L’expérimentation théâtrale : Pour une adaptation au public et à l’époque
Search
Jeudi 16 Juillet 2020
Journal Electronique

Comme tout art, le théâtre est appelé à s’adapter à son public qui change selon son époque, un public qui exprime d’autres besoins et d’autres visions. Le théâtre se doit de chercher de nouvelles formules esthétiques qui s’écartent des modèles traditionnels et donnent naissance à un genre de spectacle qui répond au besoin du public, selon une nouvelle vision artistique et esthétique du théâtre.

C’est dans cette quête de renouvellement qu’il est possible de parler d’expérimentation au théâtre. C’est ce qu’indique Leila Benaicha dans son intervention au Forum du Théâtre national algérien (TNA), ajoutant que l’expérimentation est une pratique prônée par des créateurs qui recherchent à se démarquer en perpétuant l’esprit d’innovation et de nouveauté, dans le but d’élever le théâtre et sa pratique en testant constamment de nouveaux mécanismes et outils théâtraux, en sondant l’esprit du public et son imagination pour l’insérer dans l’expérience théâtrale et établir une meilleure communication entre le théâtre et son public. 

Leila Benaicha souligne que ce changement n’est pas un fait nouveau pour le théâtre algérien qui, dans son chemin, est bâti sur le désir constant de rechercher la nouveauté et la distinction. Les hommes de théâtre algériens, ajoute-t-elle, ont pu consacrer l’expérimentation dans leur créativité, en se basant sur les expériences modernes et contemporaines qui vont au-delà de ce qui existe et à la limite de ce qui est possible, invitant ainsi à établir une nouvelle cartographie d’un théâtre algérien en interaction continue avec son époque et son public. Cependant, elle déclare qu’il n’est pas possible de qualifier tout d’expérimentation, mais que le seul travail théâtral que nous pouvons appeler expérimental est celui qui peut cultiver des traditions et des règles qui le distinguent des autres.
L’expérimentation théâtrale, soutient-elle, doit émaner d’une volonté d’asseoir un théâtre à la hauteur des exigences de son public, capable d’établir un théâtre avec une esthétique scénique et artistique. Benaicha souligne, par ailleurs, que L’expérimentation est liée à des fins artistiques depuis toujours en se détachant des écoles qui imposent des règles fixes, et qui voient en l’expérimentation un courant qui dérange l’ordre établi réfractaire à toutes formules nouvelles et innovantes dans la production théâtrale. Le forum a conclu que le terme «expérimentation» est défini par ses caractéristiques et ses objectifs par la modernité et les nouvelles méthodes créatives telles que le «théâtre post-dramatique» (postmodernisme), et que le théâtre expérimental est basé sur plusieurs principes.
Il peut exister en établissant son texte et son spectacle comme il se doit, avec l’exigence d’un travail soumis à une planification claire et logique qui découle de la perception et du choix de l’homme de théâtre. Il se peut qu’il semble étrange au premier abord au goût du public, car tout nouveau est choquant, mais le plus important dans le travail théâtral expérimental est d’élever le goût artistique et esthétique du public. Il a été relevé, durant le forum, que les expériences théâtrales que le théâtre algérien moderne a connues, avec certains créateurs, tels qu’Ould Abderrahmane Kaki et Abdelkader Alloula, étaient basées sur l’étude de la stratégie d’accueil qui donne la priorité au récepteur qui est le public.
 Synthèse H. Metref

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère  de la Santé

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, supervisera, en compagnie du ministre de l’Energie, le 16 juillet à 10h30, au siège de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), une opération de don de Sonatrach à la PCH.

 

 

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Hebergement/Kdhosting : kdconcept