les premiers résultats de Cheops devraient nous parvenir assez rapidement, dans quelques mois".

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

    • Olympiades de l’innovation :: L’Algérienne Sylia Khecheni remporte le Grand Prix

      L’Algérienne Sylia Khecheni a remporté le Grand Prix des Olympiades de l’innovation au Moyen-Orient ainsi que la médaille d’or avec les compliments du jury de cet évènement scientifique qui s’est tenu au Koweït. Pour célébrer cette distinction, une cérémonie a été organisée, ce dimanche( 23-02-2020) , en son honneur au siège du ministère de la Poste et des Télécommunications, en présence des ministres de la Poste et des Télécommunications, et de la Jeunesse et des Sports, respectivement Brahim Boumzar et Sid-Ali Khaldi.

L'agenda

 

Ministère des Affaires étrangères

Le ministre des Affaires étrangères, M.Sabri Boukadoum, rencontrera le 29 février  mars  à 14h15, au siège du MAE, M. Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue arabe.

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Tayeb Zitouni, effectuera, le 2 mars prochain, une visite de travail dans la wilaya d’Oum El Bouaghi pour la commémoration du 63e anniversaire de la mort de Mohamed Larbi Ben M’hidi.

Opéra d’Alger

Sous le patronage du ministère de la Culture et dans le cadre de son programme d’activités culturelles, l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih présente, aujourd’hui à 19h30,
A. Dvorak : Symphonie n°8, animée par l’Orchestre symphonique de l’Opéra d’Alger sous la direction musicale du maestro Amine Kouidri.

UGCAA

L’Union générale des commerçants et artisans algériens organise, le 29 février à 10 h, au siège du secrétariat national sis à
Khraïcia, les travaux de la 3a session ordinaire du conseil national de l’Union.

Salon d’arts plastiques

La 1re édition du Salon collectif d’arts plastiques, intitulé «Le signe entre le geste et le symbole», aura lieu,  le 29 février  à14h30, au centre culturel Mustapha-Kateb, sis à la place Maurice Audin.

Salon de la logistique

Le 4e Symposium international sur la trans-logistique, le transit et l’entreposage des marchandises se tiendra, le 29 février à Alger, sous le thème «La logistique à l’ère du digital».

Musée national du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organise, le 2 mars prochain à 10h, au studio du musée, la 445e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate, pour l’enregistrement de leurs témoignages sur le rôle de la femme pendant la guerre de Libération.

RND
Le secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique, Azzedine Mihoubi, présidera, le 29 février à 9h, à la salle des fêtes Zahra sise à la zone industrielle de Ouled Yaïch, les travaux du congrès régional des wilayas du centre.

Exposition d’Arts plastiques
L’exposition d’arts plastiques d’Amel Kamila Hamidou et Samira Merabet, organisée au centre des arts de l’Office Riadh El Feth, Alger, prendra fin aujourd’hui.

 

 

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept