Prévention et lutte contre la corruption: une cartographie des risques en cours d’élaboration
Search
Vendredi 19 Avril 2019
Journal Electronique

Un groupe de travail a été créé pour élaborer une cartographie des risques de corruption dans le secteur des finances, une initiative étendue, dans une première phase, à d’autres segments (habitat, santé, commerce et jeunesse et sports) avant sa généralisation.

«L’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC) ne rencontre aucune difficulté avec les autorités politiques pour mener à bien ses missions», a affirmé, hier, son président. En revanche, «certains fonctionnaires demeurent tributaires d’une vision administrative, ne prennent pas en considération le fait que la création de l’organe s’intègre dans une dynamique mondiale de prévention et de lutte contre la corruption», a reconnu dimanche à Alger Mohamed Sebaïbi, lors d’une conférence pour marquer la Journée internationale de lutte contre la corruption. A cette occasion, il a affirmé que «l’organe dispose de larges attributions, y compris des prérogatives de puissance publique».

Les participants se sont penchés sur «la déclaration de patrimoine». Sebaïbi a tenu à mettre en valeur l’action des pouvoirs publics dans la lutte contre la corruption. Il citera la numérisation de la gestion et de l’établissement des documents et actes administratifs et judiciaires, la réorganisation des pouvoirs des élus et l’assouplissement des procédures administratives. La coordination de l’ONPLC avec différents acteurs (ministères, institutions administratives et économiques) s’est concrétisée dans le programme national de sensibilisation et de formation anti-corruption initié en 2016. A ce jour, plus de 4.400 agents publics appartenant aux administrations, au secteur économique public et privé, aux corps constitués et au mouvement associatif en ont bénéficié.

Ce programme national intègre de nouveaux modules de formation spécialisée relatifs au contrôle interne, aux risques de corruption dans les marchés publics et de lutte contre le blanchiment d’argent. L’organe s’est également attaché à organiser ses relations avec certaines administrations sur la base de protocoles d’accord. Dans ce sillage, un groupe de travail a été créé pour élaborer une cartographie des risques de corruption dans le secteur des Finances. Cette initiative a été étendue, dans une première phase, aux secteurs de l’habitat, de la santé, du commerce et de la jeunesse et des sports avant sa généralisation. Plusieurs autres ateliers de réflexion et de travail ont été ouverts au niveau de l’organe, dont l’un porte sur la préparation de l’avant-projet de politique nationale de prévention de la corruption. «Le projet sera remis aux autorités compétentes dès sa finalisation», a annoncé Sebaïbi.

                       Extension de la déclaration de patrimoine

L’ONPLC, en sa qualité de dépositaire des déclarations de patrimoine, en reçoit un grand nombre. 54.000 émanent d’élus locaux, 6.000 de hauts fonctionnaires et dès l’année prochaine, près de 100.000 déclarations de fonctionnaires occupant des postes exposés aux risques de corruption seront réceptionnées, selon le premier responsable de l’ONPLC. La mission de l’Organe ne se limite pas à la collecte et à la conservation des déclarations, la loi l’oblige à leur examen et à leur traitement pour prendre, le cas échéant, des mesures. «Il est évident que les déclarations de par leur nombre ne peuvent être exploitées manuellement, d’où la nécessité de la mise en place d’une plateforme électronique», a soutenu Sebaïbi. La mise en œuvre de la plateforme, qui comprend un data center et un système de traitement des informations intégré, reste, toutefois, tributaire de la promulgation de textes réglementaires relatif aux modalités de déclaration électronique.

Assia Boucetta

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Forum de la mémoire
Le forum d’El Moudjahid et l’association Machaâl Echahid organisent, le 17 avril à 10h, une rencontre-débat sur le rôle des sportifs algériens durant la lutte de Libération, commémorant un double anniversaire, celui de la mort du chahid Souidani Boudjemaâ et celui de la  création de l’équipe de football du FLN.

HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organise le 18 avril à 9h30, à l’hôtel d’El Biar, Ben Aknoun, la cérémonie de mise en place de la commission algérienne du dictionnaire historique.

Musée national du moudjahid    

Le Musée national du moudjahid organise,  le 17 avril à 10h, la 205e rencontre au lycée des frères Draoui de Boumerdès, autour de l’enseignement pendant la guerre de Libération nationale.

 

 Sicom-2019
Le 28e Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication aura lieu,  le 13 avril à 13h30, au Palais des expositions de la Safex (Pins Maritimes, Alger).

 

 

ONCI
A l’occasion de la Journée nationale du savoir Youm El Ilm, l’Office national de la culture et de l’information offre un programme varié au niveau de ses espaces.

Protection civile
Dans le cadre du développement et de la modernisation du secteur de la Protection civile, particulièrement dans le domaine des ressources humaines, la Direction générale organise, le 18 avril, dans la wilaya de Jijel, un cycle de formation sur les techniques de plongée subaquatique au profit de 24 officiers formateurs.
 USTO
Un workshop international dédié à la cryptologie et ses applications est prévu les 22 et 23 avril à l’Université des sciences et de la technologie Mohamed-Boudiaf d’Oran, à l’initiative de son laboratiore de codage et de la sécurité de l’information.

Musée de l’enluminure
Une exposition collective composée d’une vingtaine d’œuvres, intitulée «Charme et gaîté de la miniature algérienne», se tient jusqu’au 18 avril au Musée national de l’enluminure, de la miniature et de la calligraphie à La Casbah d’Alger.

Galerie Espaco
L’artiste peintre Denis Martinez présentera, jusqu’au 4 mai, sa nouvelle exposition de peinture intitulée «Bahaz Khouya Gnaoui Blidi Hkayet aâchra» (histoire d’une complicité), à la galerie Espaco.

 

 

TNA
La scène du Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi  accueillera, le mercredi 21 novembre à 18h,  une représentation de «Macbett», la pièce originale d’Eugène Ionesco, adaptée par le metteur en scène algérien Ahmed Khoudi.

 Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise, tous les samedis jusqu’au 27 juillet prochain, de 14h à 16h, des ateliers de slam.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept